Chroniques · Culture

le Dej’

Une fois n’est pas coutume, je vais te parler (indirectement) politique.

Peut être le sais tu, petit lecteur, ou peut être pas. Hier midi avait lieu un déjeuner à l’Elysée, un déjeuner dont tout le monde parlait sur l’Internet Français. Hier midi, notre Président Nicolas recevait quelques invités d’un genre inhabituel: des bloggeurs et « sommités » de l’Internet (voir la liste chez Presse Citron).

Alors on a discuté et critiqué, de la liste d’invités, de l’absence de femmes, de la manipulation des gens, de l’absence de femmes, de la politique foireuse du gouvernement, de l’absence de femmes, des sujets abordés, de l’absence de femmes

(oui, ça en a dérangé beaucoup dans ma timeline Twitter, qu’il n’y ait aucune paire de seins dans l’assemblée. bon. ça change pas de d’habitude, non ?)

Mais sans rentrer dans le débat « pour ou contre Sarko » (je crois avoir assez dit combien ça me gave) et les histoires d’équité (discutables, certes), je trouve l’initiative franchement intéressante. De ma connaissance, aucun chef d’Etat n’a invité des entrepreneurs du Web et des bloggeurs (pour la plupart les invités étaient les deux) à une réunion informelle, pour « prendre la température ». On critique la politique du gouvernement en matière de régulation du Web (et il y a de quoi), mais voilà qu’une vraie action (même symbolique ?) est engagée pour mieux comprendre et gérer ce media.

Au vu des comptes rendus de Presse Citron et Versac, il semblerait qu’il ne s’agisse pas juste d’une opération d’image, mais que Nicolas aie noté les remarques et objections des acteurs de l’Internet.

Enfin, et si on s’en tient aux retombées pures (sans rentrer dans le fond) de l’opération, c’est une énorme vague de communication que s’est payée le Président. Hier, un #ledej live twitté par les protagonistes et suivi par la Twittosphère minute par minute (ou presque). Ce matin, des articles des invités, et sûrement un peu partout des réponses et débats naissants. Et surtout, un message transmis par des gens « lambda » (toujours cette histoire de confiance, ces bloggeurs sont clairement perçus comme plus proches de nous que n’importe quel porte parole du gouvernement ou homme politique), qui ont les mêmes intérêts et inquiétudes que nous, et qui ne manient pas la langue de bois (sachant qu’on avait parmi les présents des opposants farouches, ce serait du lavage de cerveau s’ils ne disaient pas la vérité).

J’ai juste envie de saluer ce premier pas (risqué). En espérant qu’il y en aura d’autres, et pas seulement dans le Web, mais aussi dans d’autres communautés concernées par les propositions de lois et la politique. Et ce, sans travailler seulement l’image…

Voir ici les comptes rendus de Maitre Eolas, l’avocat anonyme le plus célèbre de la toile, et de Jean Michel Planche.

[EDIT] Et un post chez Wondercom, qui reprend le « buzz » réalisé autour de cette opé (de comm, car c’est bien de ça qu’il s’agit ;))

5 Comments

  1. Des gens Lambda, pas vraiment, à part Presse citron et Eolas, c’était quand même des pointures.
    Cela est quand même resté confidentiel, sauf dans le milieu. Et comme il à été évoqué hier, le président déjeuner avec un tas de gens tous les jours.
    En tout cas c’était marrant sur Twitter.

  2. Je lis ton blog depuis quelques temps et je crois que je n’ai encore jamais commenté, donc salutations d’usage et tout et tout.

    Moi j’ai été peinée par le fait qu’il n’y ai aucune femme à ce déjeuner, parce que des femmes web entrepreneurs il y en a ( la fondatrice de caramail ou celle de net à porter), et que bon c’est pas des petites joueuses. Ok caramail est mort, mais ça représente qqch dans l’histoire du net. Elle s’est fait des couilles en or Oriane Garcia. Enfin tout ça pour dire qu’il y avait l’embarras du choix. Ca aurait changé de l’image « mom-entrepreneurs » qui est assez énervante quand même…

    Ensuite, pour ce qui est de la société civile et les communautés concernées par les lois, elles sont écoutées (sans que leur avis soit toujours celui qui l’emporte)par à peu près tous les personnages du monde politique. L’exemple le plus flagrant étant celui des syndicats ( qui représentent les travailleurs) qui passent bcp de temps dans les palais ministériels.

    En gros ce que je retiens de cette « opé blog » c’est que Sarkozy a déjeuné avec des chefs d’entreprises et 2 pros d’un secteur qu’il ne connait pas bien : le web.

    Je ne lui reproche pas de ne pas connaître ce secteur hein, ce n’est qu’un homme, mais ça n’a rien d’extraordinaire. Il n’y a que les blogueurs et les twitteurs qui en parlent en gros. C’est comme s’il invitait à déjeuner des chefs d’entreprises de l’électro-ménager, ça intéresserait en priorité ceux qui sont dans ce domaine là.

    Bref, en tous cas c’est sympa d’avoir un autre son de cloche sur ce repas, même si je ne suis pas tt à fait du même avis que toi !

  3. Un premier déjeuner avec des blogueurs peut-être, avec des entrepreneurs pas vraiment, Chirac en faisait déjà en 2000. Et à l’étranger ça n’a rien de neuf non plus.
    Reste que ça n’est qu’un déjeuner et que personne n’est dupe pour la suite…

  4. @Denis oui c’est des pointures (heureusement qu’il a pas invité monsieur tartempion), mais leur écho nous semble plus « proche » que celui d’un porte parole politique…

    @Camille bienvenue ici alors 🙂 ravie que mon post ai pu te faire commenter…
    effectivement pour l’absence de femmes c’est dommage, je trouve juste « nul » que ce soit la seule chose qu’on ai retenu au final. mais je suis assez d’accord avec toi sur le fond !

    @François tient ça faisait longtemps que tu n’avais pas commenté par ici 🙂 bonjour !
    pour la suite comme je dis, j’espère qu’il y en aura une

    @Tous en fait je voulais juste souligner que pour une opé de comm ça a bien marché: les invités en ont parlé, nous avons lu leurs témoignages (qui n’étaient pas ceux de gens alliés à la cause de Sarko, et donc plus « neutres » ce qui est appréciable), on s’est intéressés. alors oui on peut rester sceptique (et je le suis aussi), mais l’objectif de faire parler de lui « différemment » au sein de notre bulle est atteint !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *