Montréal, Québec · Voyages

Montréal #3 – Marché Jean Talon et Parc Mont Royal

Mon séjour à Montréal tire à sa fin, dans tout juste deux jours je serai dans l’avion qui me ramènera à Bordeaux. Je ne vais pas m’éterniser dans ce post sur le bien que m’ont fait ces vacances, l’amour que je porte à Montréal, aux gens que j’ai rencontré et au mode de vie vraiment cool ici, mais voilà, je n’ai absolument pas envie de rentrer. Enfin si peut être pour retrouver mon lit, ma chambre et mon dressing (c’est pas que squatter des canapés et vivre dans une valise ne me convienne pas mais…).

Après deux semaines ici, une chose est sûre: PVT ou pas PVT, je reviens en Janvier.

les immenses stations de métro Montréalaises

Mais revenons un moment à mon arrivée ici, et mes premières découvertes… parmi les « Place to See », on m’avait parlé du marché Jean Talon. Oui, un marché, couvert et dans lequel on trouve des tas de fruits et légumes, mais aussi du fromage, de la charcuterie, du poisson, … bref, le paradis des gourmands. J’ai donc vidé mon porte monnaie à coup de prunes ultra sucrées, (bons) fromages québécois à 50$ le kilo et autres rillettes et jambon cru dénichés dans une allée du marché. J’ai vraiment été surprise par la diversité des produits, et la variétés des fruits et légumes – on trouve des choux fleurs colorés, des quantités de courges (c’est la saison), des carottes de toutes les couleurs, des tomates aux formes étranges, mais aussi des fraises, des framboises, des canneberges, et bien sûr des pommes et du sirop d’érable. La plupart des stands se vantent de vendre la production locale, et tous affichent l’origine des produits (rare en France). Ce n’est pas le seul marché de Montréal, mais c’est en tous cas le plus grand et peut être le plus connu…

Après ce petit tour au marché, je suis partie en mission « Parc Mont Royal ». Le Parc Mont Royal c’est donc un parc (sisi) au coeur de Montréal, qui occupe une « montagne » (c’est ouf non ?). On peut s’y promener, faire son footing, du vélo, et du patin à glace l’hiver, et on y a une très belle vue sur la ville et le fleuve Saint Laurent. Petite anecdote (que personne n’a su m’expliquer): aucun building n’a le droit de dépasser le sommet du Mont Royal.

ça parait pas comme ça mais c’est grand

Pour monter vers le Parc depuis le Plateau (enfin depuis là où je logeais), j’ai emprunté l’Avenue des Pins et traversé le « ghetto » McGill. Je n’invente pas, c’est le terme qu’on trouve sur les offres de colocation dans le quartier. McGill est une des universités anglophones de Montréal, et le quartier tout autour du campus est squatté par les étudiants.

Une fois montés les escaliers (où j’ai croisé un tas de gens en train de faire leur footing), on arrive à une grande esplanade sur laquelle s’ouvre un panorama  sur Montréal et la « skyline » de Downtown. C’est assez impressionnant…

bien entendu on trouve aussi un tas d’écureuils mignons dans ce parc…

Une petite traversée du Parc plus tard, et je redescends de l’autre côté, vers Westmont, un des quartiers les plus chics de la ville, du côté « anglophone » de Montréal (l’Est est francophone, et passé le centre ville on retrouve des quartiers anglophones où on est accueilli en anglais dans les bars et magasins, c’est assez bizarre…). On m’a expliqué plus tard que Westmont est en réalité une ville dans la ville, qui ne fait pas vraiment partie de Montréal et bénéficie de taxes différentes du reste de l’île. La population friquée anglophone s’est donc retrouvée dans ce quartier, et on a vraiment l’impression de se retrouver en pleine banlieue américaine (enfin l’image qu’on peut en avoir dans les films/séries US): grosses maisons à quelques millions de dollars, écoles privées et voitures de marques.

Voir aussi…
Les billets précédents sur Montréal: www.thestagedoor.fr/tag/montreal/
L’album photo:www.flickr.com/photos/lane_door/sets/72157631772197059/
Tagged: , , , , ,

18 Comments

    1. Avec plaisir ça pourrait être une bonne idée !!
      Si pas de PVT je pars en touriste (valable 6 mois), je trouve un job et je fais un Visa Jeune Pro (mais c’est plus chiant)

  1. Oooooh comme je partage ce sentiment. Montréal ne laisse définitivement pas indifférent. Après avoir vécu 2 ans là-bas, être rentrés en France puis avoir à nouveau embrassé la ville dernièrement, nous ne pensons qu’à une chose… y retourner ! Résidence ou pas résidence, telle est la question du moment à la maison ! :p

    1. J’ai lu que vous vous posiez la question… je comprends complètement votre sentiment ! Tous mes amis là bas sont en train de faire leur demande de RP (ou l’ont déjà)

  2. Contente que tu sois tombée en amour avec Montréal 😀 Mais comment ne pas l’être hein ?! Surtout en voyant tes belles photos de couleurs automnales et de la sublime vue du belvédère. Bon courage pour le retour, mais l’attente jusqu’en janvier ne devrait pas être trop longue 😉

  3. Merci pour la visite, et les couleurs automnales rendent les villes vraiment sublimes !
    C’est bien que ton a priori positif sur la ville soit confirmé.;)

  4. J’adore ton post et ces photos, c’est chez moi, en plus je vais à l’Université de Montréal (métro Côte des Neiges) et comme j’habite dans le quartier Ahuntsic, je vais souvent au marché Jean Talon, c’est adorable de voir que tu aimes Montréal, c’est bien de voir cet amour d’un autre regard, moi j’y suis né à Montréal et j’en reste amoureuse 23 ans plus tard!

  5. Superbes, tes photos… ! J’ignorais cette anecdote au sujet de la hauteur maximale des buildings.
    Et puisque tu parles de McGill, je t’envoie un lien vers le blog d’une amie qui y étudie (ça t’intéressera peut-être, elle y parle souvent de sa vie au Québec) : http://maud96.cowblog.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *