Syndromes

le syndrome du meilleur ami

Non je ne vous parlerai pas ici de cette comédie romantique avec cette fabuleuse Julia Roberts à grande bouche. ni d’histoires de dérapages amicaux. Ce post ne sera pas non plus (pour une fois) empreint de misandrie (si vous savez pas ce que c’est, bah tant pis pour vous) gratuite et méchante. Car vous pouvez tout à fait inverser les sexes des personnages en jeu, même si, à quelques détails près, un mec réagirait différemment face à cette situation.

Le Syndrome du Meilleur Ami est une chose qui est sûrement arrivée à tout le monde. Dans un sens où dans l’autre.  Et c’est encore plus flagrant quand, comme moi, vous trainez sur des sites comme adopteunmec (et oui ça faisait longtemps que j’en avais pas parlé !) et que vous rencontrez des gens inconnus via leurs blogs (ou tout autre moyen de croiser des gens) (et non je ne suis pas un ovni) (juste un peu geek). Enfin, je ne vais pas aller dans des extrêmes, car après tout j’ai appris grâce à l’enquête du Nouvel Obs de cette semaine que je fais partie des 3% des femmes qui assument aller sur des sites de rencontre (enfin la question en entier ajoutait: pour rencontrer des partenaires sexuels, je sais pas si je prends ça en compte finalement…).

Je m’égare. Nous ne sommes pas ici pour parler de la drague via son blog, ou des techniques de sélection de prétendants sur adopte. J’y reviendrai. Revenons en aux faits.

Certains diront que l’amitié fille-mec n’existe pas. Qu’il y a toujours une « tension » qui fait que l’un, ou l’autre, (ou les deux) est enclin à rechercher à séduire (et chopper) l’autre. C’est bien souvent dans ce genre de position que se révèle le Syndrome du Meilleur Ami.

Le Meilleur Ami, c’est ce mec qui vous a proposé d’aller boire un verre/manger. Vous vous retrouvez donc en tête à tête, animée à l’origine de sentiments et d’attentes un peu floues (surtout s’il s’agit d’une première rencontre), vous commencez la conversation tant bien que mal et là, c’est le drame. L’entente est parfaite. Le garçon est sympa, intéressant, cultivé, il a de la répartie et est capable de débattre avec vous sur tel film, tel livre, de soutenir vos arguments et d’en apporter d’autres. Le temps passe. Vous accrochez à mort. La conversation passe de tout à rien, comme si vous étiez de vieux amis et…

… c’est là le souci. Car vous avez oublié toute tentative de séduction, toute idée de choppe, ou si elle vous a effleuré l’esprit, c’était très furtivement, en remettant une mèche nochalemment derrière l’oreille, ou en décidant de vous rattacher les cheveux (qui tombaient dans l’assiette) alors que les cheveux détachés vous rendent dix fois plus sexy.

Voilà. Le charme est rompu. Vous avez devant vous l’homme idéal -mentalement parlant-, mais rien ne se passe. Aucun courant électrique ne se glisse, aucune étincelle, vos yeux ne fixent pas sa bouche dans l’obsession d’un potentiel baiser –arrête de parler embrasse moi-, non, vous buvez ses paroles, mais si stimulation il y a, elle n’est que neuronale, éventuellement quelques spasmes de rire -le garçon peut être très drôle-, mais décidamment le fluide ne passe pas. Le moment arrive où vous vous dites que vous allez vous revoir, il y a encore plein de sujets de discussion, plein de films à voir, de photos à faire, d’expos à visiter, de soirées Nouvelle Star, et vous en mourrez d’envie -c’était tellement agréable cette soirée. Seul hic, si vous n’aviez pas d’attentes particulière et que vous êtes heureuse de vous être trouvé un nouvel ami, la question se pose en suspens: et lui ?

Idéalement, le garçon aura lui aussi apprécié énormément votre compagnie, mais aura compris que non, ya pas moyen de moyenner. Après quelques tentatives en mode « je déconneuuhh » auquelles vous aurez tenté de répondre de manière polie et dans le même ton « je sais que tu rigoleeuuuhh » (même si vous savez bien que si vous lui dites « on baise ? » tentez de l’embrasser tendrement, il dira oui), vous espérez que la relation d’amitié est assez claire des deux côtés et que le garçon -bien sous tous rapports- saura retenir ses ardeurs. Vous pourrez ainsi prétendre à quelques moments de tendresse (en mode massage, câlins et bisous bourrés), et lui raconter gaiement votre vie sexuelle… comme à une vraie copine un vrai pote.

Il y a heureusement aussi des amis avec qui il est évident que cela est et sera de l’amitié.  Vous ne vous êtes jamais posée la question d’une éventuelle attirance, vous dormez ensemble, parlez de cul et vous promenez en string sous son nez. Vous découvrez d’ailleurs avec surprise au bout de plusieurs mois de « relation » amicale que le mec en question est un serial-choppeur, en mode je séduis tout ce qui est pas trop moche et je me tape des filles canons, et vous avez beau regarder sous toutes les coutures, non il est loin  d’être moche mais son charme ne vous saute pas aux yeux, et surtout il n’a jamais essayé de vous chopper. Limite vexant, mais c’est l’ami idéal pour chopper en soirée. Il finira par sortir d’amour avec votre copine, ou continuera sa vie de débauche.

Une seule question subsiste à cette situation. Entre le BCBG et le Meilleur Ami, n’y a t il pas moyen de fusionner pour obtenir l’Homme Idéal ?

*

Non je ne dédicacerai pas ce post. Les appréciateurs de pieds, copine du serial choppeur et autres collègues de restaurant se reconnaitront.

Tagged: , , , , ,

9 Comments

  1. De source sûre (moi) je dirais non, hélas.
    je suis la grande championne du meilleur ami hétérosexuel, et au bout d’un moment c’est frustrant…

  2. Mwé, suivant mon expérience, il suffit d’être suffisament proche et ami avec une nana pour que ça finisse FORCEMENT par déconner à un moment. Après soit tu transformes l’essai, soit c’est un plantage total.

    Je crois plus à l’amitié post rupture qu’à l’amitié pré dérapage plus ou moins maîtrisé.

  3. J’ai longtemps cru ça dur comme fer, et un soir après qq verres ça finit toujours les yeux dans les yeux à se demander « et pourquoi pas? »
    Mais forcément.. c’est nul…
    Un. deux…et trois essais.. toujours rien..
    Le meilleur pote c’est toujours celui qui reste même après ce genre de dérapage..

  4. très joli.
    Et puis j’ai appris misandrie aussi grâce à toi.
    Moi je dis que l’amitié Homme/Femme existe, et que parfois y’a attirance, et parfois non. Mais quand il y pas d’attirance, c’est le meilleur (je crois), sinon c’est juste frustrant pour l’un et/ou l’autre.
    Bientôt un post sur « se faire pote avec la meilleure amie de son mec » ou « se faire pote avec la copine de son meilleur ami (et que faire en cas de rupture) »
    ^^

  5. Tiens, j’avais oublié cet usage d’un blog: la réponse (commune en prime) gentiment dissimulée à travers un article 🙂

    Cela étant, j’avoue que je n’arrive pas tout à fait à saisir s’il y au final davantage du regret que ton interlocuteur n’ait pas essayé/su transformer l’essai, ou plutôt l’inquiétude qu’il puisse encore vouloir le faire.
    Tu me rétorqueras sans doute que je saurais faire la différence si je n’étais pas moi-même atteint par ce syndrome 😉

  6. C’est quelqu’un que je connais dans ce post, nan?… Même si je sais que bien sûr, comme toujours, toutes ressemblances avec des faits et personnes existant ou ayant existé serait totalement forfuite 😛

  7. Nice shoes =)

    De mon experience, dans ma tete c’est plutot, c’est mort, c’est juste ton amie … Tente rien tu vas faire une connerie … Mais si comme tu dis y a tentative de bisou, tu peux pas refuser … Dans l’ensemble t’as parfaitement résumé le sujet ….

  8. @Marion tiens ça fait plaisir de te revoir par ici 🙂 j’espère q’UnMec n’est pas ce genre de mec…

    @LeReilly il faut que je me méfie alors ?

    @Pot de Nutella la femme idéale existe, c’est moi.

    @Pô j’essaye même pas pour ma part… je préfère les connards qui seront jamais mes potes

    @Fée Lait mais naaannn après ça pose des problèmes !! ya manipulation et tout !! enfin je vais surtout écrire un post « ne pas se faire amie avec la meilleure amie du BCBG »

    @Collègue de resto (bio) c’est moi le syndrome 😉 je suis une horrible fille, je t’avais prévenu. mais non mon blog ne sert pas à faire passer des messages pas clairs, juste à dire de la mer**

    @(lau) tout à fait !! et je vois que tu as lu celui ci mais pas celui sur ma super soirée hype !! pffff feignasse.

    @Shida faut pas non plus être aveugle parfois la fille veut plus et te tend une méga perche… auquel cas faut pas hésiter ou tu risques de louper ta chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *