FAS, la consternation

Non, par FAS, je ne parle pas d’un groupe indépendantiste Sud Américain, mais de l’émission d’M6, passée depuis deux semaines le lundi soir: Les Français, l’Amour et le Sexe (FAS).

Hier soir je n’ai pas été emportée dans la liesse musicale de la Fête de la Musique. En grosse loque de service, j’ai squatté de près mon canapé devant l’Amour est dans le Pré. Et si la semaine dernière j’ai arrêté le massacre aux premières minutes de FAS, hier soir j’ai poussé la curiosité à regarder l’émission presque jusqu’au bout.

Que dire… je suis consternée de tant de bêtise.

Le concept de l’émission, c’est de présenter une enquête sur la vie sexuelle des Français. La vraie vie sexuelle des vrais gens. Avec l’intervention de Pascal de Sutter, un sexologue québécois supposé ‘déniaiser’ l’émission et apporter un regard ‘scientifique’ sur la chose, et des témoignages de couples représentant un panel de Français. Quand j’ai entendu parler de cette émission, j’étais curieuse. Le concept semblait intéressant, rare qu’on parle de sexe de manière libérée et intelligente à la télé. Sous titrées « des témoignages et conseils' », l’émission était présentée comme un documentaire « bourré d’humour et de légèreté ».

Ah oué ?

La première émission a commencé par des images d’un couple, à leur réveil, se promenant nus dans leur appart. Bon. Je me suis arrêtée là, car franchement, quel besoin de montrer des gens nus pour parler de sexe si ce n’est pour racoler ?

Les deux épisodes d’hier ont achevé de confirmer cette première impression. Au programme, une première partie sur la disparition du désir dans un couple, après la naissance d’un enfant ou suite à un problème d’estime de soi. En deuxième partie, un reportage sur l’infidélité.

FAS

On suit donc plusieurs couples ‘témoins’, et FAS prend alors un faux air de Confessions Intimes. C’est d’abord Elodie, qui n’aime pas son corps, qui ne se montre jamais nue devant son mec, mais qui va tout de même réaliser un strip tease burlesque devant les caméras d’M6. Ensuite, on rencontre le couple de Marseillais, un enfant, accent à couper au couteau, qui règle ses comptes en cuisine: ‘je fais tout à la maison, je m’occupe du gosse, du chat, je fais le ménage, je suis la boniche !’ (vous avez dit Confessions intimes ?). Une intervention de la meilleure amie, et hop, on enlève trois photos du gamin et on pose un miroir dans la chambre et zou, le problème de désir est résolu. L’apothéose est atteinte avec le dernier couple. Ici ce n’est pas l’enfant qui bloque le désir, mais la précocité de monsieur, aka Lucky Luke. Une visite chez le sexologue et des exercices de Tantra plus tard, ils s’engueulent en cuisine. Mais la voix off nous rassure: « Malgré ces images, le couple va mieux et ils ont retrouvé le désir« .

Qu’apprend on ? Petit florilège d’idées reçues distillées au long du reportage…

‘Ils ne font l’amour que 3 à 4 fois par mois’ Alors quoi, s’ils sont heureux comme ça ? Et la qualité dans l’histoire ?

‘L’amazone est la position la plus adaptée au plaisir des femmes, tandis que les hommes préfèrent la levrette’

‘Etant précoce, il ne parvient pas à lui donner de plaisir’ Où comment apprendre que nous autres femmes ne prenons de plaisir que par la pénétration.

Il faut que les hommes apprennent à baiser violemment leur femme’ Parce que les femmes ont besoin de brutes au lit. Ah oui.

On a aussi des petites phrases dignes des meilleurs bêtisiers des émissions de télé réalité

‘Faire l’amour sur la machine à laver en mode essorage, c’est le top’

Mamie Ginette, vous pouvez garder Diego ? (NDLA: Diego c’est le gosse, pas le chien) c’est qu’avec mon mec, on a besoin d’un peu de temps pour nous hin’

Lorsque le deuxième épisode commence, je craque. Pascal le sexologue vieux beau vient d’annoncer que ‘les couples homosexuels ont bien compris comment entretenir le désir via l’indifélité‘. Et vas y pour le cliché numéro 56: les homos sont libertins.

J’ai éteint la télé, blasée par tant de conneries. Dommage, car certains messages étaient plutôt intéressants, mais la transformation des « reportages » en docu-réalité version Confessions Intimes, ça casse un peu la crédibilité. Quant aux commentaires du « journaliste » (et j’insiste sur les guillemets), on se croirait devant un reportage de propagande sexiste. C’est La Peste qui hurlerait au scandale…

En conclusion, je ne sais pas ce qu’M6 a voulu faire. Peut être que la France s’est reconnue dans ce catalogue caricatural, l’émission a battu des records d’audience. Alors oui, si le but est de parler de sexe et faire du racolage en se faisant passer pour un documentaire d’utilité publique, c’est réussi. Mais vous m’excuserez messieurs de M6, je préfère continuer à lire ZoneZeroGène pour parfaire ma CULture.

Pour voir les émissions sur M6 Replay, c’est

12 Comments

  1. Ja partage ton point de vue ! C’était bien plus consternant qu’intéressant ! Des clichés, du confessions intimes, des généralités, etc. Bravo M6 pour la tv poubelle !

  2. Pas regardé, à part 5 min je ne sais plus quand pour constater le niveau pathétique auquel je m’attendais (et n’avais donc pas accepté l’event blogo lié au machin).
    Effectivement, ça m’a l’air d’être un confessions intimes like avec l’argument supplémentaire assuré terriblement vendeur de parler de sexe.

    Bref, des raccourcis, du voyeurisme, des clichés, du M6 ou TF1 quoi.
    Dans le genre beaucoup moins con, il y a la série de documentaires Petites Leçons d’Anatomie, qui passe sur Planet No Limit, qui arrive à aborder de manière élégante et pertinente, sans jugement ou orientation journalistique à la recherche du sensationnel, le sujet du sexe, avec des témoignages là aussi traités de manière beaucoup plus saine.

  3. @Gaëtan le LiveTweet, c’est le coeur de ce genre d’émissions pourraves. sans LT, pas d’intérêt

    @Mymy je suivais les réactions de Nico sur twitter, on était plutôt d’accord 🙂

    @BARBIE je note pour l’émission, même si je sais pas si j’ai cette chaine. enfin c’est triste qu’on soit obligés d’aller sur des chaines canalsat pour voir qqc d’intelligent sur ce sujet

    @Miss Choco pourtant c’est au moins aussi drôle 🙂

  4. J’ai un peu vu l’épisode de la sem dernière… et le passage avec le strip tease…
    C’est vraiment que de l’exhibitionnisme…
    aucun intérêt en effet…

  5. OMFG, oui, consternation ! Via le Livetweet, j’ai pigé que même pas en rêve que je devais approcher cette émission de merde…

    Et sinon, petit détail ironique : lorsque ce programme pathétique était en projet, les journaleux d’M6 m’ont contactée pour me présenter le concept (« ça va être foooormidaaaable, du super docu de sa race, vous voyez, trop trop bien »), et me demander de venir faire experte-foufoune, et j’ai répondu « mais LOL quoi, je me suicide pas médiatiquement, z’êtes tarés les mecs ? »

    Chuis une pourriture avec la télé-sa-mère-la-pute, moi : ultra-difficile et jamais enthousiaste (j’ai dit non à Delarue, à Evelyne Thomas, miskina je l’aime bien elle, mais bon, c’était pas possible quoi), parce que pas envie d’aller montrer mes nichons et de dire « clitoris » à un public de niveau RTL9, et surtout pas un ego surffisamment gonflé pour avoir besoin de faire parler de moi dans la boîte à conneries. Au final, le seul truc que j’ai accepté avec plaisir, c’était Les Maternelles, parce que franchement, l’idée de parler de chatte à 9h du matin à des mères de famille, c’était juste excellent ! 😉 Ma présence sur ce plateau avait quelque chose de furieusement incongru et j’aime bien faire le cheveu dans la soupe.

    Du coup, je me retiens de regarder FAS parce que je sais que ça me foutrait dans une rage folle. Déjà que je dégueule sur la presse féminine, sur Gérard Leleu et sur la plupart des gynécos, je me suis dit « prends soin de ton hypertension ma vieille, te tourne pas les sangs pour rien juste avant ta ménopause ».

    Donc un grand merci pour l’honneur que tu me fais : considérer qu’un truc est de la merde parce que ça me fout en rogne, c’est la classe, moi je dis.

    Et merci d’apprécier ZoneZerogene, ça me touche et me motive encore plus.

    Merde, j’ai tartiné. Pardon (mais bon, je commente les blogs genre 3 fois par an hein… Alors je me lâche)

  6. Au début j’ai trouvé ca rafraichissant et j’avoue qu’après c’est un peu dur de tenir sur la longueur et de pas halluciner sur certains témoignages ou autres. Du genre le strip tease voyeuriste. Ils pouvaient pas faire ca en privé ? On avait pas besoin de le voir nous..
    J’en ressors un peu mitigée aussi. En tout cas M6 a réussi le coup en mettant ca après l’amour est dans le pré, parce que du coup, on a tous regardé au moins une fois !

  7. @Soma exhib et peu crédible… dommage 🙁

    @La Peste ne t’excuse pas d’avoir mis un si long comm !! 🙂 pour recadrer, je t’ai pas citée pour faire de la lèche, mais à te lire on sent la haine des soi disant sexologues et autres conseils sexo bibaglamolitain, c’est donc forcéent à toi que j’ai pensé devant cet étalage de clichés.
    au final, le Pascal de Sutter est peut être pas si nul en sexologue mais le montage lui rend pas honneur. heureusement que tu as refusé de participer à ce genre d’émission, car même avec un discours intelligent le montage aurait déformé et dénaturé tes propos !
    en bref, ne regarde pas, tu risquerais un AVC de stupeur et d’effarement :p

    @Ally oui regardé au 2nd degré c’est frais, comme on peut regarder confessions intimes et se marrer mais on sait que c’est n’importe quoi. là ça se veut « éducatif ».. bouh ! alors évident certains trucs sont pas cons, mais noyé dans la masse et réinterprété par les journalistes ça perd son sens 🙁
    (et vive #ADP !!)

  8. @Soma exhib et peu crédible… dommage 🙁

    @La Peste ne t’excuse pas d’avoir mis un si long comm !! 🙂 pour recadrer, je t’ai pas citée pour faire de la lèche, mais à te lire on sent la haine des soi disant sexologues et autres conseils sexo bibaglamolitain, c’est donc forcéent à toi que j’ai pensé devant cet étalage de clichés.
    au final, le Pascal de Sutter est peut être pas si nul en sexologue mais le montage lui rend pas honneur. heureusement que tu as refusé de participer à ce genre d’émission, car même avec un discours intelligent le montage aurait déformé et dénaturé tes propos !
    en bref, ne regarde pas, tu risquerais un AVC de stupeur et d’effarement :p

    @Ally oui regardé au 2nd degré c’est frais, comme on peut regarder confessions intimes et se marrer mais on sait que c’est n’importe quoi. là ça se veut « éducatif ».. bouh ! alors évident certains trucs sont pas cons, mais noyé dans la masse et réinterprété par les journalistes ça perd son sens 🙁
    (et vive #ADP !!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *