des jours où

Il y a des jours où tu sais pas pourquoi, tu te réveilles de mauvaise humeur. Ca s’appelle de mauvais poil, du pied gauche, ou autre, qu’importe. Ces jours là, il suffit du moindre truc pour que t’aies envie de mordre tout ce qui passe.

Dans ces cas là, pas 50 solutions: but premier du matin, trouver quelqu’un/quelque chose sur qui passer ses nerfs, et éviter de s’en prendre à n’importe qui qui n’y est pour rien (ie celui qui se réveille à vos côtés, les stagiaires qui posent des questions, la mère qui appelle pour un truc dont on n’a pas envie d’entendre parler, le client qui vous relance pour la 19e fois pour le même problème toujours pas résolu…). Oui, c’est dur parfois de se retenir d’envoyer bouler le/la pauvre innocent(e) qui adressera la parole en premier pour une question débile.

Heureusement dans la rue il y a des conn*rds mal garés (et hop un coup de sac dans la portière), des chiens qui trainent en laisse à 3m50 de leur maitre(sse) et qui empêchent de passer le trottoir (et un coup de pied dans le truc à poils), des vieilles qui avancent à 2km/heure (coup de coude pour passer), et toutes ces choses contre lesquelles on peut pester tranquillement.

Bref. On n’est que mercredi. Vivement vendredi soir. Et en attendant, j’ai juste envie d’être là…

(oui c’est ma piscine et ce sont mes pieds – au vernis écaillé – j’ai refait ma manucure entre temps – merci @Titlap pour la photo)

*zen*

3 Comments

  1. Fée Lait

    Si tu veux, je t’achèterai ce que j’appelle un « pouêt »
    Mon chien en a un, ça sert à mordre
    Une Sophie la girafe pour noyel?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *