Syndromes

le syndrome de la salle de bains

OU: pourquoi les filles préfèrent dormir chez elles plutôt que chez les garçons.

(NDLR: Afin de garder un ton adapté au lectorat parfois jeune de mon blog, et de ne pas plonger dans la vulgarité de mots qui veulent dire … ce qu’ils veulent dire… j’utiliserai dans ce post le mot « dormir » pour désigner toute activité à deux se pratiquant dans un lit. Dont « dormir »)

Il parait que… les filles préfèrent dormir dans leur lit que dans le lit de leur copain (d’un an ou d’un soir, qu’importe). Légende urbaine, mythe, les raisons peuvent être diverses et variées, à commencer par la première (on m’accusera encore de misandrie, non, c’est juste une idée « comme ça »): la propreté. Je ne m’étendrai pas sur des histoires de poils et de changements de draps, et au delà du simple lit, l’appartement tout entier d’un garçon est mine de raisons pour la fille de préférer son lit/son appartement à celui dudit garçon. Mais reprenons du début…

Il arrive donc un jour à toute fille d’un âge dépassant la puberté et à la vie sociale à peu près normale de quitter sa douce chambre pour aller dormir chez un garçon. Alors parfois c’est prévu, et on part gaillarde avec le sac/trousse de toilette/string/make up, et parfois non. Jusque là, on était jeune, et on voyagait léger. Mais passé un certain âge, nous autres demoiselles un tant soit peu apprétées, avons besoin de quelques accessoires subtils mais nécessaires à notre bien être et à la révélation de notre beauté intérieure.

C’est donc avec difficulté qu’une fille se retrouve à dormir « par hasard » chez un garçon. Elle s’attend déjà à ne rien trouver pour se démaquiller (cotons ? lotions démaquillante ? ), et s’apprête à dormir avec une couche plus ou moins épaisse de fond de teint/mascara sur le visage – cette situation est amplifiée lors d’une rencontre en soirée, où il est bien connu qu’on se maquille plus. A quoi s’ajoute l’absence de vêtements confortables pour dormir. Alors bon, c’est assez simple, vous me direz, un t-shirt et on n’en parle plus. Oui mais voilà, là où ces messieurs s’épanouissent dans leurs boxers en coton, nous subissons le string, ficelle inconfortable qui s’incruste dans la peau dès qu’on tente une position allongée/foetus (debout/assise c’est confortable cela va de soi).

A cela s’ajoute la température. Oui, les filles sont frileuses et les garçons des warriors de l’âge de glace (nooonnn c’est pas DU TOUT cliché !). Alors quand en plus de nous présenter une fine couette d’été (si ce ne sont pas des draps) le garçon crie au scandale dès qu’on ose approcher nos pieds froid – Ahhhhh mais t’as les pieds gelés ! – ou qu’on ose une tentative de se coller à lui – Pousse toi j’ai chaud ! -, la nuit s’annonce longue (et voilà comment on se retrouve à faire autre chose que dormir pour tenter de se réchauffer).

Enfin, il est tard, le matelas est à peu près confortable, on finit tout de même par s’endormir. Au réveil, le garçon est devenu un peu plus poilu, un peu plus piquant, et tente désespérément de se rapprocher (ah non, nous c’était hier soir qu’on avait froid !). Le moment du lever arrive, et il est temps d’affronter LA pièce ultime, dernier refuge du garçon dans ses retranchements: la salle de bains.

Premier pas: la douche. Là où dans une salle de bains de fille trônent six gels douche, deux shampoings, deux après shampoing/masque/démêlant/coiffants/lissant, un truc visage, un savon pour les pieds, un gommage, deux rasoirs + mousse à raser, quatre fleurs de douche, et j’en passe, chez le garçon on trouve…  LE mono gel douche/shampoing/gel de rasage/qui rend beau/qui sent l’homme Axe. Chez d’autres, un savon de Marseille. Entre sentir l’homme Axe et avoir la peau qui tire… Et c’est pareil pour le déo ! Super de sentir le Mennen, le Axe ou le Plzyboy toute la journée…

Avec un peu de chance, la fille a prévu quelques affaires et… tente de se maquiller devant le miroir. Je dis bien tente, car chez les garçons, il y a toujours un ENORME lavabo devant le miroir, aucune lumière correcte autour du miroir, quand ledit miroir n’est pas perché à 6 mètres au dessus de la taille (normale pour une fille) de la fille. Et je n’amène même pas la question du miroir en pied: il n’y en a pas. La fille a donc juste intérêt à avoir assorti sa tenue au préalable. Et à gérer le mascara « de loin ».

Dernière étape: le petit déjeuner. Evidemment, le garçon n’a pas de thé. Ni beurre/confiture, ou nutella, et on doit se contenter d’un bol de céréales douteuses (Spécial K chez certains, cherchez l’erreur) noyées dans du lait périmé (certains garçons semblent faire leurs courses encore moins souvent que moi, c’est dire !). Le drame.

Voilà, messieurs, pourquoi les filles préfèrent dormir avec vous dans leur lit.

La parade ? Mettez-vous en coloc avec une fille 🙂

Tagged: , , , , , ,

13 Comments

  1. Oui mais non.

    Je répète ce que je t’ai dit que mon expérience personnelle m’a prouvé : les filles préfèrent passer la nuit chez le garçon, parce que pour elle ça prouve quelque chose, au niveau de « han il m’accepte dans sa vie ».

    Après les filles qui veulent juste un plan cul ou pas se poser trop de questions, bien sûr qu’elles préfèrent le confort de chez elle.

  2. @ LeReilly: Je suis d’accord pour le « je t’accepte dans ma vie ». Pour le plan cul, c’est vrai, ou inversement pas envie que le garçon s’immisce dans ton intimité/ton lit. Ca marche dans les deux sens en fait…

    @Malau: Le Spécial K te vise, mais pas le lait périmé 😉 La preuve, j’ai jamais dormi chez toi, comment je pourrai savoir sue tu as du lait périmé ?

    (Avis à la population: Malau a du lait périmé ! Il avoue !)

  3. Moi j’avais un ex (PC), il avait pris le pli d’avoir du coton et démaquillant + gel douche pour les filles. Il avait même pensé au maquillage, mais je lui ai expliqué qu’on aimait bien avoir nos propres produits là dessus 😉

    Lui étant un écolo pure souche qui se lavait au savon d’alep…

  4. ah le mono gel douche axe…
    ça me manque presque de me laver au savon axe :p
    Heureusement pour moi, certains garçons ont du thé et un miroir en pied à la sortie de leur immeuble

  5. Peut être suis-je encore trop « jeune » mais … j’ai une salle de bain de garçon (enfin en changeant les « axe » contre des marques plus « filles ») ><

  6. J’avoue que pour une nuit, je préfère largement aller chez le garçon. Peu importe si j’ai les lentilles qui collent affreusement, le look panda le lendemain et l’unique gel douche Axe pour avoir un semblant d’hygiène… Je peux filer le petit matin librement et pas me coltiner l’homme pour le petit dej (j’ai juste envie de cuver mon vin avachie dans le canapé)… C’est surtout pour préserver mon petit chez moi, qui est tout personnel, trop intime (mais le sexe, non, hein).
    Quoique je me souviens de mon ex, où le lendemain, il fallait se coltiner la belle famille et le repas du dimanche. Douloureux souvenirs…

  7. J’aime beaucoup ce post.

    J’ai beau être un mec et habiter seul, j’ai du thé, du Nutella, plein de gels à l’huile d’amande douce, du shampoing, de l’après-shampoing, des lingettes démaquillantes, pas de parents à se coltiner le lendemain matin et même un miroir « plein-pied ».

    Ah mais c’est normal, j’ai habité 2 ans en coloc avec une fille. Y’a des habitudes (et des lingettes démaquillantes) qui restent 🙂

  8. @ Marion : ahah, il a tout prévu le bougre 🙂 enfin perso ça m’inquièterai un mec comme ça… tu te demandes combien de filles passent chez lui

    @ Fée Lait: je t’offrirai un gel douche Axe pour ton anniv, promis 🙂

    @ Melle Jones : oui je peux comprendre. c’est par périodes pour moi… l’an dernier c’était chez moi ou rien ! 🙂

    @ Alex C: en effet j’ai parcouru un peu ton blog, une coloc fille ça laisse des truces 🙂

    @Alex C et Melle Jones: bienvenue by the way ! et sympas vos blogs !

    @ Pot_De_Nutella : pas de cobaye, pas de photos… et je suis une fille, je n’ai pas de ceinture le Temps des Cerises. donc toutes les filles ne portent pas ça. CQFD

  9. Se compliquer la vie, c’est un art.

    Quelques solutions: dormir à poil / avoir opté pour un shorty / demander au mec si on peut lui piquer un calebut’ (+ T-Shirt si vraiment trop froid) pour dormir – petit côté « cross-dressing » qui fait souvent son effet, qui plus est.
    On peut aussi apprendre à s’apprêter sans se maquiller comme une voiture volée.
    Et également dire au néanderthal au côté duquel on vient de se réveiller que les croissants au lit, c’est tellement chouette (pas que comme image d’Epinal).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *