Au quotidien

petit déjeuner

Chez moi, le petit déjeuner c’est un peu une institution. J’ai grandi avec des céréales et un bol de lait (froid) chocolaté. Et puis je suis passée aux tartines Nutella, confiture, lait, chocolat. Puis au thé. Puis… j’ai commencé à travailler.

Le lien de cause à effet n’est pas très lisible, mais il se trouve que la flemme et l’envie de repousser mon réveil aidant j’ai arrêté de petit déjeuner avant de partir bosser le matin. Et comme je ne suis pas une surfemme qui peut passer une matinée sans rien dans le ventre, je me suis mise à prendre thé et gâteaux Petit Dejeuner de Lu au boulot. Et faut pas essayer de me parler tant que j’ai pas tout avalé.

Depuis que le petit dej est devenu un repas pris entre un écran et un clavier d’ordi, j’ai redécouvert le sens d’un vrai bon petit déjeuner. Des tartines. Du pain frais. Du jus de fruit mixé. De la confiture maison. Des oeufs coques. Du bon thé. Le week end, après la grasse mat’, en repas de matin-midi-début d’aprem, autour d’une table avec le Garçon.