44 Comments

  1. Bravo pour ton article qui reflète à 200% ce que je pense de Marseille!!! J’habite un petit village près d’Aix et ce n’est que pour mes études que je suis descendue à Marseille, non sans avoir quelques aprioris sur la ville quand même! Je n’y ai pas vécu faisant les allers/retours tous les jours mais j’y ai passé du temps et aujourd’hui j’y bosse (ms n’y vit toujours pas!). J’ai réussi à aimer Marseille malgré sa saleté,sa délinquance, son insécurité, ses bouchons qui m’insupportent ts les jours…Car comme tu le dis si bien Marseille possède aussi des joyaux les quartiers bordant la mer sont sublimes, les calanques mon coup de coeur, les quartiers près des collines où l’on ne se dirait plus du tout dans la 2ème ville de france mais bel et bien dans un petit village provençal! La ville tente depuis plusieurs années à se réhabiller avec le quartier de la Joliette en pleine reconstruction, des opérations culturelles s’y passent…Je trouve dommage que cette année on parle davantage des fusillades, trafics…qui s’y passent que de toutes les manifestations organisées dans le cadre de MP2013…Manifestations mêlant toutes les populations, générations et sans heurts…

  2. super cet article !! Qu’est ce que ça peut m’enever tous ces reportages qui donnent une mauvaise image de Marseille….! Le pire restera ce reportage de Crimes ( Morandini) ou à la fin, un policier ou gendarme ou je sais plus a dit  » je pense qu’il ne faut plus habiter sur Marseille, il faut partir de cette ville, elle devient trop dangeureuse » heuuuuu ouai super pour l’image !
    Je touche du bois, il ne m’ai jamais rien arrivé ! Après je pense que les marseillais ont pris des habitudes de  » défense » qu’on ne prend pas forcement dans d’autres villes mais bon..Marseille est tellement belle!

  3. Il est vrai que les événements à Marseille de ces derniers mois n’aident pas à donner une belle image de cette ville. Pourtant, et comme tu le dis si bien, ce n’est pas une raison pour généraliser. Il y a certains endroits de Marseille que j’aimerais visiter si j’en avais l’occasion. Après, je ne me munirai pas d’un garde du corps, je ne me procurerai pas un gaz lacrymo etc… Il faut savoir aller/éviter certains quartiers et cesser d’être un peu parano sur les bords.

  4. Eglantine

    Merci pour cet article. J’habite à Marseille depuis 6 mois, j’avoue que j’avais énormément d’appréhension et finalement j’adore cette ville !
    Oui c’est une ville sale avec une forte population d’immigrés.
    Je crois qu’il faut y vivre pour comprendre que c’est génial d’y habiter 🙂

  5. Cela fait du bien parfois de remettre les points sur les « i » et tu le fais très bien ! Tous mes amis non-Marseillais à qui je fais visiter la ville et qui prennent le temps de la comprendre l’adorent. A quelques jours de mon départ pour Montréal (et bien que je sois SUPER excitée), je suis un peu triste de laisser ma ville que j’ai découverte davantage cette année que les 22 précédentes et alors que l’année capitale européenne de la culture n’est pas terminée et qu’on sent une énergie qui annonce que le meilleur est à venir pour Marseille. Et merciii pour la mention 🙂

  6. Entièrement d’accord avec toi et j’ai l’impression que c’est la mode de tirer sur Marseille en ce moment.
    Y a quelques années c’était Lyon mais c’est pas parce qu’on en parle plus que tout va mieux là-bas.
    Marseille est une grande ville et même si elle a toujours été un peu à part, c’est pas le pays des bisounours. Y a forcément de la délinquance mais plus qu’ailleurs ? Pas si sur !

    Comme tu le dis, lors des émeutes Marseille est restée calme ! Lors des 2500 ans, Marseille a fait la fête ! Lors de l’inauguration de la culture, Marseille était une ville heureuse ! Lors de nouvel an, on ne bat pas les records de voiture brulées !

    Marseille n’est certainement pas la ville la plus sure mais ce n’est pas non plus la ville de terreur qu’on tente de nous faire croire.

    Et moi j’ai envie de dire qu’au contraire, les gens devraient regarder Plus belle la vie, histoire de voir autre chose que la violence que partage les informations ^^

  7. Merci,

    Merci pour ces mots doux et cette déclaration à une ville qui est victime d’une réputation plus sordide qu’elle ne mérite. Ton post me touche et me fait sourire. J’ai quitté Marseille pour le travail l’année dernière et cette ville me manque. Du fond de mes tripes et de mon âme, j’ai moi aussi mal à Marseille et le mal de Marseille.

    L’accent chantant et les sourires que personne ne sait mieux faire qu’ici me manquent. Je n’écoute plus les médias qui stigmatise ma ville, et préfère le chant des cigales aux coups du fusils dont la ville seraient l’objet chaque jour, de jour comme de nuit.

    Ces journalistes ont-ils vécus dans nos quartiers? Ont-ils analysé, comme nous le faisons tous, le pourquoi du comment des règlements de compte? Ont-ils vu la détresse de cette ville en manque de travail et de moyen? Tu veux savoir, je pense qu’ils n’y connaissent rien! Perdus dans un Paris intra-muros où la délinquance a été jeté en banlieue, où on a parqué les « fouteurs de merde » loin de la ville pour le plus grands plaisirs des touristes et des politiciens.

    Je me sens plus à l’aise quand je marche sur la rue de Rome ou à Belsunce que lorsque je me balade sur les Champs Elysées.

    Merci encore pour ce billet plein de bon sens!

    au plaisir de te lire de nouveau,

    Mélanie

  8. Que ton billet fait plaisir à lire. Le gros du problème aujourd’hui, ce sont effectivement toutes les images qu’on véhicule, et des mauvaises images, et ces images sont captés par des gens un peu trop naïfs qui font qu’ensuite, on juge effectivement mal les choses. C’est très pénible quad on regarde autour de soi de voir ces gens qui ne peuvent aller chercher plus loin que leurs nez, qui s’en cantonnent à ce qu’on veut bien leur montrer. Merci Pour ton billet !

  9. Pour ma part, malgré les faits divers, j’entends de plus en plus de bien de cette ville, par d’autres biais, dont les blogs, comme le tien du coup.:) Et ça me donne vraiment envie de la visiter !

  10. cecile

    Merci! juste merci, parce que ça fait du bien de lire des articles comme ça sur Marseille!
    Ma ville je l’aime, je vois ses défauts mais malgré tout je l’aime passionnément et moi aussi j’ai mal quand j’entends les médias en parler (d’ailleurs je ne regarde plus la télé, ça aide!) et tous ces gens qui n’y ont jamais mis un pied mais ont pourtant un avis bien tranché…

  11. Mon mec est de Marseille, moi je suis du Nord. On a vécu longtemps dans le nord et au moment où nous avions voulu descendre dans le sud, je lui avais dit « tout partout sauf Marseille », ce qui avait le don de l’énerver bien sûr ! J’avais vraiment PEUR, ej me disais que si j’y mettais un pied je me ferai tirer dessus, violer ou je sais pas quoi… où je sais, c’est con ^^
    Au final on vit à Montpellier car j’ai trouvé du travail là-bas, mais il a prit le temps de me faire découvrir Marseille et là, tous mes aprioris sont partis. Ce qui est dingue, c’est que des villes comme Toulon sont beaucoup moins sûres que Marseille, mais les médias n’en parlent jamais… ! Ils ont réussi à donner une image sale et violente, alors qu’elle ne l’est pas forcément plus qu’une autre ville.

  12. Merci pour cet article, il est tout à fait juste. Moi aussi j’en ai ras le bol des préjugés, de tout ce qu’on dit sur cette ville. Marseille est une belle ville remplie de culture et d’un passé incroyable. Longue vie à Marseille!

  13. Merci à tous/toutes pour votre accueil ! je suis rassurée de lire que je ne suis pas seule à penser ça – même si je veux bien des avis contraires, ça alimente la discussion 🙂

  14. L’avalanche de faits divers est évidemment orchestrée par les médias et politiques de notre cher pays. Marseille est une ville plutôt pauvre comparée à Paris ou Lyon mais n’est pas non plus un repaire de truands.

    J’ai vécu plus de 20 ans dans cette ville et je n’ai jamais eu aucun problème. J’ai certes eu des proches à qui il est arrivé un petit vol à l’arrachée ou une bagarre de nuit mais rien de grave non plus. De la délinquance ordinaire de ville européenne.

    Comme tu le sais, j’y étais pendant 3 semaines ce mois-ci et j’ai été vraiment surpris par la beauté de la ville. Elle a été transformée cette année. Le vieux-port est devenu magnifique. Les alentours du Pharo et du Panier (pas forcément un endroit où je me serai baladé de bon coeur il y a 15 ans) ont été réaménagés totalement. J’ai presque eu une larme en partant du MuCEM sur cette magnifique passerelle de béton… Une vue magnifique sur la mer, le palais et le vieux-port. Plus méditerranéen, tu meurs.

    Il faut arrêter de faire la une des quotidiens nationaux à chaque fois qu’une vieille se fait piquer son sac. Ca va bien maintenant.

    • C’est vrai que ça a beaucoup changé. J’ai pas eu l’occasion d’aller au MuCEM malheureusement, mais j’espère que MP2013 laissera une trace positive sur la ville.

  15. Merci pour le billet. C’est terrible à quel point l’image de Marseille a dépassé ses défauts… aujourd’hui, tous ceux que je connais parmi les non sudistes la fuient sans la connaître ! Alors je ne dis pas qu’elle conviendrait à tout le monde, mais au moins par pitié il faut arrêter de parler avec conviction de ce qu’on en connait pas !

    Marseille… comme si c’était un lieu unique et égal. Tu prends 2 quartiers estampillés Marseille et pourtant sur l’un tu trouves une villa de millionnaire, et sur l’autre un HLM… bref c’est une ville quoi.

  16. Je ne suis jamais allee a Marseille mais j’en ai tres envie. Je pense qu’il faut voir cette ville de soi meme et pas seulement par le prisme des media sinon y a moyen de ne jamais y aller! En tous cas, tres joli article qui donne envie d’aller rendre visite a cette ville!

  17. Bravo ! Ton article est pour moi comme un miroir. Je suis Aixoise, en région parisienne par la force des choses, mais c’est Marseille qui me manque. Marseille, ma ville de coeur. Elle est imparfaite et ne se livre pas facilement, mais j’ai un besoin viscéral de m’y replonger de temps à autre, et j’en ai marre de la voir dénigrée de façon systématique.
    Allez à Marseille ! Profitez de son statut de capitale européenne de la culture, ou allez-y juste pour voir… mais si vous ne connaissez pas, allez-y !
    Bises :-*

  18. Anaïs

    Un très joli post qui exprime mieux que je n’aurais jamais pu l’écrire tout ce que je ressens pour Marseille… Moi aussi j’ai vécu « à côté » pendant des années et n’y habite que depuis deux ans. Je me demande encore pourquoi personne ne m’avait jamais dit avant mon déménagement que Marseille était si enchanteresse.

  19. Quelle belle déclaration!

    J’ai toujours aimé Marseille. J’y suis née, j’y ai un peu grandit, j’y suis souvent retournée mais plus beaucoup depuis 4 ans, date à laquelle j’ai aménagée sur Aix. Pour moi Marseille c’était une ville magnifique mais trop grande pour y vivre car trop dispersée pour les sorties, pas forcément très animée… Et je me suis trompée. J’y suis revenue de juin à août pour mon stage et quelle redécouverte! MP13 a donné une seconde vie à cette ville.
    Bien sûr que Marseille a ses défauts, mais quelle ville n’en a pas. Son plus gros défaut c’est d’avoir attiré la haine des médias. Ils doivent sûrement être jaloux de notre soleil et de notre qualité de vie.
    S’il se passe une malheureuse bagarre aux Catalans tous les 10 ans, combien d’autres Marseillais peuvent profiter d’aller faire un plongeon dans la Méditerranée après une journée de boulot ? Ces choses là, ces instants simples de la vi(ll)e ne sont pas donnés à tout le monde et il faut qu’on en profite.
    Ces dernières semaines et surtout depuis l’article du Figaro, je pense que de plus en plus de Marseillais en ont marre de cet acharnement et veulent montrer que leur ville c’est aussi autre chose…

    Profitons de ces derniers mois en tant que Capitale de la Culture. Car personne ne pourra dire le contraire, c’est une vraie réussite pour la ville!

    Julie
    http://enmodebonheur.fr

  20. Chris

    En lisant ton article je ne peut être que d’accord que Marseille est une ville qui ne se regarde pas de loin ou s’admire en visitant à la va vite comme le ferai un touriste. Marseille ça se vit ! En effet le mélange des culture fonctionne très bien et donne une force à cette ville qui vaut le coup d’être vécu.
    Par contre le point où je ne suis pas d’accord avec cet article est que Marseille n’est pas une ville ou il fait bon vivre. En ayant vécu dans plusieurs métropole européennes je peux te certifier que Marseille reste la seule ville ou tu est certain que lors de ta ballade ou sortie obligatoirement quelqu’un viendra te casser les couilles …

    Donc oui cette ville vaut le détour et mérite d’être apprécié, mais il faut aussi reconnaître qu’il y a pas mal de problèmes et que de faire semblant de ne rien voir ne va surement rien arranger.

    • Ah je ne dis pas que c’est la ville parfaite, loin de là. Je vis en ce moment à Montréal, j’ai vécu à Paris, Bordeaux et en Allemagne, grandit à Aix, et pas mal voyagé. Donc j’ai un petit aperçu de comment on vit « ailleurs » ;). Si tu lis mon article tu vois bien que je reconnais ses défauts, je déplore juste qu’on en voie que la partie négative dans les médias.
      Contrairement à ce que tu dis je trouve que la vie à Marseille n’est pas si désagréable – par exemple comparé à Paris – même si tout se discute. Chaque ville a ses pour et ses contre, je pense que c’est vraiment une question de personne et de ce qu’on recherche.
      Je sais pas si je reviendrai vivre à Marseille un jour – pas assez d’opportunités professionnelles pour moi, et trop d’embouteillages 😉 – mais ce serait une ville qui me plairait sans qq uns de ces aspects.

  21. Sherardia

    Merci pour ce superbe article plein d’émotion, qui me console un peu du lynchage médiatique dont est victime la ville, ma ville, depuis quelques mois.

  22. Je trouve ton article super !!!!, j’habite à Marseille depuis toujours et je viens d’ailleurs des quartiers nord ^^.

    C’est vraiment très dur pour moi d’entendre tout cela sur Marseille, j’habite dans cette ville depuis 24 ans. Je n’ai jamais été agressé ou quoi que ce soit, j’aime cette ville! la saleté je n’y fais même plus attention à vrai dire ^^ mais c’est encore plus dure pour moi, car j’habite aux quartiers nord si en entend les journalistes c’est « une zone à risque » « personne ne peut y entrer » les gens vivants là-bas veulent s’en sortir et même pour les personnes des quartiers entendre tout ce qui passe en ce moment, cela nous choque beaucoup, car avant il n’y avait pas ça!

    Bref, tout cela pour dire merci pour ton article me fait chaud au cœur.

  23. Marseille est surtout une grande ville. Dénombre-t-on chaque jour les règlements de compte parisiens ? Je ne crois pas. Récupération purement politique.
    J’y ai vécu 2 ans et m’y sentais bien. Comme toi je sortais, rentrais seule, sans problème. Après je vais être honnête, depuis que je suis montée sur Aix je « respire » car Marseille est malgré tout oppressante (comme TOUTES les grandes villes).
    Elle a une belle histoire, j’aime le mélange des populations, même si oui, c’est saoulant de se faire traquer parce qu’on porte une jupe.
    Les calanques sont un joyau que la France entière nous envie.
    Je partage complètement ton opinion sur le ras le bol de la mauvaise image de la ville. D’ailleurs je m’étais amusée à écrire un petit truc sur ce sujet l’an dernier 😉
    ++

  24. Tagadi

    Bravo ! j’ai connu Marseille grâce à ma fille qui y a fait ses études durant 7 ans. Elle est tombée sous le charme de cette ville et a su me le faire partager. Elle m’a emmenée dans les endroits que tu décris, je suis d’origine maghrébine et Marseille je ne la connaissais pas vraiment. Etant des Alpes j’y descendais de temps en temps, « pour y faire les grandes courses  » . J’avoue que cette ville est magnifique. Ma fille reviendra s’y installer surement définitivement dans quelque temps et je serai heureuse de reprendre mes visites de cette riche ville .

  25. Vistoujours

    Merçi Lane! J’ai pleuré avec ton article. Je suis espagnole et j’ai habité pendant une année à Marseille et elle a changé ma vie. J’adore Marseille. 🙂

  26. Nora

    Bon ok, je suis un peu hypersensible, mais j’en ai eu la larme à l’oeil. Cet article correspond exactement à ce que j’essaie de transmettre autour de moi! Sauf qu’à cela tu ajoutes qu’à la base je ne viens pas du tout de ce coin, (surtout que je vien d’un coin du sud qui n’a rien à envier niveau qualité de vie, Toulouse) et que j’ai détesté cette ville pendant 2 ans.
    Et pourtant, 7 ans que j’y suis, et maintenant Marseille je ne pourrais pas m’en passer…. <3 Le garlaban, Luminy, cassis, la gineste, la route des crêtes, et ces calanques non plus!
    Tant pis, les médias la font régulièrement passer pour une ville terriblement dangereuse, sale, vulgaire, tant pis pour ceux qui ne cherche pas à aller plus loin que ce qu'il est écrit ou dit à la télé. Moi j'ai l'impression au contraire d'y voir une âme, une couleur, un bouillon incessant où le pire comme le meilleur est créé tous les jours!
    Merci pour ton article :')

  27. Salut,
    Enchantée de faire ta connaissance virtuelle ! J’ai un blog sur Marseille, je suis marseillaise et j’ai également mal à Marseille… ravie de découvrir ton point de vue qui est si proche du mien alors que ça fait seulement 2 ans que tu es là. C’est ce que je me tue à dire, c’est comme un aimant.
    A bientôt, sur la planète Mars (ey chez moi aussi c’est Marseille la belle, autrement, pas partisane des médias et de ce qu’ils en font) 🙂

  28. Oui, je suis d’accord, c’est une superbe ville qui ne se laisse pas apprivoiser facilement,
    mais une fois tomber dedans, on l’adore. Plein de petis coins merveilleux derrière la Bonne Mère. De quartiers très différents, bruyant ou très discret. Des impasses fleuries. Des montées et des descentes à n’en plus finir. Des immeubles de toute beauté. Des quartiers poulaires et humains.
    Une population joyeuse et bruyante avec une population chic et classe.
    Des femmes coquettes et élégantes et des plus voyantes et plus vulgaires.
    Cette ville est pleine de contrastes et c’est ce qui fait son charme…..

  29. J’adore cet article. Etant moi même du Sud, j’ai fait mes études à Montepllier et je suis née à Béziers (tu-sais-cette-ville-où-tous-les-ans-un-buraliste-ou-un mari-ennervé-joue-à-faire-un-carton-plein…)
    Aujourd’hui je suis à La Rochelle, une ville de taille plus humaine on va dire, et avec en majorité une population aisée. Pourtant en plein journée j’ai vu les flics dans une rue commerçante, un dimanche, la porte maculée de sang et un bandeau jaune.  » Non Madesmoiselle, il n s’est rien passé ici ». A d’autres ! la politique est de ne pas effrayer les gens, mais la BAC a du travail même dans une « petite ville sans histoire » qui ne fait pas la une au 20h, parce que ou pas assez spectaculaire pour les journalistes ou parce que justement l’info n’est pas connue. Et puis Marseille a bon dos, c’est une ville stigmatisée, un peu bouc émissaire du mal-être général, mais il est vrai comme tu le dis il y a du vrai aussi.

  30. J’ai ete aixoise pendant deux ans, deux tres belles annees, J’ai aime Aix comme on aime sa maison, Aix m’a vu grandir, m’a vu epanouir. Clap de fin de mes etudes, clap de fin de ma vie a Aix. Je suis allee a Marseille peu de fois, Les medias en donnent une mauvaise image mais je me suis trompee, le peu de fois ou j’y ai mis les pieds, j’ai decouvert le MUCEM, Le vieux port et les quartiers alentours. J’ai decouvert Marseille qu’on ne depeint pas dans les journaux. Mes proches ont cet avis sur Marseille que je fais taire par un soupir ou un regard reprobateur, on ne peut pas parler quand on y a pas mis les pieds. L’accent marseillais me rappelle la maison, ce que j’appelle la maison. Je suis loin maintenant, a quelques milliers de kilometres, mais je sais que j’y reviendrai, je ne sais juste pas quand. On ne peut pas parler de Marseille sans s’etre perdu dans ses rues, sans avoir pris de la hauteur a Notre Dame de la Garde, sans avoir pris un bol d’air sur le vieux port. Marseille capitale de la culture 2013 a enjolive la ville, la parseme de culture, de couleur. Marseille est une ville cosmopolite, ouverte sur la mediterranee, sur le monde. Marseille est une ville qui s’apprend, qui s’arpente. La tumultueuse comme j’aime l’appeler parce que oui il y a la realite peint par les journees mais c’est tellement plus que ca aussi.

    Je vais pas tarder a publier un article sur le sud si jamais ca t’interesse 😉
    Bref je continue ma lecture sur ton blog et je vais continuer a laisser mes commentaires !

    A bientot !

    http://jaiecrit.wordpress.com

  31. MERCI. C’est tout ce que j’ai à dire, c’est très chouette ce que tu fais partager, je suis de tout cœur d’accord avec toi et fière de trouver une bloggeuse qui pense comme moi.

    Cœur d’amour.

    Marie

    • Stéphane

      J’y ai vécu 5 ans, dans cette ville. Tout ce qui est dit dans ce texte est vrai. Mais il faut y ajouter la mentalité de certains Marseillais, une mentalité de repli sur soi, de rejet de tout ce qui n’est pas marseillais (a fortiori si on vient du ‘nord’, c’est à dire, plus haut que Aix en Provence) et victimisation permanente. Sans oublier la corruption invraisemblable (à tous les niveaux) et le racisme, car si effectivement, Marseille est cosmopolite, les communautés se mélangent malheureusement peu. J’ai quitté cette ville sans le moindre regret. Marseille est dans la mouise ? Il ne tient qu’à ses habitants de se prendre en main et de profiter des avantages inouïs de leur cité, pour l’instant très inerte (j’ai rarement vu une grande ville aussi peu festive le soir). C’est possible, il n’y a qu’à voir comment Georges Frêche a transformé Montpellier, qui pourtant partait avec nettement moins d’atouts. Sans même parler de Barcelone…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *