12 Comments

  1. Moi aussi j’ai le besoin de me sentir investie dans l’entreprise pour laquelle je travaille et d’en être fière (de l’entreprise). D’ailleurs si ce n’est pas le cas, je me barre parce que pour me sentir bien, je dois adhérer aux valeurs de mon métier et à l’esprit de ma boîte.
    J’avoue que ton post me fait vachement plaisir.

  2. Je comprends tout à fait le principe d’être corporate et ton ressenti. J’ai bossé chez adidas et je garderai toujours ça un peu dans un coin de ma tête. C’est le risque quand tu aimes ce que tu fais !

    Bon, aujourd’hui, c’est encore plus simple. Parce que si j’étais pas corporate en ayant ma propre boîte, ça serait un peu bizarre…

  3. @La Mère Joie je pense que c’est hyper important de se sentir proche des valeurs d’une entreprise, mais c’est vrai que j’ai plein d’amis qui font un boulot de manière ‘alimentaire’, et qui vont trasher leur boite une fois sortis de là…
    je sais pas pourquoi ça te fait plaisir, mais ça me fait plaisir de te faire plaisir ! 🙂

    @L-tz c’est clair que certaines boites comme adidas, en plus d’être des entreprises sont des marques qui font rêver. ça peut aussi être l’inverse, vu de l’intérieur tu te rends compte que la marque est pourrie et qu’on vend de la merde 😉
    (et oui encore heureux que tu soutiennes ta boite :p)

  4. Je suis tout a fait d’ accord avec toi. Moi j ai quitte des boites car je n étais pas d’ accord avec leur politique. Donc je trouve ça super d être Corporate, le terme étant en effet provoc dans le sens où il englobe des trucs qui peuvent noyer le salarié dans sa fourliliére. Bref laisser des com avec un iPad c est n ul mais je voulais juste pour te dire banco. En passant

  5. Je suis incapable de bosser dans une boîte si je ne suis pas d’accord avec ses principes.
    Par ex, pendant mes études, j’avais trouvé un job d’été : vendre des encyclopédies religieuses par des moyens plus que douteux. Le soir où les boss ont ouvert le champagne pour fêter la première vente de l’équipe (la mienne), j’ai rendu le tablier et je suis allée voir la cliente pour qu’elle use de son droit de rétractation.
    Donc, je te comprends 😉

  6. @tous vous me rassurez ! je me sens toujours bizarre quand je soutiens que je suis fan de mza boite (lol)

    @Malicia l’ambiance joue beaucoup aussi 😉

    @Virginie il y a toujours des trucs qu’on peut reprocher à sa boite, généralement on adhère à la politique interne, ou à ce qu’on vend, mais tout le monde ne prend pas pour autant à coeur la défense de son entreprise

    @Ginie vendre des ENCYCLOPEDIES RELIGIEUSES ??? tu gagnes le pompon des jobs les plus « sortis de nulle part », je savais pas qu’il y avait encore des vrais gens qui allaient faire du porte à porte pour ça 🙂
    j’aurais pas pu j’avoue, vendre un truc auquel je crois pas j’ai du mal à être convaincante :p

  7. Oui je crois que l’important c’est de croire en ce que l’on fait. Même si un jour on change la façon de voir.
    L’important c’est d’y croire quand c’est le moment.

  8. Candy'up

    J’adhère!
    Mon petit boulot d’étudiante ne me correspond plus du tout, je suis à l’opposé du coporate… Ce travail étant un boulot « alimentaire » ou plutôt un job-argent-de-poche je ne suis absolument pas investie. J’espère l’être dans mon futur travail! 🙂
    Peut être que je deviendrai comme toi, et qui sait peut être que ça sera dans la même branche que toi! 😉

  9. @Denis 🙂

    @Mlle Toutouille sans jusqu’à faire un job qui est contre ses principes, tout le monde n’est pas genre « fan » de son boulot et le survendrait à n’importe qui

    @Viviane c’est exactement ça !

    @Candy’Up je te souhaite de trouver un boulot qui te donne envie de te « battre » pour tes idées un jour ! peut être dans ma branche qui sait 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *