Au quotidien · Montréal, Québec

le grand départ

Oui, je sais, déjà deux jours que je suis arrivée, et je n’ai toujours pas blogué sur ma nouvelle vie Québécoise. Alors bon, vous m’excuserez mais j’avais un tas de trucs à faire avant, comme refaire ma manucure (TROIS JOURS sans vernis, je revis !), ranger mon make up, et trouver des boites à pois pour y mettre mes sacs à mains et mes pyjamas (j’adore les boites à pois).

J’ai bien évidemment des tas de trucs tout aussi importants à faire aujourd’hui, mais mon pied droit a décidé de se payer un peu de repos et a déclaré une petite tendinite. Je suis donc vouée à le laisser glander sous un bloc de froid, ce qui me donne l’occasion de fatiguer mes doigts en bloguant un peu…

Alors, Montréal ?

Commençons d’abord par le commencement, où comment est ce que j’ai finalement réussi à faire tout rentrer dans mes valises après un tri drastique (merci tout le monde pour vos conseils d’ailleurs) (j’ai pas tout suivi mais bon) (genre j’ai pris des pulls, et je REGRETTE PAS !), et comment je me suis baffrée de raclette/vin blanc/Côtes du Rhône samedi soir pour dire au revoir à la bouffe frenchie (et que des gens que j’aime d’amour étaient là), et comment j’ai dormi 4 heures dimanche soir parce que je stressais quand même un peu.

Lundi matin, réveillée par France Inter à 7h15 (merci maman…), je termine les derniers préparatifs, boucle ma valise cabine, enfile mes bottes et mon manteau. Direction l’aéroport de Marseille-Provence. Premier test réussi: je suis capable de soulever et déposer dans un chariot mes deux valises, et de pousser ledit chariot (bien rempli) toute seule. Oui parce que bon ça aurait été un peu balot de pas pouvoir m’en charger une fois arrivée à Montréal Trudeau.

ma vie, mon oeuvre en 60kg

A l’enregistrement, il s’avère qu’une de mes valises fait en réalité 27 kilos (au lieu des 23kg autorisés). L’agent d’Air France aura pitié de moi et ne me fera pas âyer de supplément (et puis l’autre valise ne fait « que » 20kg et pas moyen de rééquilibrer, la plus légère est pleine à craquer, et j’ai fait une fausse manip sur la plus grande et bloqué le cadenas à numéro qui la ferme… pratique). 30 minutes plus tard, me voilà en salle d’embarquement. Si on omet le fait que je vais devoir trouver une solution pour rouvrir ma valise en arrivant, tout s’est passé sans problèmes, personne ne m’a rien dit concernant mes 2 bagages cabine (qui font largement plus que 12 kilos), et le vol est à l’heure…

Arrivés à Roissy, petit coup de stress: notre vol est arrivé avec 10 minutes de retard, et on a une heure pour la correspondance. Je pensais (naïvement) que ce serait large, heureusement Air France a pensé à tout et nous a collé un agent pour traverser Roissy en « prioritaire ». Du Terminal 2F à 2E, il y a en effet 5 km… qu’on fera au pas de course en 25 minutes, grâce au super coupe file du Monsieur d’Air France. Bien évidemment je suis habillée pour Montréal, je suis donc littéralement en train de fondre dans mon manteau lorsqu’on arrive enfin à la porte d’embarquement. Finalement, le vol pour Montréal aura plus d’une heure de retard. Ca servait vachement qu’on se stresse !

tenue super adaptée au sprint dans les couloirs CDG-iens

Mis à part quelques turbulences assez violentes au dessus du Groënland, le vol se passera plutôt bien. Je suis encore une fois étonnée de la qualité du repas servi à bord, c’était pas de la grande gastronomie mais je me suis régalée. Après 6h30 de vol, nous survolons enfin le Québec. Les nuages sont presque dégagés, et on peut observer le sol… Et c’est une vague d’émotion qui me submerge lorsque je découvre ce paysage couvert de neige, et le Saint Laurent gelé sur lequel des plaques de glace forment des dessins étranges…

Arrivée à la douane, il n’y a pas trop de queue. Je suis redirigée vers le service d’immigration, et là encore, j’arrive juste avant la « vague » des nouveaux arrivants. Je vois quelques lettres d’introduction de PVT parmi les nombreux français qui attendent aussi. 15 minutes plus tard, je suis en possession de mon Visa. L’agent n’aura pas fait de zèle, j’ai même eu droit à quelques blagues et remarques sympathiques. Bienvenue au Québec, le pays où les gens sont toujours aimables (ou presque).

 

Une fois dehors, il ne fait pas (si) froid. Le thermomètre annonce -12°C, je sors sans gants le temps de monter dans un taxi, et franchement je ne réalise pas du tout qu’il fait si froid.

Arrivée à mon nouveau chez moi, je suis accueillie par ma coloc, et ses deux chats. L’appartement est vraiment bien, ma chambre immense, les chats très curieux et ma coloc super sympa. Voilà, on y est, et je sais déjà que je serai bien ici. Le temps de prendre mes marques, de m’installer pour me sentir vraiment chez moi, mais l’appart est déjà hyper chaleureux et l’accueil adorable, alors je ne me fais pas de soucis.

Welcome, Montréal, ma nouvelle vie peut commencer !

(la suite… plus tard ;))

NB: Un grand merci du coeur pour tous les messages/appels/tweets/commentaires/likes qui m’ont vraiment touchée… Je ne bloguerai peut être pas très régulièrement, mais j’ai maintenant un forfait Canadien avec 1Go de données et un nouveau jouet avec lequel Instagramer/Twitter/Facebooker ! 

Tagged: , , , ,

56 Comments

  1. Oh je lis tes premiers pas au Québec avec une petite pointe de nostalgie et, peut-être un petit pincement au coeur ! 😉
    Je suis surtout ravie de lire que le voyage s’est bien passé et que les premières impressions sont bonnes (même si tu y étais déjà allée à l’automne – en tant qu’immigrante, ce n’est jamais pareil que comme touriste).
    Hâte de lire tes suivants/next articles !

  2. La 1ère impression est la bonne, tu vas clairement te plaire ! 🙂
    Bon courage dans tes démarches (les trucs administratifs chiants…) et si tu as des questions, je suis dispo (parmi une autre foultitude de gens) !

  3. Ah tu me rappelles tellement moi il y a un an! Et d’ailleurs, j’ai même du mal à me dire que je suis déjà là depuis 11 mois et que j’aurais du rentrer le mois prochain… le temps passe trop vite ici tu verras ça!

    Comme dit @Roux_Stine si t’as des questions n’hésites pas! On se fera un Juliette et Chocolat quand tu auras le courage de sortir de ton cocon! Soigne bien ta tendinite en tout cas. 🙂

  4. Bon et ben voilà, j’ai versé ma larme, et j’ai vraiment hâte d’y être aussi.. Bon rétablissement pour ta tendinite et happy new life, m’dame!

  5. Bienvenue à Montréal ! Pareil que Roux_Stine et The Green Geekette, si t’as des questions n’hésites pas !
    Prends le temps de prendre tes marques ! 😉 ça me rappelle moi, il y a 3 ans et demi (sans le problème de bagages car je n’ai pris que 23 kilo avec moi ! hihi)

  6. C’est horrible de lire ça alors que je suis rentrée en France… L’excitation qui se ressent dans ton petit discour ! Profites bien de ton année 🙂

  7. Je suis bien contente que 2 petits chats t’accompagnent dans ce début d’aventure car je me disais justement que les photos de ton chat noir allaient me manquer 🙂
    J’ai hâte de connaitre la suite en tout cas.
    Gros bisous et prends bien tes marques et mange de la poutine en attendant qu’on débarque en famille 🙂

    1. Ouiiii mon chat me manque déjà, alors c’est pas désagréable non plus d’avoir des câlins et des ronrons, surtout que la noire est vraiment tout le temps collée à moi, et hyper câline (un peu trop en fait ;)).

  8. Bon courage pour les températures négatives pendant plusieurs mois 😀
    J’ai vécu la même chose pour le coupe file/traverser un aéroport au pas de course (je suis partie au Brésil au moment où il neigeait à Toulouse, donc, retard du premier avion, traverser Heathrow, mais finalement notre Londres-Rio a eu aussi 2h de retard, donc tout allait bien)(et puis, je n’avais pas beaucoup de bagages à main, et, bon un voyage et un déménagement, c’est pas tout à fait la même ambiance !). Mais, le coupe-file, c’est quand même cool 😀
    J’espère que tu pourras continuer de blogger régulièrement !

    Et à part ça : comment tu as ouvert ta valise à Montréal ?!

    1. J’ai croisé les doigts pour pas avoir de soucis de froid/neige pour mon départ justement.
      Et pour la valise, j’ai finalement « forcé » le cadenas avec une pince, et pété le plastique. Ouf 🙂

  9. ahlala, tu me replonges (avec nostalgie) dans mes départs pour mes deux années d’expat à New York… les bagages qu’on arrive pas à fermer, le stress de la pesée, l’arrivée à la douane et le tampon sur le passeport… et cette joie d’être arrivée, d’avoir eu le courage et la force de le faire, malgré la paperasse, la peur !
    Remets-toi vite, on a hâte de découvrir des aventures à Montréal ! 😉

  10. Génial, je tombe par hasard sur ton blog et j’aime ! Mais j’aime vraiment. Ta façon d’écrire, ta façon de nous faire voyager, comme si on était près de toi.
    Je commence à suivre tes aventures dès à présent !
    Profite bien de ta vie d’expat. Et montre nous tout !!!!

    Je prépare aussi mon départ en NZ pour un an, j’ai hâte d’y être 🙂

    A très vite Lane !

    Noémie (au fait, ton vide dressing est encore d’actualité?)

    1. Merci, et bienvenue ici !
      La Nouvelle Zélande est un coin qui m’attire bezaucoup aussi, mais plus pour voyager que pour y vivre… mais qui sait si ça se trouve quand j’irai je changerai d’avis. Beau projet en tous cas 🙂

      Mon vide dressing est toujours d’actualité (je vais le mettre à jour d’ailleurs) sauf que les trucs qui sont dedans sont restés en France, je devrai trouver une solution pour les faire expédier mais c’est gérable 🙂 N’hésite pas à m’envoyer un mail si qqchose t’intéresse !

  11. Je suis contente de voir que tout s’est bien passé 🙂 Je commente peu mais je lis tes aventures de façon régulière.
    J’ai vécu moi aussi à l’étranger pendant un an et je peux comprendre l’excitation, mêlée à l’angoisse, mêlée à la découverte de l’inconnu, mêlée à l’inconnu tout court, enfin tout ce ressenti quoi 🙂
    En tout cas, je te souhaite un très bon séjour à Montréal, apparemment il y fait bon vivre et à bientôt pour un nouvel article sur ta vie canadienne (j’espère qu’il y en aura plein !!!)

    1. Merci ! J’ai hâte de voir la neige je t’avoue, ce soleil est magnifique mais ça je « connais » 😉 (et c’est bon j’ai mon nouveau manteau à capuche, je suis parée !)

  12. Ah, ces gens qui partent me laissent complétement admirative.
    Bien que si j’avais une opportunité de folie dans un pays étranger, je la prendrais sans hesiter (opportunité? Ou es tu? :))

    Bonne nouvelle en tout cas, je pense que tu vas sans doute kiffer pas mal (au pire, tu peux toujours demander des envois de saucisson par la poste non? y’en a bien un qui devrait passer la douane! :p)

    1. L’opportunité il faut la prendre (enfin je crois). Et je te souhaite qu’elle arrive un jour ou l’autre si tu en as envie en tous cas !
      Pour la nourriture ça me fera pas de mal de manger moins de fromage/charcuterie je crois 😉

  13. Oh que de souvenirs tu m’évoques là! Ce départ de France et arrivée à Montréal chargée comme un baudet, la tristesse de quitter les siens et l’excitation de cette nouvelle vie qui s’annonce…ça fait 2 ans et demi mais c’est comme si c’était hier aussi. Bienvenue! Tu verras, c’est une belle expérience de vie 🙂 (et comme les montréalaises d’adoption…n’hésite pas si tu as des questions ou autres!) Sarah

    1. Merci pour ton message 🙂
      Au passage, je te suis depuis qq semaines pour les bons plans, je vais pouvoir enfin tester « en vrai » tes bonnes adresses !

  14. Bienvenue de l’autre cote de l’Atlantique ou la vie est plus « fraiche » (surtout en ce moment) mais aussi plus belle n’ayons pas peur des mots! Si jamais tu passes par Toronto pendant ton annee fais moi signe 😉 Bon debut de PVT ! (ps: sur ton permis tu n’as pas l’inscription que tu ne peux PAS travailler avec les enfants, tu as passe la visite medicale du coup?)

    1. J’espère venir à Toronto un jour ou l’autre oui 🙂
      J’ai pas passé de visite médicale mais pas prévu non plus d’être dans ce genre de job… je sais pas si c’est normal mais bon ya peu de risques que je devienne baby sitter ou instit 😉

  15. OUaaaaaa !!! comment sa donne envie , j’avoue que c’est temps si je me tâte pour partir également vivre au canada , sait tu si il y a du travail dans le monde du journalisme ? en tout cas je m’abonne je veut suivre ta vie la haut ! bisous <3

  16. wouaaa un nouveau départ et surtout une belle aventure qui s’annonce !
    je vais moi aussi me lancer pour une aventure (moins loins -londres- et moins longue -3mois-) mais je ressent déjà l’excitation et le stress du départ ! allez bon courage 😀

    1. Londres est une chouette ville aussi, et c’est très bien pour un premier départ ! Le problème quand on part à l’étranger c’est qu’on a qu’une envie quand on rentre: repartir :p

  17. Coucou ! OMG que de frissons en te lisant… oui c’est bientôt mon tour, j’ai pris mes billets il y a quelques jours pour le 27 août (j’aurais pas le problème des pulls du coup…). J’ai hâte de lire tes prochaines aventures et d’avoir un aperçu de ce qui m’attend, c’est trop excitant !!!
    Profite bien !!
    Je suis contente de la Une d’HC, ça m’a fait découvrir un blog qui va m’intéresser 🙂

  18. Quelle chance que tu as, j’adorerais partir au Canada. En tout cas profite bien de cette expérience et au plaisir de lire tes aventures outre-mer 😀

    Bisous

Répondre à Anne-Laure Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *