Voyages

la robe et le palais

Il est des endroits qu’on aimerait garder pour nous, ce genre de lieu qu’on espère ne jamais devenir mainstream de peur qu’il perde son identité. Pourtant, j’ai envie de partager avec vous une découverte, un resto croisé par hasard, lors d’une soirée qui commençait moyennement. Une soirée en amoureux, une réservation dans un restaurant assez chic où on se retrouve au final côte à côte avec un autre couple sur une table de quatre, (?!) et la décision d’aller ailleurs, finalement.

C’est là que nous avons atterri dans ce « bistrot » près de Châtelet. La salle est pleine (il est presque 22h), la barmaid nous invite à nous asseoir au bar pour manger. C’est convivial, la carte semble à tuer, et la barmaid hyper souriante a un charmant accent québecois. On repassera pour la soirée « romantique », mais après quelques verres, nous avons complètement validé la façon dont s’est terminée cette soirée.

La Robe et le Palais, c’est donc le bistrot en question, un resto/bar à vins situé rue des Lavandières Saine Opportune, entre Pont Neuf et Rivoli. Tables en bois, murs de pierre, bibliothèque dans un coin et ardoises pour présenter la carte, et surtout une cave impressionnante, voilà pour l’ambiance du lieu. Niveau carte, on y retrouve des plats typiques des restos « français », avec des plats de saison comme du pigeon ou de l’agneau, ou plus classiques: tartare, entrecôte, ou encore des moules au bouchot, mais toujours repensés et modernisés (associations de saveurs originales, présentation travaillée…). Et puis des « planches » de fromage et charcuterie, et bien évidemment des desserts maison. Tout est bio / d’origine France, et si possible issu de petits producteurs.

Passons au vin, alors que la barmaid nous demande ce que nous voulons boire et que nous réfléchissons à prendre une bouteille, elle nous propose de nous choisir des vins au verre, en fonction du plat que nous prendrons. On est curieux, on aime bien découvrir et goûter le vin: c’est vendu. Au cours de cette soirée, nous boirons donc du vin de Loire Côteaux du Giennois biodynamique (« Tête de Chat »), du Gaillac, du blanc moelleux à tomber (Côteaux du Layon), et même un fond d’un excellent Châteauneuf du Pape 2005, offert par la maison.


Côté plats, on est pas en reste: assiette fromage/charcuterie en entrée, avec un chèvre à se rouler par terre; agneau pour moi, pigeon pour le Garçon, et en dessert fondant au chocolat et crème brûlée. Hydratez avec trois verres de vin chacun, comment vous dire… je me suis littéralement pété le ventre.

Nous sommes finalement restés au bar toute la soirée, à discuter avec la barmaid québécoise et à observer l’ambiance. Nous y retournerons, c’est sûr, en amoureux ou avec des amis, car c’est le genre d’adresse qu’on a envie de redécouvrir, où on se sentirait presque chez soi.

La Robe et le Palais -13 rue des Lavandières Saint Opportune, Paris 1er
www.larobeetlepalais.com (site en construction)
Plats autour de 15 à 25€ (carte le soir)
Petite terrasse
Attention, le service est parfois long !!
Désolée pour l’absence d’images, nous n’avions pas vraiment la tête à faire des photos…

Tagged: , , , , ,

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *