10 Comments

  1. Tu as tout juste. C’est comme ça la vie de nos jours il parrait. Mais malgré la morosité, je reste convaincue que ce n’est qu’une question d’angle de vue. Quand ça ne va pas, quand on ne vois que les bouchons, les angoisses, la vaisselle et les gens désagréables, il faut vraiment se ressaisir et penser aux BONNES choses. Et surtout, si tu es débordée question ménage, songes à te trouver une femme de ménage. Ca change une existance. Bon courage et merci d’avoir partagé ce morceau d’humeur en entier.

  2. C’est rigolo, j’étais dans le même état cette semaine … Ca doit être de saison. Mais tu sais ce qu’il te faut pour te remettre en forme : une bonne patate de Quéménès, avec plein d’air du large dedans pour te revigorer de l’intérieur. Avec une saucisse de Molène et de la tomme fondue dessus, t’es repartie pour un tour ! Bises

  3. Vous êtes tous super sympas à me remonter le moral 🙂 heureusement ma journée s’est bien finie 😉

    @Mymy 🙂

    @Abytape « phoque » sur Google image et entre ddes photos de bébés phoque assassinés tu trouveras ça 😉

    @Floo (bienvenue ici, premier comm je crois :))
    et oui les joies et l’enfer parisien… arrivant d’une ville au métro quasi existant (Marseille) c’est toujours « mieux » que rien c’est sûr !

    @Fashiongeekette heureusement que chaque jour n’est pas comme ça ! j’ai accumulé les merdes de métro cette semaine, mais en général je le vis plutôt « bien ». donc heureusement ça va mieux ! je me suis lâchée dans ce post, 😉
    (pour la femme de ménage… c’est en cours ! :)))))

    @Soizix Ohhhh oui ! surtout que le soir même j’ai fait une raclette, les petites patates de Quéménès auraient été PARFAITES !!
    et c’est « rassurant » de voir que même avec des modes et lieux de vie hyper différents on a aussi des journées de merde
    profite de ton air iodé 🙂 et merci pour le soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *