Voyages

j’aime pas les touristes

J’aime pas les touristes.

Oui tu le vois venir le gros post de blasée frustrée parisienne, en mode « sont tous cons font du bruit et puis sont mal habillés et trop l’air débiles avec leurs appareils photos en bandouillère ahahah« . Oué, en vrai moi aussi je porte mon appareil autour du cou en vacances. Et des tongues Puget (même que j’ai la classe) (sisi). Je veux dire, on a tous l’air ridicule (en général) quand on part en vacances.

Enfin je sais pas vous mais moi, oui, je m’emmerde moins avec mes tenues et mon maquillage quand je pars en voyage, on va dire.C’est pas que les talons aiguilles pour marcher 6 heures par jour c’est pas top, mais presque.

Bref. C’est pas de la fashionista touristique dont je veux te parler. Mais des comportements…

Ce matin je prenais (comme chaque matin) le métro. Ma chère ligne 13 (ahah), toujours blindée, toujours en galère. Arrivée Place de Clichy, voilà qu’un groupe de gens de je ne sais quelle nationalité (on m’accusera pas de faire ma raciste anti certains pays comme ça) se JETTE littéralement dans le métro, en mode vas-y que j’te pousse tout le monde et vas-y que j’te mets mon gros sac à dos dans la figure et que je parle fort et que je bloque la fermeture des portes du métro, parce que Micheline (en version langue du pays) est pas encore entrée.

Je précise que ces personnes avaient tous la quarantaine bien tassée.

Donc oui, franchement, ce genre de comportement me donne envie d’en prendre un pour taper sur tous les autres.

Sérieusement. T’es touriste, déjà. Tu viens visiter un pays, t’es pas chez toi. La moindre des choses c’est de se comporter au moins aussi ‘correctement’ que dans ton coin. Et pardon mais je n’ai jamais vu de gens se jeter dans le métro et pousser tout le monde lors de mes voyages à l’étranger. Autre exemple: les Allemands (pardon je vais faire de la critique gratuite et peut être peu fondée, mais c’est un comportement que j’ai observé à plusieurs reprises). Bon. En Allemagne les gens sont très respectueux de leur environnement. On trie (pire que chez nous). On consigne les bouteilles en verre. Et on ne jette pas de déchets comme ça dans la rue. Et bien ces mêmes personnes qui vont te prendre la tête chez eux pour mettre le plastique recyclable trois fois dans un bac différent du plastique recyclable une fois vont délibérément être dégueulasse lorsqu’ils sont en vacances. En France, ou en Espagne, ou ailleurs. Laisser trainer leurs canettes. Leurs clopes. Leurs bouteilles.

Au delà de ça, tu es touriste, forcément t’as un bagage d’a priori qui te suit. Les autochtones sont déjà soulé de ta présence (oui, même ceux à qui tu rapportes de l’argent). Alors si EN PLUS tu en rajoutes, comment tu veux qu’on te respecte ?

J’aime pas les touristes. J’aime pas ces gens qui ne respectent rien, parlent fort dans les Eglises et se promènent torse poil dans la rue parce que « on est pas loin de la plage ». J’aime pas ceux qui se croient seul au monde et qui avancent à deux à l’heure dans le métro alors que toi, tu vas bosser et que t’es déjà en retard. J’aime pas les gens qui passent leur temps à prendre des photos sans regarder ce qui les entourent, qui ne cherchent pas à faire un seul effort pour être poli, bonjour, au revoir, merci, please and so on, qui se permettent de te doubler dans les files d’attente de Sephora (true story) pour ensuite engueuler le caissier parce qu’il ne parle pas leur langue (russe). Parce que chez eux ils sont pété de thunes et qu’on leur doit le respect (WTF ?!). J’aime pas les gens qui se contentent de rester parqués dans leur club pour sortir en bandes lors de circuits organisés, sans avoir la moindre curiosité pour l’endroit où ils se trouvent, les gens, le mode de vie, la nourriture locale.

Oui, je suis une fasciste des voyages. Mais lorsqu’à notre arrivée en Guadeloupe, le gérant de l’hôtel nous dit « ici on dit que les gens ne sont pas forcément sympas avec les touristes, mais si vous dites « bonjour, ‘sil vous plait, merci, au revoir« , ils vous aideront« , je me dis que c’est pas possible qu’il y ait vraiment des gens qui se comportent comme ça (ou plutôt qui oublient les règles « de base » de la politesse). Pour tout vous dire avec le Garçon on est un peu tombés sur le cul.

Et puis je vois ‘mes’ touristes. Ceux qui défoncent tout le monde pour entrer dans le métro. Ceux qui stagnent au milieu du passage sans se dire qu’ils gênent. Ceux qui se croient tout permis.

Alors quoi, la politesse a des frontières ? Quand tu sors de chez toi tu l’oublies ? Parce que tu payes, t’as tous les droits ?

On critique les parisiens de ne pas être « sympathiques » avec les touristes. Et bien parfois, j’avoue, je peux comprendre.

6 Comments

  1. C’est marrant, je voulais faire aussi un billet sur les touristes!
    Je n’aime pas trop les touristes moi non plus. SURTOUT quand je voyage!

    Et les français ne sont pas en reste en matière d’impolitesse… Surtout lorqu’ils vont visiter un pays qu’ils jugent « inférieur ».

  2. Moi j’aime pas les touristes qui tentent pas de s’immerger dans le pays, qui sont pas foutus d’essayer de comprendre ce qu’on leur dit, et même les français, quand j’en vois qui cherchent pas à comprendre la langue du pays ds lequel ils vont, genre moi je suis touriste, je consomme, je m’en fous de toi, ça me désespère… Pourtant pas si compliqué, et tellement plus intéressant que de s’imprégner d’une culture !

  3. héhé, justement je vis à Dublin depuis septembre, et la ville est blindée de touristes en permanence. le pire étant la st Patrick, ou les jours de match de rugby importants. et on croise surtout des allemands et des français, qui font tout le temps des critiques et parlent hyper fort comme si personne pouvait les comprendre. en plus je suis en erasmus dans une fac plutôt renommée, alors entre deux salles de cours je dois me farcir les ricannements (et l’accent pourri) de ceux qui ne comprennent rien aux panneaux indicateurs. bref, JE TE COMPRENDS.

  4. @LMO je sais pas trop à quoi on ressemble en touristes, je fuis les français 🙂 (enfin j’essaye) (mais oui parfois j’ai honte !!)

    @Malicia c’est exactement ça !! à quoi bon partir en vacances à ce moment…

    @Girl on the couch COURAGE !

  5. Je ne pense pas que ce soit un comportement parisien. Quand je vivais à Biarritz, je détestais les touristes qui allongeaient les queues aux caisses, se garaient n’importe où, parlaient fort sur la plage, prenaient toutes les places dans MES cafés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *