Chroniques

les cycles

Ça y est. On y est. Au bord de 2017, au bout, presque. On aperçoit 2018, à quelques jours de là. Mystérieux, brumeux, inconnu.

Dans ces périodes de dates « clés », que ce soit un changement d’année, un anniversaire, le mien ou celui d’un événement marquant, j’ai souvent tendance à « faire le point ». Où et qui étais-je à cette même date, il y a un an, deux ans, plus ? Qu’est-ce qui a changé ?

Parfois, l’impression de tourner en rond m’assaille. Ce sentiment désagréable de revivre les mêmes choses sous différents aspects, d’être coincée dans une boucle sans parvenir à me défaire de mes patterns, de revivre les mêmes histoires, de repasser au travers de situations similaires.

Mes relations amoureuses, par exemple, suivaient jusqu’à l’an dernier un cycle très familier. 2-3 ans de relation. Rupture. 2-3 ans de « célibat », avec une relation de quelques mois qui m’apprend énormément. À nouveau, une relation de 2-3 ans. À nouveau, rupture. Célibat. Relation de transition. Relation engagée de 2-3 ans. Etc. Jusqu’à ma rupture avec le Mari à l’automne 2016, et le début de ma relation avec le Barbu peu de temps après, qui vient bousculer cette rythmique.

 

Une prof merveilleuse m’a raconté cette année que d’après des approches du monde ancestrales comme l’Ayurvéda ou le chamanisme, nous sommes effectivement voués à revivre des patterns, des cycles. Pourtant, nous ne tournons pas en rond.

Notre vie s’apparenterait plutôt à une spirale. Vous savez, ces spirales de papier qu’on étire et qui deviennent un cône ? Voilà.

J’aime cette conception. J’aime à penser que l’Humanité a créé le temps, les années, pour concrétiser les cycles naturels. Les saisons, les Lunes, les Années, et pour pouvoir observer l’évolution de nos cycles, à nous.

J’aime à croire qu’on revit les mêmes situations, d’une vie à une autre, pour apprendre, et peut être réussir à s’en sortir au bout du compte.

Alors, d’une année à l’autre, j’observe.

Qui étais-je. Où étais-je. Qui suis-je.

Plutôt que de me laisser tromper par les apparentes similitudes, ou me concentrer sur mon échec à remplir ma « to-do list » de résolutions qui me laisseraient croire que je n’ai pas avancé, je fais un état des lieux du positif.

Qu’est-ce qui a changé ? Qu’ai-je accompli ? De quoi suis-je fière ?

Ce sont parfois de petites choses. Parfois des accomplissements si faciles et si « assumés » qu’on ne les compterait pas comme réussites. Parfois, c’est la vie qui nous a poussé hors de la zone de confort. Parfois, c’est un heureux hasard, une opportunité qu’on avait pas envisagée et qui s’est présentée.

Et ça fait du bien, d’être bienveillante envers moi-même, de reconnaître toutes ces réalisations, ces pas plus ou moins grands.

 

En 2017, …

Je suis partie seule (!) en retraite de yoga (!!) aux Bahamas (deux premières)

J’ai fait une double tendinite (ouin), et j’ai quitté le spa où je ne m’épanouissais plus pour travailler à mon compte (yeay)

Je suis en relation polyamoureuse avec le Barbu depuis un an

J’ai emménagé avec mon amiereuse

J’ai fait 3 formations en massothérapie et d’innombrables apprentissages dans mon cheminement personnel

J’ai découvert le shibari, et continué à explorer ma sexualité

Le Mari est revenu dans ma vie, par la plus douce des manières. J’ai éprouvé de la compersion

J’ai appris à exprimer mes émotions, à poser mes limites. J’ai géré plusieurs crises d’anxiété, les miennes, et celles de mes proches

J’ai fait un beau séjour en France

J’ai dansé, massé, touché, connecté de manière de plus en plus authentique et intime avec les gens. Je pense que, volontairement ou non, j’ai impacté positivement plusieurs personnes

J’ai mangé moins de viande, et consommé de manière plus responsable en achetant local, sans emballage, de manière consciente

J’ai fait un 7e tatouage

J’ai pratiqué le yoga, j’ai médité, j’ai ressenti, j’ai écouté. Je suis en plein éveil. Parfois, ça a été douloureux, mais surtout magnifique et fascinant. J’ai hâte de la suite

J’ai fait des rencontres, riches, surprenantes, merveilleuses

Je me suis aussi rencontrée moi.

 

Et toi ?

Tagged: , , ,

3 Comments

  1. Hey mais hey !! Tu m’as donné envie de réaliser le même exercice ! Lister les choses chouettes que j’ai vécu en 2017 … Ca va me prendre un peu de temps par contre 😉

    Les cycles : Durant mon annee de terminales, j’ai appris 2 choses durant mes cours de philo :
    – on a toujours le choix
    – tout est une question de cycles

    Pour ce second point, les exemples peuvent être trèèèès nombreux ! Mais celui que tu as décrit est effectivement clair et net !

    Des bises la chères, continue comme ça 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *