Au quotidien

summertime

Je n’ai plus trop le temps de bloguer en ce moment – j’avais prévenu que MonNouveauJob allait bien m’occuper, je ne m’attendais pas à ne plus avoir le temps de rien, Twitter, ou même d’Instagramer. Mais bon, je vais pas m’en plaindre, le temps passe plus vite comme ça, et c’est motivant… Je n’en parle pas trop ici, mais j’ai pris la responsabilité d’un projet événementiel (en plus de la gestion des réseaux sociaux), et je me plais vraiment dans ce que je fais.

En quelques jours, l’été est arrivé sur Montréal. Comme tombé d’un coup, alors qu’on se promenait encore en gros manteaux il y a 2 semaines, les températures ont explosé depuis le week-end dernier. Dans les rues, les arbres encore gris il y a quelques jours ont vu pousser leurs premières feuilles, les pelouses ont verdi, et la ville respire l’odeur des épandages de fumier sur les champs à l’extérieur. Alors ça sent bizarre, mais comme on disait avec mes collègues ce midi, au moins, ça sent pas la pisse du métro à Paris.

Et puis il y a cette ambiance étrange, comme si Montréal revivait, les gens sortent, les terrasses se remplissent, les oprtes sont ouvertes. Les filles portent des jupes et les gars des shorts, on se promène en tongues. Je comprends soudain mieux pourquoi les magasins se sont remplis de sandales depuis le mois d’Avril… Il y a encore 3 semaines on se prenait une tempête de neige, et là, pouf, on est déjà en Mai et c’est presque l’été.

 

 

On m’a souvent dit « tu verras, Montréal en été, c’est quelque chose ». Je commence à comprendre. Sortie de sa torpeur de l’hiver canadien, la ville se réveille, les gens sont heureux de ce soleil, de cette météo. Alors on sort de chez soi, le soir on traine un peu plus longtemps en rentrant du travail, on va boire un verre dehors, jouer à la pétanque dans un parc, lever les pieds au ciel. C’est le moment des barbecues, ça sent la grillade dans les ruelles, aussi. On sort les petites robes, les baskets en toile, et je me retiens de dévaliser les magasins de chaussures en pensant aux paires qui sont restées en France et devraient bientôt arriver…

Montréal au printemps est juste magnifique – sortie de son sommeil – et même si je n’ai pas subit 6 mois d’hiver ces dernières semaines m’ont semblé sans fin, je n’ai qu’une hâte: voir la suite.

Tagged: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *