29 Comments

  1. Tu me ferais presque chialer tellement j’ai envie de découvrir cette ville et en même temps, j’ai peur qu’elle me prenne et me donne l’envie de venir m’y installer… Et de tout recommencer encore… J’ai l’impression que c’est la destination des nouveaux départs. Mais bientôt je vais venir voir ce qu’elle a dans le ventre !

    • Rho choupette 🙁 faut pas!
      Ta nouvelle vie à Bordeaux est déjà un nouveau départ, en plus Bordeaux ça déchire !
      On t’attend en tous cas :)))

  2. est ce que c’est montréal ou l’expatriation qui permet cette sérénité? car je ressens le même sentiment pour avoir vécu deux ans sur la réunion l’an passé 🙂 en tout cas ça veut dire que tu t’y sens bien et ça c’est le principal, on y a atterri hier et on compte bien en profiter!

    • Je pense que c’est aussi/surtout l’expatriation et l’éloignement qui joue son rôle… Mais le cadre dans lequel on est joue aussi! La Réunion, quelle chance 🙂

  3. Tu me donnes envie… Tu es partie en PVT un an et là tu es là-bas pour une seconde année ? Avec le mec, on a décidé de postuler cette année, pour un éventuel départ en fin d’année prochaine. On ne sait pas trop dans quoi on se lance, mais on ne veut pas rester en France. On verra.

    Très bel article <3

    • Je suis encore en PVT, ça fait 7 mois dans 2 jours. Je compte bien rester plus longtemps, j’ai prévu de passer sur un autre visa avant de faire ma demande de résidence permanente.
      J’espère que vous aurez votre PVT!

  4. Montréal est une ville magique 🙂 et l’expatriation, une expérience formidable. Après 5 ans ici, ce chapitre montréalais va se terminer pour moi, je suis moins élogieuse que toi quant à la mentalité et les gens; un autre chapitre, dans une autre province va commencer 🙂

  5. Haaa que je te comprend si bien. Je dis toujours que Montréal m’a fait gagner deux ans de psychothérapie ;-). On s’y sent tellement bien, j’ai l’impression de pouvoir tout entreprendre ici et en plus de façon sereine.
    Alors je te souhaite tellement de belles années encore dans cette belle ville qu’est Montréal.
    À bientôt

  6. Et bien j’espère ressentir tout ça dans un an moi aussi!
    On part dimanche, c’est fou, on y croit pas encore, on ne réalise pas.
    On scanne les derniers papiers, on stresse un peu car on ne sait pas ce qui nous attend. Mais je crois qu’on est prêt à tomber amoureux oh ça oui!

  7. Ca me rassure. Moi qui part début janvier à Montréal avec mon copain, pour son boulot et qui flippe ma race… Un petit moment que j’ai découvert ton blog via hellocoton et je me rassure en le lisant. Merci 🙂

  8. Nancy

    J’ai le même âge que toi et j’ai l’impression de m’éteindre içi en France. J’aime beaucoup Paris mais depuis toute petite, le canada m’a toujours fasciné. J’attends impatiement l’ouverture PVT en Nov. 2013. Merci encore pour cet article

  9. Waouh, quelle émotion dans ton post. Je rêve de découvrir Montréal, et lire les posts des nombreuses blogueuses qui s’y sont installées ne fait qu’accroître cette envie. Mais ton texte ton post, donne vraiment envie de tout plaquer, maintenant. Sur un coup de tête.

  10. Ton article me réconforte beaucoup. Dans un an je vais surement partir avec mon université, j’angoissais face à cette étape par rapport au manque de mon entourage, mélange d’excitation et d’angoisse. J’espère ressentir la même chose que toi à la suite de mes 6 mois 😉

    • Il faut pas stresser 🙂 comme tout départ c’est un changement, mais en université en plus tu vas rencontrer facilement du monde. J’espère en tous cas que tu te plairas ici!

  11. Je viens tout juste de lire ce billet (je suis très en retard)(enfin, être en retard sur un blog, est ce que c’est vraiment être en retard ?) mais je crois que j’avais besoin de lire ça ce soir.
    A dans 9 jours, roomie.

  12. Salut Lane,
    J’avais l’habitude de te lire il y a quelques années de cela, via muzeonair.
    Cela fait longtemps que j’ai laissé tomber mon blog, et un peu toutes les lectures que j’avais à côté.
    Par hasard, me revoilà ici aujourd’hui … Hasard, je suis aussi à Montréal pour un échange de 8 mois. Je comprends ce que tu dis sur la ville, la mentalité, les gens (bien que je n’ai jamais mis les pieds à Paris plus de 3 jours).
    Continue à bien profiter, et je voulais juste te dire que j’espère de tout coeur que tu pourras rester plus longtemps.
    Bon courage !
    Luce’

  13. Ces mots.. tes mots, c’est tellement ça!
    J’ai vécu une aventure un peu différente de la tienne il y a maintenant.. pfiou 8 ans!
    Mais en te lisant c’est comme si c’était hier et là j’ai vraiment vraiment hâte de revenir -même si c’est juste pour 2semaines- histoire de voir l’acceuil que me réserve Montréal.
    Va-t-elle me reséduire? me haïr de l’avoir quittée? me retenir une nouvelle fois?
    Je ne sais pas mais j’ai bien hâte!

    (et je suis contente de découvrir ton blog par la même occasion du coup)

  14. Je me souviens avoir lu cet article apres « Build a home » et j’ai ete touche, touche pas tes mots, par cette sincerite qui sort de ce texte, par cet amour que tu voues a cette ville, et par cet apaisement qui en ressort. J’ai l’impression que ce depart a ete comme une liberation pour toi, que ca t’a permis de souffler, d’avoir 15 ans a nouveau et c’est beau. Je me rappelle avoir frissoner et sourit a la fin. J’ai ete touche que tu ai rebondi comme, j’ai ete touche de te sentir heureuse, vivante. J’ai ete touche que tu sois si touche par cette ville. Le Canada me fait envie mais je ne veux pas me tromper, je ne veux pas penser que c’est un eldorado alors que ca n’en sera peut etre pas forcement un pour moi. Je veux croire a cette force qu’a l’eloignement, une nouvelle ville de nous faire tourner la page. Je veux croire que tout un jour finit par passer, peu importe si on a du demenager, deplacer des montagnes, rester et se battre. Montreal a ete pour toi ce declic, mais je ne sais pas si Montreal est la solution pour tout le monde, mais il a ete ta solution 🙂 Il y a des choses comme ca que l’on sent, des endroits qui vont nous toucher, nous bousculer, nous changer. Je crois que mes deux annees a Aix ont ete un peu ca aussi pour moi, il y a des endroits comme ca qui reste au fond de vous, qui font partie de vous parce qu’on y a grandi, change, on a ete vivante, on s’est senti vivante … et je crois que ces endroits sont des petites perles a conserver bien precieusement. Alors je te souhaite que cette histoire soit belle, encore plus belle qu’elle ne l’est deja … 🙂

    Des bisous !

    http://jaiecrit.wordpress.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *