Montréal, Québec · Voyages

c’est quand le printemps ?

pieds-neige

On a ouvert grand la porte, mais pas trop longtemps. Le soleil brille, mais il fait encore froid – le thermomètre indique 0°C, ressenti – 5 – à cause du vent. Sur Instagram, les amandiers fleurissent et les pelouses verdissent, on sort les t-shirts et même les tongues – pieds nus et pique nique dans les parcs. Ici, il a encore neigé cette semaine, et MeteoMedia annonce un joli -18° lundi matin.

C’est long, le printemps à Montréal. J’ai jamais trop aimé les saisons intermédiaires (cf Novembre), ces longues semaines à tâtonner entre positif et négatif, hésiter sur comment s’habiller. Mars fait partie de des mois longs – ni plus vraiment l’hiver, ni déjà le printemps, on zigzague entre les dernières tempêtes de neige et sur les trottoirs verglacés, sans pouvoir encore sortir nos tenues plus légères parce que bon, 0°C, ça pique encore un peu et que les plaques de slush défoncent les chaussures. Il fait trop chaud pour aller skier – la neige de printemps est assez dégueu ici, passé -5 ça commence à fondre.

Ici, le printemps, c’est en Avril, et les arbres commencent à verdir début Mai. En attendant on observe les premiers signes du retour des beaux jours; les écureuils tout maigres sortent de leurs cachettes et reprennent leur vie d’écureuil surexcité à la recherche de nourriture; les oiseaux réinvestissent les parcs et les ruelles. Doucement, les journées rallongent, on a changé d’heure la semaine dernière ; et c’est comme une petite victoire lorsqu’on aperçoit l’herbe gelée et sèche sous les plaques de neige dure et grisâtre.

Il va être long aussi, ce mois d’Avril, à laisser doucement la nature reprendre ses droits, en passant par cette période où les rues prennent des allures de décharge – la fonte des neiges dévoilant la crasse accumulée des poubelles Montréalaises. On va peut être avoir quelques belles journées, qui sait, comme l’année dernière, avec des pics à 20-25°C. Alors la ville sortira de sa torpeur, on ouvrira les terrasses et les gens seront dehors; il y aura des musiciens dans la rue, et des filles en jupes, sandales et camisole. Comme un avant-goût de l’été, miroir gris et vert de l’été des Indiens à l’automne.

C’est beau Montréal au printemps quand les parcs et les rues reverdissent en quelques jours. J’ai hâte de pouvoir sortir sans mes bottes et mon gros manteau, hâte de pouvoir prendre ma première bière en terrasse, d’aller me promener dans les forêts détrempées et de redécouvrir la sensation de chaud.

D’ici là, on se contentera d’observer le jeu des écureuils par la fenêtre de la cuisine, et de rêver par procuration sur Instagram.

st-hippolyte-marsRivière du Nord au dégel – Mars 2014

 

4 Comments

    1. Oui 😉 Il faisait pas si froid en fait, genre 0 et avec le soleil c’était tenable. On développe très vite une habitude du froid ce qui fait qu’à 0 c’est la folie !
      Mais bon j’ai aussi fait la photo pcq tout le monde en France était en train de partager ce genre de trucs, c’était un petit clin d’oeil 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *