Au quotidien

qwerty

Lundi, j’ai commencé mon nouveau boulot. Je vous ai un peu prévenus que je risquais de disparaitre de ce blog, et je n’ai pas vraiment menti – même si je dois être honnête, j’ai eu plusieurs fois envie de venir vous raconter mes journées, seulement j’ai préféré éviter de bloguer dès les premiers jours à MonNouveauJob, genre je suis une fille sérieuse et impliquée tasvu.

Depuis ce dernier post (qui commence à dater en fait) où je vous annonçais cette embauche, un tas de choses se sont passées. Je vous passe la semaine à profiter de mes dernières grasses mat et m’occuper des urgences administratives (genre ouvrir un compte) (le truc fait en 15 minutes chrono) (sisi, je vous jure) (et pour la petite anecdote marrante, j’ai la même banquière que ma coloc); les soirées et journées passées à 100 à l’heure, le bar branchouille du vendredi, la soirée vin fromage samedi soir (oui, on trouve du bon fromage ici) et la journée de comatage/ménage/vaisselle le lendemain (avec décision d’arrêter l’alcool pour une semaine histoire de ménager mon foie, sevrage qui aura duré jusqu’à hier soir). Et puis il a plu (première fois qu’on atteint des températures positives), et j’ai même passé une heure à lire en pull sur mon balcon samedi tellement il faisait BEAU.

J’avoue que le réveil a été difficile lundi, après une nuit un peu trop courte due à un endormissement tardif (on change pas comme ça un jetlag installé depuis des semaines…) et à la participation du chat qui, au moment où j’ai enfin réussi à fermer les yeux, a décidé d’entamer une course poursuite avec elle même dans ma chambre. Le chat en question étant une grosse boule de poils répondant au surnoms de Bouboule ou GrosChat, vous pouvez imaginer ma (courte) nuit.

dérangement nocturne

Lundi, j’ai donc commencé ma nouvelle vie dans le joyeux monde des Bisounours du travail Canadien. Je vous la fait courte, et puis ça va sembler redondant au bout d’un moment, mais les gens sont tellement gentils et accueillants que je me suis demandé à un moment si c’était de l’hypocrisie, s’ils prenaient tous de la MD ou… ben non, ça a l’air d’être ultra sincère. Je crois simplement être (super) bien tombée niveau employeur. Et après avoir réalisé que j’allais travailler (seulement) 34,5 heures par semaine et pouvoir profiter de mon vendredi après midi – tout en étant payé plus qu’en France où je passais entre 40 et 50h semaine au bureau –  j’étais un peu sur mon nuage.

Alors bon après réflexion oui je suis payée plus pour faire moins d’heures MAIS ici on a pas de RTT et seulement 2 semaines de congés payés, donc concrètement on est pas si mieux payés rapport au nombre de jours/heures travaillées par an. Je vous en reparle d’ici un an, mais je pense qu’en ayant des WE de 2 jours et demi et des (longues) soirées, on craque un peu moins sur le besoin de vacances.

Le monde du travail au Canada, c’est donc assez cool – on peut être viré du jour au lendemain et on a moins de vacances, mais on respecte la vie privée des gens, c’est même normal de partir à l’heure – si tu restes trop tard (hors charette), c’est que tu es inefficace dans ton travail. Ou comment j’ai découvert qu’il y a une façon de travailler en dehors des coups de rush et horaires débilesments des agences de comm parisiennes…

meet Birgitte, ma plante

Avec ce nouveau job, je découvre donc un tas de nouvelles choses. J’ai une nouvelle boss, de nouveaux collègues (majoritairement féminines), un nouveau bureau (que j’ai commencé à décorer), une cantine, des machines à café (genre yen a au moins 5 ou 6) (non je n’exagère pas…), je découvre le monde de l’entreprise en entreprise – où on a des plannings sur 9 mois et pas des trucs qui devaient être faits pour hier -, avec un service RH, une office manager qui a le temps de s’occuper de commander des fournitures, et surtout (mention spéciale à mes ex collègues), un service IT. Avec un gentil monsieur qui est venu vérifier si tout allait bien et que mon ordi fonctionnait, et que même qu’ils m’ont installé Mozilla ET Chrome (ne sachant pas ce que j’utilisais) (et que j’avais peur de devoir me fader IE) (et que j’utilise les deux DU COUP) (pour gérer deux comptes FB tasvu) (oui je suis un genre de Community Manageuse); qui m’a déplacé mon écran (super lourd), et m’a installé un nouveau clavier.

meet my superbe fond d’écran

Car vois tu, au Québec, on a beau parler français, on utilise un clavier QWERTY (comme 90% de la population mondiale en fait). Alors bon, moi j’arrive, je me dis que je vais m’adapter au QWERTY, c’est juste les touches qui changent de place. Mais voilà (et si vous m’avez suivi sur Twitter vous savez), j’ai commencé par ne PAS trouver les touches pour les accents. Je demande donc àde l’aide à une collègue qui me donne quelques tips, et je me retrouve avec un des  tas d’autocollants pour marquer les é è et à sur mes touches. Seul problème, si j’active le clavier « français », je ne peux pas utiliser les autres caractères (genre les guillemets qui sont sur la même touche que le è ou le point d’interrogation supposé se retrouver sur une des touches numériques mais qui n’y est pas indiqué). Ca commence à être galère. Je contacte alors le service IT pour voir s’ils peuvent solutionner ce problème de clavier, suite à quoi j’ai récupéré un clavier tout neuf (et tout propre) avec des touches « françaises » (qu’on peut même faire des lettres majuscules accentuées). Toute contente sur le moment, j’ai vite déchanté quand je me suis rendue compte que certaines touches ne donnaient pas non plus le caractère inscrit dessus, et que ce clavier switchait de lui même du français à l’anglais (et que donc d’un coup les touches ne sont plus au bon endroit).

mon clavier vintage

Bref, et c’est aussi une des raisons pour lesquelles je n’ai pas encore blogué, je galère VRAIMENT avec l’adaptation au QWERTY. Heureusement des amis sont venus à ma rescousse, et je devrais recevoir un clavier AZERTY sous peu… et retrouver ma productivité (et ma légendaire technique de tapage au clavier à deux doigts et demi).

Tagged: , ,

15 Comments

  1. Ah ah je comprend tellement ta galère avec le clavier! Perso j’ai un qwerty québécois au boulot et toujours mon azerty chez moi, du coup le problème cest plus de switcher de l’un à l’autre dans la même journée mais bon.

    En tout cas tu as de la chance de faire seulement 34.5h et d’avoir ton vendredi aprem! Moi perso c’est 40h, 9h/18h tous les jours… J’étais clairement mieux lotie à Paris où pour le coup j’avais moi aussi mon vendredi aprem car j’étais aux 35h.

    Mais bon, j’étais moins payée, même si comme tu le dis au final avec tous les congés sans soldes que j’ai pris cette année (HUM) je pense que je suis pas si gagnante que ça lol! ^^

    1. Mon nouveau clavier est un QWERTY québécois mais j’ai toujours ce souci de touches qui correspondent pas aux caractères. ET comme tu dis c’est dur de switcher ! A peine une semaine et j’ai pris des réflexes de A/Q et autres, je cherchais mes touches en écrivant ce post !
      Sinon pour les horairesa oui je suis chanceuse, on verra à l’usage comment ça se passe 😉

  2. Et bien ça doit te faire tout drôle d’avoir le droit de faire des horaires raisonnables !! C’est clairement un gros soucis des entreprises en France, et particulièrement des agences cette idée que celui qui part tôt n’a pas de taff… quand on voit le temps que certains passent à surfer sur le web / dire des conneries / fumer des clopes / emmerder le monde… un peu de productivité ça aiderait bien !! En plus cette mentalité française est très discriminante pour ceux qui ont des enfants : elle part à 18h ??? ah bah non on va pas l’augmenter cette année alors qu’à côté y’en a qui partent à 20h ! bullshit.

    1. Oui, on verra comment ça évolue mais je n,ai eu que des bonnes surprises depuis que je suis ici, et ce boulot est un peu le cherry on the cake !

  3. J’ai la chance d’avoir des horaires plutôt cool mais le vendredi aprèm, c’est l’apothéose !
    Contente que tu kiffes, tu donnes vraiment envie 🙂
    Après, je dis ça mais je vais bosser de chez moi à Bordeaux, et ça, ce sera le paradis je crois !

    1. Le télétravail perso je suis pas fan, mais c’est vrai que ça a ses avantages 🙂 et puis surtout tu pourras profiter du soleil à Bordeaux !

  4. Ca a l’air super chouette ton boulot ! L’ambiance de travail est si importante ! Je suis contente pour toi, c’est super que tut te réussisse aussi bien, ça donne encore plus de motivation pour partir !

  5. Haha l’adaptation AZERTY > QWERTY , ca me rappele quelque chose 😉
    T’inquiete pas tu vas vite t’y faire.

    Comment va Brigitte?

  6. Salut !

    J’ai découvert ton blog grâce à pvtistes.net et je le suis quand j’ai un peu de temps…Je pars en couple à Montréal en pvt en mai.

    Je crois très fort au destin et je pense que pour toi il a fait plutôt bien les choses. Un mal pour un bien, clairement.

    Félicitations pour ton nouveau job, ce n’est pas donné à tout le monde de trouver quelque chose si vite, le reste suivra j’en suis sûre ;).

    Peut-être nous croiserons-nous sur le Plateau…

    Sahra

  7. 34,5h/semaine : même en stage, je fais plus >< Ah, et j'ai aussi découvert le "je-reste-plus-tard-pour-faire-bien-quitte-à-arriver-en-retard-le-matin-parce-qu'on-s'en-fou"
    Bref, ton boulot a l'air cool ! (sauf peut être pour les semaines de vacances^^)(mais moins d'heures + longs week end, ça compense !)

  8. Ton blog est très bien fait!! J’ai commencé le boulot il n’y a pas longtemps, et moi la nouveauté de ce stage c’est un concours sur « le meilleur stagiaire de shanghai ». Chaque boite a ses idées 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *