9 Comments

  1. vivement qu on aie un grand chez nous pour avoir une vraie cuisine, j adore cuisiner mais la c est un peu trop petit alors je cuisine moins 🙁

  2. Ecoute LeReilly et Muze, ils ont raison ! (j’aurai jamais cru dire ça un jour à propos de Mathias…)

    Par contre, je crois qu’il y urgence et qu’il faut absolument que tu fasses qqch pour sauver ton couple 😉

  3. @LeReilly @Muze @Luce @L-tz je note que je me fais ch*er à écrire un long post sur ma condition féminine, et vous ne conservez que l’edit sur un truc pas bon. pffff :p

    @Muze l’ail je valide. l’oignon…

    @Laure c’est clair que ça change qqc !!

    @Luce merci de me soutenir !!

    @L-tz urgence ? j’ai mis un lapin crétin en soubrette ça te va ?

  4. Je valide ta solution, l’important quand on devient une femme d’intérieur, c’est de ne pas se mémèriser en même temps. Or l’attirail de la demoiselle ne la fait pas du tout ressemblé à une mémère. Tout ira bien !
    D’ailleurs je suis d’accord pour l’oignon, faut être un extra-terrestre pour digérer ça tranquilou.

  5. Et les échalotes??? Pourquoi personne n’en parle? Ya que ça de vrai, les échalotes. Grillées.
    Sinon j’attends le post « Ménage in the bathroom and the toilets » 😉

  6. @Lily je me mémérise pas (enfin j’essaye). ce malgré la proximité de mon voisinage du 3e âge. arggg

    @Fofifonfec bah, les amateurs d’oignon te diront que l’échalote n’a rien à voir. et les biologistes que ça n’est pas la même race. mais t’as raison, c’est meilleur (moins bon que l’ail cependant)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *