19 Comments

  1. j’ai jamais été stagiaire… mais j’ai fait un bts en alternance, alors je suis d’accord qu’il faut se donner les moyens pour décrocher la place.

    Ici dans mon job on prend des stagiaires pour des bac pro tout ça, des petits jeunes donc au début de leurs études, cela dit je ne comprends toujours pas pourquoi c’est leurs maman qui appellent pour eux (généralement les garçons, les filles se débrouillent) et les accompagnent quand ils ont la chance d’avoir un entretien. La plupart sont majeurs ou presque. C’est pas hallucinant comme truc ?

  2. – tu ne cites à aucun moment le nom de l’entreprise, ou même le domaine (hyper spécifique, once again) dans lequel nous travaillons.

    J’ai fait un recrutement de stagiaires pour ma boite et c’est un truc qui me gonfle à fond. Pour moi, dans une lettre de motivation, obligé y’a au moins deux lignes consacrées à l’entreprise, ce que j’aime chez elle etc… c’est le minimum !

  3. Coucou LaNe;

    C’est bien sûr le point de vue d’une entreprise qui fait bon usage de ses stagiaires; ou tout du moins dont la portée du stage est une certaine transmission de connaissances et de savoir-faire. Qui plus est, tu le dis toi-même, le job est si spécifique qu’il n’est pas rare pour vous que (si le stagiaire convient), le simple stage puisse se transformer en CDI.

    Du coup, ça fait un peu moralalacon de premier de la classe, tu me pardonneras l’image. Pour avoir pratiqué du stage cette année et avoir été au contact de nombreux recruteurs ou patron de PME; pour moi, la réalité n’est pas celle que tu décris.

    J’ai deux CV, l’un en français, l’autre en anglais, ce qui me permet de m’adapter (postulant souvent à l’étranger), j’ai 4 ou 5 modèles de lettre de motivation que je retransforme aussi souvent que nécessaire en fonction des entreprises dans lesquelles je postule (postulais en fait xD). Le tout a été corrigé, recorrigé et revu par des profs, des coach en recrutement de l’école (dont un américain pour les versions en anglais). Je m’exprime correctement pour un jeune de mon âge; il n’y a aucune expérience CRAP sur mes CV (du genre babysitter, ou caissier monoprix), je maîtrise en plus de mes compétences en marketing, stratégie et économie l’xHTML, le CSS2/3, plusieurs solutions « analytics », je parle 2 langues étrangères couramment…

    Bref, je pourrai être le stagiaire idéal pour un grand nombre d’entreprises (pas pour toutes, évidemment; je sais pertinemment qu’il y a plus beau, plus intelligent et plus experimenté que moi; là n’est pas le soucis) mais dans la majorité des cas, les entreprises ne répondent jamais. Même après 2 ou 3 relances (après, j’arrête le massacre évidemment).

    Quand elles daignent enfin répondre, on est confronté à plusieurs situations:

    – dans le cas de PME en légère croissance, le patron ou gérant veut te refiler du travail de merde car il sait pas à qui le donner et il a pas non plus la tune de recruter donc il faut bien le faire faire à quelqu’un… en général il a pris conscience de l’existence des stagiaires car un pote à lui/elle lui en a parlé ou parce qu’il a vu un reportage à la télévision parlant des stagiaires ultra diplômés sous payés « OH PUTAIN MA VEINE »
    – dans le cas de PME en catastrophe, le patron ou gérant est désespéré, il n’a aucun moyen de recruter mais il veut absolument quelqu’un ayant un minimum de background universitaire ou tout du moins scolaire pour l’épauler… il sait même pas ce qu’il va te faire faire mais t’es bien parti pour le lui expliquer. Ne parlons pas de gratification ou d’avantages en nature, car il n’y en a pas; on va tourner en 2 mois renouvelables pour contourner la loi, c’est bien plus simple (et moins onéreux surtout).

    – dans le cas de moyennes et grosses entreprises, il y a celle qui disposent de « postes stages » qui avant toi étaient occupés par des stagiaires et qui seront toujours occupés par des stagiaires 10 ans après ta mort… tu fais un vrai boulot de stagiaire et il n’y a que 0,01% de chance que la RH te remarque un jour parce que tu as fait un sketch rigolo sur l’intranet de la boîte et qui te propose du coup de
    / renouveler ton stage, youpi
    / t’offre 4 tickets resto comme on fait la charité à un mendiant
    / te félicite pour ton .jpg rigolo qui se moque maladroitement du sale type qui fait chier tout le monde au service compta mais bon, faut pas déconner non plus, t’es qu’un stagiaire, on se permet pas ce genre de chose par ici; allez prends tes affaires et dégage
    Je caricature à peine; mais bon on connaît tous ses boîtes qui vivent « un peu beaucoup » de leurs stagiaires (AAAAAAH NON J’AI PAS PENSé à CANAL+).

    – il y a toutes celles qui se foutent totalement de leurs stagiaires…. « tiens toi, lis ce gros dossier de 400 pages et fait un résumé ». Genre, bah puisque t’es là, on va quand même essayer de te faire faire des trucs. LA BONNE VOLONTé, ça s’appelle.

    En tant que stagiaire, t’es aussi confronté au fait que dans 50% des cas, un bon poste de stage n’est jamais rendu disponible sur les réseaux officiels. Un stagiaire prend la place d’un autre, et c’est souvent via le bouche à oreille ou le copinage directement que cela se transmet.

    Tu te prends dans la poire des réalités cruelles qui font qu’après le stage, ce n’est quasiment jamais le CDI qui te sourit mais le CDD renouvelable. Cool, ça te fera au moins une prime de précarité.

    Je ne dis pas que la réalité que tu énonces dans ton poste n’apparient qu’à toi car je sais combien il est dur de recruter de bons stagiaires consciencieux et prêt à bosser dur pour avancer. Mais quand bien même, on ne doit pas occulter la manière dont les entreprises françaises usent et abusent du système de stage. Après ma césure, rares sont mes anciens camarades heureux de leur(s) expérience(s); et ça, c’est une certitude.

    Bisous plein.

  4. « – tu m’appelles Madame. c’est pas ta faute, mais ça part mal. Madame LaNe, c’est ma mère. bon, passe encore. »

    J’ai commencé à bosser jeune (enfin 23 ans) et depuis 5 ans je suis « Madame Colombe », pourtant je ne suis pas une Madame, je crois que c’est la dure réalité du monde du travail hélas

    Pour le reste, je suis assez d’accord avec toi sur certains points mais comme dit plus haut, je sais aussi que certaines boîtes carburent aux stagiaires et leur demandent un boulot de « pro », sans aucune politique d’apprentissage, et les postes sont systématiquement pourvus par des stagiaires qui défilent.

    En tant que « gestionnaire » de prestas, ça m’agace des fois au plus haut point de voir débouler des stagiaires qu’on me présente comme « juniors » alors que je sais pertinemment qu’ils sortent de l’école, et qui m’assènent des vérités sur ma structure sans aucun discernement, parce qu’on ne les a pas formés et qu’on leur demande de se comporter en professionnels (sans le salaire qui va avec)

    Je ne dis pas que toutes les entreprises fonctionnent comme cela, loin de là, mais c’est aussi une des réalités

  5. Wow les gens vous êtes incontrolables, trop de comms 🙂

    @Georges les mamans qui appellent et qui accompagnent pour l’entretien ? ah j’ai jms eu ça ! très fort !

    @Malicia ça me choque à un point… ça coûte pourtant pas grand chose de faire une LM bateau où tu changes au moins le nom de l’entreprise…

    @Flav j’avoue ma flemmardise sur le sujet, mais si tu en reconnais certaines je rajouterais sans problème les « crédits »

    @Olivia 🙂

    @M3xM alors je dis pas que tout est parfait dans le monde de l’emploi et des stages, il ya (énormément) d’abus et mes posts n’étaient pas là pour le nier. j’avais juste envie de montrer que ce n’est pas toujours ça, qu’il y a des boites qui n’abusent pas (trop) et que les stagiaires ne sont pas toujours parfaits.
    sincèrement des CV et LM correctes j’en reçois peu (en proportion) et je prends la peine de répondre si le CV est bien. si le mec n’a pas fait d’effort je n’en fait pas non plus. c’est tout à ton honneur de te casser un peu le c*l pour tes candidatures (et j’ai fait pareil quand c’était mon tour de chercher)
    enfin, ton allusion à Canal + m’a fait sourire, j’ai vu un candidat qui terminait un stage chez eux… enfin « stage ». voilà 😉

    @ »Madame » Colombe ils peuvent pas savoir, mais ça fiche un coup de vieux. la solution pour éviter le ‘madame / monsieur / mademoiselle’ reste la simplicité: « bonjour ».
    via mon job on a plutôt un rôle de « prestas » et ayant affaire à des clients « stagiaires » qui essayent de m’apprendre mon job je comprends ton point de vue, mais ils ont pas mal de pression du coup… ils reportent leur pression sur nous !

    @ tous merci pour vos comms, j’apprécie que tout le monde discute (même pour contredire mon point de vue – qui est loin d’être une généralité je précise ;))

  6. Bonjour LaNe !
    Eh bien je suis plutôt d’accord sur ce deuxième post !
    Lors de mon stage en Avril, j’ai eu la « chance » de rencontrer un stagiaire qui était passé avant moi. E réalité, ce n’était que mon premier jour.
    Ce malheureux garçon avait tout simplement perdu la feuille d’évaluation que ma maître de stage lui avait remplie. Jusque là je me suis dit, « mince, elle va lui en faire une autre… la pauvre quand même il aurait pu faire attention ».
    Le soucis, c’est que ce stagiaire, il avait quitté les locaux depuis 6 mois et que cette feuille, personne s’en souvenais… Surtout pas de la note finale.
    En réalité, il a dit « J’ai perdu m’a feuille d’éval et je dois la donner demain à la secrétaire de ma fac, tu peux me la refaire, tu m’avais mis 12 ».
    Alors, ne connaissant pas la personne je n’ai rien pensé. Mais après quelques jours, ma maître de stage en parlait, c’était le sujet de la semaine, ce garçon, on ne lui a jamais mis 12… Il arrivait en retard, dormais devant son ordi, se servait dans le frigo (même si on nous disait qu’on avait le droit, je n’osais jamais, question de politesse, j’amenais mes propres affaires). Bref… un stagiaire des plus « assidus » hum hum.
    C’est vrai que je ne comprends pas pourquoi les stagiaires réagissent comme cela, pour moi un stage c’est quand même une opportunité, apprendre un métier, découvrir un domaine, c’est enrichissant, en général tu fais tout pour te faire apprécier, et apprécier ce stage.
    Quant au boulo à faire, j’ai du rattraper pas mal celui de mon prédécesseur, il n’avait pas fini, et il manquait plein de choses, un vrai fouillis (je suis très organisée alors j’ai du mal avec ça ^^).
    Enfin, tout ça pour dire que je suis d’accord avec toi, d’un côté il y a les mauvaises entreprises qui exploitent un peu les stagiaires, mais de l’autre il y a vraiment des stagiaires qui se moque du monde… Donc je valide forcement ce coup de « gueule ». Et c’était très intéressant à lire 🙂 Merci !!
    Bises

    PS : J’ai répondu à ton mail, je ne sais pas si tu l’as vu, en tout cas merci encore de m’avoir répondue suite à mon commentaire sur le premier article.

  7. Ben dis donc! Je ne savais pas que c’était si compliqué de recruter un stagiaire!
    Je comprends mieux pourquoi mon dernier employeur me trouvait formidable! 😉

  8. Alors le com du dessus, c’est moi, mais entre le moment où j’ai finis de l’écrire et celui où j’ai cliqué sur « entrée », ma fille a appuyer sur la touche « au carré »…

  9. bibi

    « ce que nous, entreprises, recruteurs…

    …C’est que, j’ai besoin de petites mains. »

    On dirait un sketch à chaque post. « Dans mes locaux »…

    Je ne comprends pas comment un bac+5 ne peut pas passer vingt minutes pour produire un cv correct comme je ne comprends pas comment on peut être aussi péteux sur un blog, franchement ? Au second degré ce n’est pas drôle, alors, c’est triste ? :/

  10. @Auriane il y a des cas ! ouf je n’ai jamais eu de tels stagiaires… :/
    (mail bien reçu je te réponds dès que j’ai 5 min ;))

    @LMJ c’est sûr que c’est valable pour tout le monde, mais pour un emploi les critères sont encore plus « sélectifs » je pense.

    @Fabien merci pour le site, je vais aller voir

    @Céline non c’est moche de se moquer 😉

    @LMO je t’avais reconnue ! heureusement qu’il n’y a pas que des cas, j’ai eu de supers stagiaires aussi !

    @Bibi tu t’es trompé de post, les trolls c’est sur le 1er article
    (PS: moi non plus je ne comprends pas comment un Bac+5 peut envoyer des candidatures aussi pourries. tu m’expliques ? )

  11. Ca va pas te rassurer miss mais ce genre de choses est loin de se limiter aux stagiaires … pour tout dire j’ai même déjà vu des cdi avoir signé le contrat de travail et ne jamais venir le lendemain pour leur premier jour.
    Et pour le madame, on s’y fait … je crois même qu’il y a une bande de féministes qui veulent abolir le « mademoiselle » mais je dis ça je dis rien … je vais provoquer un nouveau troll dans les commentaires 😉

  12. Ca fait du bien de lire un article sur les stages mais de l’autre côté du miroir. J’avais écrit un post après mon stage en tant qu’assistante attachée de presse : http://www.marionrocks.fr/2011/04/vis-ma-vie-de-stagiaire.html

    Dans l’agence où je bossais, il y a plus de stagiaires que d’employés. Sans vouloir lui taper dessus, je trouve ça horrible ce genre de boîte qui ne vit que grâce aux stagiaires payés le minimum légal pour des heures sup de folie. C’est très enrichissant pour les stagiaires d’un côté car puisque nous remplaçons un poste à temps plein (c’est illégal mais tout le monde s’en fout) et qu’on se forme tout seul (les responsables n’ont pas le temps) on apprend beaucoup, et vite.

    Je pense avoir été une bonne stagiaire quand je vois que celle qui m’a succédé n’est plus jamais revenue du jour au lendemain sans prévenir au bout de seulement 1 mois de stage. Je n’ai jamais compris pourquoi elle avait fait une chose pareille. Quand un stage est difficile ou se passe mal, le mieux et d’en parler avec ses responsables plutôt que de foutre tout le monde dans la merde. Une entreprise n’est pas là pour faire du social et bichonner ses stagiaires, elle est là pour nous former et nous pour bosser.

    En tant que stagiaire, je pense beaucoup aux recommandations. Un stage qui se déroule bien assure de bons appuis dans le futur et si l’on travaille bien et qu’on a le goût des choses bien faites, tout le monde est ravi, (futurs) employeurs comme stagiaires !

    Bref, dur de débattre car je suis très d’accord avec toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *