Chroniques

réflexe fervex

Ca y est, c’est le printemps, les petites fleurs le retour du Soleil…

Je vous l’ai déjà faite celle là ? Oui mais là pas question de parler de choses rigolotes et futiles telles les fringues. Car qui dit réchauffement dit… retour des petites bêtes qui s’incrustent dans le métro, pour intégrer nos corps tous frais deshabillés au premier rayon de soleil mais encore fragilisés par l’hiver.

Oui, le printemps c’est le retour des maladies en tous genre. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, on se retrouve avec la tête qui joue au hoola hoop et l’impression d’avoir avalé un sac de sable. Je t’épargne les sensations de flou mitigé qui te donne l’impression de flotter entre deux eaux, le nez qui coule et les oreilles bouchées.

C’est la tempête dans ton corps, en version ça va ça vient, les giboulées de Mars avec un peu de retard, l’ambiance soooo funky de… l’état grippal.

Ou de la Rhinopharyngite. Bronchite. Gastro. Et j’en passe.

Tu atterris chez le médecin, ou plus simplement chez ton pharmacien (oui parfois on a la flemme de dépenser 26€ à moitié remboursé, autant passer directement à la case médocs, quand tout ton open space traine la même crève tu dis qu’il doit y avoir du virus dans l’air… et pas grand chose à faire). Tu lui présentes tes symptômes (j’ai oublié la nuque qui tire en mode semi torticoli, et les bouffées de chaleur). Et là il te sort LE médicament qui va pour tout

(c’est écrit sur la boite: Rhume, Etat grippaux, Rhinites, Rhinopharyngites, multi tâches, le truc)

Fervex

Non mais sérieux, peut être que ça marche, mais ça reste un des médicaments les plus dégueulasses que j’ai jamais gouté (mis de côté la Josacine qui n’est plus en vente, merci) (et je ne considère pas le Smecta comme vraiment dégueu). Un truc saveur citron/Paic vaisselle, ambiancé granulés qui ne se dissolvent pas dans ton verre… qu’est ce qui peut donner ce goût infect (le « Maléate de phérinamine », semble-t-il, puisque je retrouve le reste des excipients – vitamine C et paracétamol – dans mon Effaralgan vitaminé) ? Et ils auraient pas pu faire simple comme tous les autres médocs, un truc en pilule qui s’avale de travers (mais dont le goût reste pas dix jour dans ta bouche) ?!

Et le pire, c’est la notice: dissoudre dans une quantité suffisante d’eau ( hien ??? quantité suffisante A QUOI ??!) froide ou chaude (oui tu as bien lu CHAUDE. va gerber, je te prie)

Merci, les giboulées internes. Vous m’excuserez cinq minutes, je vais avaler ma mixture (froide, hin, suis pas suicidaire), vomir un coup, je reviens.

Tagged: , ,

4 Comments

  1. Non, le pire medoc c’est le smecta !
    (ceci dit, j’ai jamais testé le fervex … en général, j’vais toujours chez mon médecin pour avoir des médocs prescrit uniquement sur ordonnance = c’est plus efficace…)

  2. Lol, alors ça va peut être te surprendre mais moi j’adore ce medoc…
    Ça fait transpirer à mort et ça me retrourne la tête…
    Bon ok Jeudi confession : ça même arriver d’en prendre avant d’aller en soirée, un petit alcool fort derrière et c’est parti pour un throw your head in the air 😉
    Evidement je ne le recommande à personne :p

  3. Chaude l’eau ? Mais c’est pour te faire gerber après une gueule de bois ton truc !
    Perso, je prends Actifed jour/nuit, ce sont des cachets ç avaler car j’ai horreur des trucs qui font pssshiiit dans l’eau, sont immondes à avaler et te font roter une odeur dégueu de médocs pendant 3 plombes.
    Sinon, tu aimes le Smecta ? J’ai jamais avalé un truc plus gerbant que ce plâtre pour estomac LOL (par contre, il reste mon meilleur ami pendant mes voyages à l’étranger).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *