Culture

au revoir Louise

Je viens d’apprendre que la grande artiste Louise Bourgeois est morte hier.

Louise Bourgeois, pas Louise Bourgoin (qui s’est d’ailleurs inspirée de la « vraie » Louise pour son pseudonyme) (oui c’est un pseudonyme tu savais pas ?)

Cette (grande) dame travaillait depuis des années sur des thèmes tels que la naissance et la maternité. Française, elle vivait à New York, et a notamment exposé au Centre Pompidou en 2008. Des oeuvres « bizarres » et pourtant très humaines, parfois dérangeantes aussi. Pour le reste, Wikipedia fera mieux que moi sa biographie et le résumé de son travail.

Bref.

Pour le souvenir, et pour ceux qui ne la connaissaient pas…

l’hommage de Penélope Jolicoeur

Au revoir Louise.

2 Comments

  1. Plus je lis les messages d’adieux à cette artiste, et surtout l’engouement autour de ses œuvres plus je me demande si je suis le seul à les trouver monstrueuses, torturées, psychotiques parfois…

  2. Torturé & psychotiques, ça oui ! Pour ce qui est de l’esthétisme de ses oeuvres, j’ai abandonné toute recherche d’esthétique « pure » dans l’art contemporain je crois 😉 Disons que je trouve son travail extrêmement « humain ». Au sens chairs du terme, ce côté « tactile » et textile, ce travail très manuel. Et j’aime cet aspect là qu’ont oublié beaucoup d’artistes « minimalistes ».
    Ceci dit je comprends aussi ton point de vue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *