rive gauche

Depuis quelques mois maintenant, j’ai déménagé. Pas mon chez moi (déjà trop de galère pour le trouver, pas moyen de quitter cet appart tout de suite !), mais MonJob. Nous avons donc quitté le quartier d’Opéra/Bourse pour passer… Rive Gauche.

Ce nouveau quartier est très différent de l’ancien. Là bas, c’était ambiance bureaux, sandwiches à emporter et les Grands Magasins à dix minutes. Ici, ce n’est pas un quartier de « travail ». Très peu de bureaux, ce qui change complètement l’ambiance. Nous sommes juste à côté de la rue de Sèvres, où on trouve des petits commerces très sympathiques (miam ce traiteur italien !!).

Dans mon nouveau quartier, le matin, on croise des aveugles qui sortent du métro. Il doit y avoir un lieu dédié dans le coin, car je n’ai jamais vu autant de cannes blanches que depuis que je travaille ici. Dans mon nouveau quartier, les femmes portent des manteaux en fourrure et des lunettes de soleil. Même en hiver. Dans mon nouveau quartier, on trouve un chocolatier Puyricard (maison !!!), des boutiques de déco et des antiquaires, un hôtel spa, et le restaurant / cave à vins de Gérard Depardieu (juste à côté de son hôtel particulier…).

Ici, on loue des 26m² pour 1300€ (CC), et on peut faire ses courses au Bon Marché – la Grande Epicerie de Paris, comme ça s’appelle.

Le Bon Marché, si vous ne connaissez pas, c’est le grand magasin luxe, calme et volupté. Là bas pendant les Soldes c’est tout juste si on cherche pas les autres clientes. Ici on achète du Vuitton ou du Dior, ou éventuellement des pulls American Vintage en poil de bébé alpaga à 80€ qui rétrécissent au lavage (true story).

Rive Gauche, il y a le Lutétia, du ciel bleu certains jours, des immeubles anciens, et des rues qui ont changé de nom.

Sinon, j’ai aussi changé de plafond d’open space… 

9 Comments

  1. c’est super/ moi je deviendrais hystérique si je passais ma vie à coté du bon marché, rien que le rayon papeterie-librairie, sans parler du rayon jouets. Ou cosméto (j’aime pas les fringues, trop cheres ces p.).
    Très chouette quartier. Que j’ai toujours adoré par la richesse de son architecture et par la classe du café de la mairie dans lequel j’ai fixé pas mal de mes dates (prononcer déïte) passées.

  2. La grande épicerie de Paris *_*
    Non seulement il y a TOUT mais en plus… c’est pas SI cher que ça (le ksumi tea detox est MOINS cher qu’à Toulouse !)

    ( Ca veut dire que la prochaine fois qu’on se voit…je n’ai qu’une/deux stations de métro à faire :p )

    Le plafond de l’open space a l’air vraiment intéressant, visuellement parlant… mais à l’usage…avoir de la lumière zénithale quand tu bosses, est ce que c’est vraiment bien ?

  3. @Jules tout s’explique !! merci ! 🙂

    @La Petite Histoire honnêtement je suis moins fan de ce quartier que de l’ancien. tout est cher (restos, peu de trucs à emporter le midi…) et les commerçants ne sont pas hyper polis. quant au bon marché… c’est bien pendant les soldes mais je préférerai un BON Zara !!
    mais j’avoue que c’est un beau quartier tant qu’on évite Montparnasse 🙂

    @MadameZaza c’est le but aussi !

    @LadyMilonguera non 😉 au passage je découvre ton blog voyage, très sympa !!

    @Muze « PAS CHER » ??!!! je m’y suis déjà ruinée pour des produits que je trouve moitié moins cher ailleurs… et oui dis moi quand tu repasses on ira dej ensemble
    pour le plafond on est orientés Nord donc jusque là ça allait, mais avec le printemps lorsque le Soleil est plus haut ça tombe juste sur mon écran… et j’ai peur que niveau reflet ce soit pas top 🙁 mais c’est très beau !

    @Malicia ahah j’aurais dû te le dire ! next time 🙂

  4. Pas mal l’article, j’ai pas encore eu l’occasion de faire le tours du quartier mais c’est clair que l’ambiance est très différente. Plus résidentiel que business même s’il y a pas mal d’entreprises qui se cachent dans les RDC et les arrières cours.
    Il va quand même falloir que je fasse un tours au bon marché ça fait une éternité que je n’y suis pas allée. Mes souvenirs dans le quartier c’est surtout le 66 rue de Sèvres (anciennement les locaux de Caramail)

  5. Le Paris que je déteste car inaccessible. Tout ce que je peux m’offrir au Bon marché, ce sont les sucres en forme de coeur (et encore les mois de faste)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *