Voyages

Prague #1

Le week end dernier, je suis (re) tombée amoureuse. Du Garçon d’abord, qui m’avait à nouveau organisé un week end surprise (après Saint Petersbourg en Mai…). Et puis de cette ville où nous avons atterri samedi matin, après 1h40 de vol, et où nous avons passé trois jours… Prague.

Prague, donc. Une ville dont je ne connaissais pas grand chose, mais que j’avais envie de découvrir. Un peu comme pour la plupart de mes destinations de vacances, c’est la curiosité qui me pousse à avoir envie de découvrir de nouveaux endroits, sans avoir parfois la moindre idée (ou presque) de ce que je vais y trouver. Et bien Prague fût une très belle surprise… et ce malgré quelques petits points négatifs: trop de touristes, et des Praguois hallucinants dans leur attitude avec les dits touristes (nous en l’occurrence). Heuresement les gens travaillant dans le tourisme et la restauration sont adorables et très prévenants.

Samedi matin, donc, nous partons de Roissy CDG. Terminal 3, le bout du monde (on se croirait dans un hangar low cost !). Vol avec « Travel Service », une espèce de compagnie low cost vintage. Rien à dire sur le vol, on est arrivés à l’heure, c’est tout ce qui compte 😉 Nous nous rendons ensuite à notre hôtel pour déposer les valises. C’est là que nous faisons notre première expérience de l' »aimabilité » des Praguois: un premier chauffeur de bus nous refuse car on n’a pas de monnaie. Le deuxième, qui vient de vendre un ticket à quelqu’un avant nous, nous renvoie vers le distributeur de tickets (qui prend une pièce sur deux, un concept que nous reverrons souvent durant ce séjour). Tout ça dans une gentillesse exagérée (ironique bien sûr).

Bref, nous finissions par monter dans un bus. 45 minutes plus tard, nous arrivons à notre hôtel, réservé par le Garçon via les offres « hôtel top secret » sur LastMinute.com. Ces offres permettent de réserver à un tarif « avantageux » des hôtels de 4/5 étoiles, en blind. Le nom de l’hôtel n’est révélé qu’une fois la réservation faite. Pas de mauvaise surprise pour nous, il s’agit d’un hôtel « Corinthia« , grande tour, hôtel classeux de chaînes sans grande personnalité mais bonne surprise: la chambre est super confortable, on a même une vue sur la ville !

(photo du site de l’hôtel je précise ;))

Noter qu’en République Tchèque les hôtels s’attribuent les étoiles eux mêmes, du coup si vous n’avez pas le temps de chercher sur TripAdvisor et les guides des bonnes adresses, c’est assez rassurant d’être dans une chaîne…

Nous repartons vers le centre ville, direction le Château (Vyšehrad) pour déjeuner. Encore une fois le Routard (notre guide préféré) nous amènera dans un truc complètement sorti de nulle part: nous déjeunons dans un restaurant caché dans un palais, lustre, nappes blanches et bougies. Et nous sommes seuls…

Suite à quoi nous remontons vers le fameux Château, qui est le plus grand château au monde en terme de surface (oui, plus grand que Versailles !). En réalité c’est même une petite ville, perchée sur les hauteurs de Prague, dans laquelle on trouve des églises, des boutiques, des appartements…

La visite terminée, nous redescendons vers le « fameux » Charles’ Bridge (oui je sais pas pourquoi on l’a appelé en anglais tout le week end), qui d’après les guides est un pont magnifique, mais qui, au moment où nous nous y rendons, est tellement bondé qu’on ne voit pas grand chose. Et dire que nous sommes en moyenne saison !

Passé le pont, nous nous retrouvons dans la vieille ville (Staré Město), remplie de touristes. Un peu galère… La nuit est tombée (oui, il est 16h30, tout est normal ;)), nous décidons d’aller faire un tour de bateau. Nous tombons un peu par hasard sur une compagnie qui propose des tours sur des petits bateaux, avec des explications en anglais (et un tas d’autres langues). Nous voilà partis à la découverte des canaux et du Charles’ Bridge par en dessous…

Après cette visite fluviale, nous retournons nous promener dans la ville, et nous découvrons un marché de Noël. Il n’est pas très grand, et on y trouve un tas de choses à manger plus ou moins distinctes: du jambon, des pommes de terre grillées, des sortes de « crêpes » frites avec du fromage et du ketchup (?!!), ou encore une sorte de friandise sucrée au nom imprononçable: Trdelnik mais qui s’avèrera très bonne.

Après une pause dans un bar à vins (?!) qui sert des planches de fromage (?!!!!), nous repartons direction le « Black Light » théâtre: Prague est en effet une ville extrêmement culturelle, qui compte des dizaines de théâtres et salles de concert. Le spectacle que nous avons vu ne nous a pas vraiment convaincus, mais est à priori assez typique. Il s’agit d’un spectacle de danse basé sur la lumière noire: les danseurs sont vêtus de combinaisons qui réagissent à la lumière noire, et ça donne des « tableaux » assez particuliers.

Voilà pour cette première journée ! Désolée pour cet article fleuve, mais il y a vraiment beaucoup à dire… En tous cas c’est une  très belle ville, malgré ses hordes de touristes et quelques habitants antipathiques :).

Tagged: , , , , , , ,

12 Comments

  1. C’est absolument magnifique. Ce que j’ aimerai que mon homme me fasse une surprise comme ça ( mais non je suis pas jalouse 😉

  2. C’est absolument magnifique. Ce que j’ aimerai que mon homme me fasse une surprise comme ça ( mais non je suis pas jalouse 😉

  3. @Madame Zaza c’est très beau ! juste blindé de monde 😉
    et pour ton homme… il a une bonne excuse: vous avez des enfants, vous pouvez pas partir quand vous voulez 😉
    (sinon laisse cette page bien en vue sur ton ordi, on sait jamais…)

    @Ancien stagiaire c’est quoi ce pseudo ? :p j’ai pensé à toi là bas, Budapest me tente aussi en plus !!

  4. Très bel article 🙂

    Pour la sympathie des gens c’est l’effet Prague, ailleurs ils sont beaucoup plus accueillant.

    Ah les langos (les « crêpes frtes ») et les Trdlnik, c’est trop bon, y’en a plein sur les marchés allemands mais super cher (et quand t’as vécu en tchéquie où tu les achète 1€, les payyer 4 ou 5 fois plus, euh non 😀 )

    C’est vrai que Prague est magnifique, j’aime y aller 2/3 jours mais plus longtemps ou y vivre non, trop de monde et trop cher

  5. Ah la la… Prague m’a littéralement enchantée. Pendant tout mon séjour j’ai eu comme l’impression que le temps était suspendu, que les rues et façades étaient tout droit issues d’un siècle antérieur…
    Nous avions logé au camping et rejoignions la ville grâce au tram.
    Pour les hôtels, j’ignorais totalement qu’ils s’auto-attribuaient les étoiles, c’est quand même pas banal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *