Archives

on n’a pas gardé les cochons ensemble

Avec cette fabuleuse « révolution » du Web 2.0, nous avons toutes et tous pu développer une double existence virtuelle. Réseaux sociaux, je vous parle, Facebook Friends et Followers Twitter, sans parler des duplicata bloggesques, plus ou moins cachés derrière des pseudonymes.

En toute logique, après les primoadoptants (anglophones) et un passage (obligé dans notre chère France) au français, les réseaux ont été envahis par la grande majorité du reste de la population. Et même si on met de côté les cas -rares- de gens n’ayant pas Internet (si si ça existe !) et de ceux qui ont décrété ne jamais s’inscrire à Facebook (et ceux qui ont supprimé leur profil mais sévissent toujours sur Twitter et leur blog), ça fait quand même une bonne masse représentative de la société. Avec ses personnalités, ses rites et … ses boulets.

Etrangement – ou pas – on voit sur ces réseaux se reproduire des situations IRL. Guerres intestines et règlements de compte plus ou moins avoués, oui, mais laissons ça de côté pour le moment. Car il y a un comportement qui m’étonne bien plus que la vengeance via blogs et Wall Facebook interposés avec des gens qu’on ne connait que par son avatar virtuel: la drague virtuelle.

Vous allez me dire: les sites de rencontre c’est bien connu !

Mais non, je ne parle pas de ça, mais de l’utilisation généralisée de Facebook (et Twitter !) comme site de rencontres.

Après tout, c’est plutôt rassurant, FB, on y voit la (vraie) tête de sa proie, son nom prénom, et plus si aff. Nous voilà rassuré, hop, on fonce et on Friend Request la personne sélectionnée.

(pardon pour la VO, FB en français j’ai jamais pu m’y mettre)

C’est un peu comme dans la rue, quand un inconnu t’aborde ‘hé mademoiselle, t’y es charmante ! t’as pas un 06 ?‘. Ca t’emmerde, le mec est relou, tu lui dis merci au revoir. Le mec s’arrête là, ne connait ni ton nom ni ton prénom ni où tu vis. Fin.

Alors Facebook, c’est un peu le même plan. Des relous en quête de relation (sexuelle) te branchent via la Friend Request. Sauf que si tu acceptes, c’est fini. T’es b*isée, comme on dirait vulgairement. Le mec a accès à ton état civil en moins de temps qu’il ne faut pour dire Poke Me, tes photos sont scannées, il apprend qu’en fait t’es blonde et que t’es célibataire. Cash.

Et pour peu que ce soit un taré psycopathe…

J’avoue, j’ai beau être génération Non Non 2.0, ça me choque qu’on puisse me requester avec juste ma gueule. Envoie moi au moins un message pour dire qui t’es !

Et sur Twitter, c’est pareil. Il suffit d’avoir le plus beau genou de la twittosphère française, un mec te RT, et hop, 6 follower request dans la minute suivante. Genre on va être potes et tu vas lire ma vie. Ca me gave, ça, sur Twitter, de pas savoir pourquoi le mec est là. Tu crois que je dis des trucs intéressants ? Tu lis mon blog ? Ou tu veux juste chopper de la nana geek ?

FAIL, comme on dit

Pour revenir à Facebook, l’autre jour, un inconnu me request. Pour une fois, le gars a écrit un petit mot. Un long mot, même. Voici l’oeuvre :

Coucou LaNe,
avant toute chose, sache que je ne te veux aucun mal. 🙂
Mon invitation peut te paraître surprenante, mais elle n’est motivée par aucune intention malfaisante.
C’est juste que j’ai commencé à écrire un blog il y a quelques temps (oui je sais, ce n’est pas très original) et je le mets en lien sur facebook. Donc je me suis dit que plus j’avais de contacts, plus j’avais de chances d’être lu, ce qui est légèrement narcissique, je veux bien le reconnaître 🙂
Tu peux donc m’accepter ou me refuser, me lire ou pas, et peut-être qu’au bout du compte, sait-on jamais, tu auras envie qu’on fasse connaissance.
Fabrice.

J’ai presque envie de lui répondre. Parce que Fabrice s’est donné du mal, pour tenter d’entrer en communication avec moi. Fabrice ne me veut aucun mal, et sa demande n’est motivée par aucune intention malfaisante, en plus. Et c’est gentil de le préciser. On sait jamais, desfois qu’un serial killer violeur t’aborderait dans la rue en te disant qu’il est gentil, en fait,  et que faut pas avoir peur. Sur un malentendu, ça peut marcher.

Mais Fabrice, sérieusement. Arrête de gratter l’amitié comme ça. Arrête de me raconter ta vie. Ton blog, je suis même pas allée le voir, tellement tu me fais de la peine. Gratter pour chopper, c’est déjà triste, mais gratter pour trouver des lecteurs, c’est ridicule. Et cacher tes intentions de « faire connaissance » avec moi derrière un profil louable, c’est non.

Au revoir, Fabrice.
PS: Merci de m’avoir fait autant rigoler.

Sur ce, je retourne à mes blogs et mes (vrais) gens derrière.

Tagged: , , ,

9 Comments

  1. mmmmmmmmmmouah ahahah
    tu es trop forte ! me suis bidonnée toute seule derrière mon ordi !
    bon ça me fait penser, quand est-ce qu’on se boit un verre ?!

  2. (ça faisait longtemps que je n’avais pas commenter ! Mais à chaque fois je lis tes articles, et PAM ! Dieu fait en sorte que : mon ordi plante, quelqu’un vienne me déranger, bla bla bla).

    Bref. Facebook, c’est une malédiction. On sait (presque) tout sur tout le monde sans rien demander. J’trouve qu’il y a quelque chose de malsain là dedans… Enfin, cette « mode » passera… Pour twitter, ça va (pour l’instant). Je n’ai pas beaucoup de followers. Et pas beaucoup de demandes. Ce qui me va très très bien puisque je m’en sers (presque) que pour mon blog !

    (Fabrice est quand même flippant. Et c’est flippant qu’il connaisse ton nom juste en lisant ton blog ><)

  3. J’assume totalement le fait d’avoir le plus beau genou 😀

    Bientôt un article sur « un compte fb pour deux » ?

    :p

  4. Je suis aussi sur FB malgré le peu d’intérêt que j’y trouve, si ce n’est de ne pas perdre tout lien social, je n’ai donc comme « amis » que des amis justement, des gens que je connais IRL comme on dit!

    Et surtout pour info dans les réglages on peut virer le fameux bouton « ajouter comme ami » donc c’est réglé…Je l’ai laissé dispo pour les amis de mes amis seulement au cas où je rencontre quelqu’un et que lui ou elle veuille m’ajouter, et surtout la possibilité de m’écrire un message pour tout le monde ce qui est le plus intéressant!

    Tous les gens qui critiquent FB d’un point de vue vie privée ect sont pas doués ou n’ont pas cherché à comprendre…Après il y a ce que FB peux faire de nos données mais c’est autre chose, perso je met peu de choses, quelques photos dont je pourrais perdre le contrôle niveau diffusion sans que ça soit grave, bref on fait avec ce qu’on a.

  5. @Mymy ravie de t’avoir fait marrer comme ça 🙂 et pour le verre, on se DM/ maile ?

    @Muze (méchant ordi ! méchants gens !)
    et je crois pas que Fabrice connaisse mon blog. il a dû tomber sur mon profil par hasard… enfin je pense… j’espère… sinon il lit ça…

    @Fée Lait comment tu te la pètes !

    @Nicolas pour le coup les règles de privacy je gère. et je préfère laisse certains accès « open », j’ai fait un gros tri dcans mon profil et il est assez neutre aujourd’hui. mais sans aller jusque limiter toutes les requests et disparaitre des recherches FB, il y a un juste milieu avant d’oser contacter un(e) inconnu(e) juste « comme ça » ! c’est pas parce que je sors et que je marche dans la rue que ça donne le droit aux gens de me brancher comme ça 🙂

  6. Faut qd même que je te laisse un petit commentaire pour te dire que depuis mon stage à l’autre bout du monde, je fais de temps en temps un tour par ici et je me marre bien !! Excellent 🙂

    Une ex’stagiaire :-p

  7. Laule, j’avais pas vu le lien sur mon blog quand j’ai lu ton billet sur mon Reader.

    J’en profite pour te dire que j’apprécie la méchanceté avec laquelle tu traites ce garçon; c’est d’une gratuité lolesque à souhait.

    Et je rajouterai que je suis peut-être le précurseur d’une grande vague de désinscription massive de Facebook. Le nombre de gens que je croise disant (vrai ou faux) qu’ils en ont marre de FB, d’y perdre 2h par jour pour lire des trucs à la con; sauteront-ils, eux aussi, le pas ?

    Je sais pas toi, mais je préfère suivre la vie de 80 inconnus intéressants sur Twitter que de me faire chier avec le quotidien navrant de mes proches (et une petite pensée pour tous les crétins avec qui tu as osé causer en maternelle qui sont allé jusqu’à te request sur FB croyant que c’était la fête des voisins 2.0).

    Allez tous mourir sur Facebook.

  8. @Géraldine ça fait plaisir de te voir ici! bon t’as été intoxiquée par ton stage c’est ça ? 😉

    @Unko_fr loool ! méchante ? non, réaliste 😉
    et pour FB j’y passe à peine 2 à 3 minutes/jour, et encore. genre je passe, il se passe rien, je pars. fin. 🙂
    de toute façon on le sait bien, t’es un primoadoptant et tout le monde fait comme toi, après

  9. Mais ça c’est sûr.

    Encore une fois, matte le nombre de tes followers qui débarqueront la semaine prochaine avec leur profil Flavors.me tout frais.

    Quand je pense que quand j’ai créé le mien, on était encore en 2009; laisse moi rire.

Répondre à Muze Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *