6 Comments

  1. J’avoue que « se rendent à leur travail » est assez pertinent. Tout le monde marche un peu au ralenti, les sorties du soir semblent plus importantes que les dossiers en attente (qui fondent comme neige au soleil, vu que les clients sont en vacances…)
    Pour un Marseillais exilé à Paris, j’ai l’impression que la nonchalance du Sud arrive un peu jusqu’ici en Août. Et j’adore ça !

  2. Gaëtan

    Disons que les bureaux vident …
    Tous les dossiers qui sont mis de coté car les gens qui y sont attachés sont tranquillement en vacances …
    Tu croises plus de touristes ou vacanciers que de travailleurs comme toi …

    Les journées s’écoulent, et tu n’as pas l’impression d’avancer … Tu n’as pas cette satisfication d’avoir bouclé un projet et d’être fier de toi … non … tu as le sentiment d’inachever …

    C’est une période où rien n’est normale … tout est différent …

  3. Il fait gris mais ne pleut pas… J’ai passé l’après-midi dehors, pour être récompensée en terrasse en fin de journée par un début de coucher de soleil, et quelques doux rayons, juste de quoi réchauffer le coeur…
    Finalement, je préfère le samedi gris que le lundi ensoleillé, où il faut aller travailler et laisser partir le week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *