Voyages

Rome, c’est un peu comme une salade César

P*tain de la métaphore comparaison* ! C’est peut être que l’inspiration m’est revenue hier soir, entre une pizza et un cocktail « Sprite » (pas Spraïte c’est plus fort que toi, sprité, comme… sprité).

Donc Rome, c’est un peu comme une salade César.

Oué, même que la salade César porte bien son nom.

Revenons d’ailleurs à cette fameuse salade. Desfois que, petit lecteur, tu n’aimerais pas la verdure à grignoter, et que tu louperais ce chef d’oeuvre de la cuisine: simple, efficace, rapide à réaliser. Et super bon ! Dans une salade César on a donc du vert: la salade. Croquante à souhait, coeur de laitue, batavia, ou romaine (mais j’ai ma préférence pour la première, découpée en lamelles). Et du croustillant, du chaud, du fondant, avec des croutons, des lamelles de parmesan, et enfin, des morceaux de poulet (ou de dinde) revenus à la poêle.

Donc la salade César, ce petit mélange de fraicheur avec la salade, sans oublier la « dose » de choses que tu sens passer dans ton estomac, le poulet, le parmesan, les croûtons, qui sont autant de moyens de renouer avec la junk food, c’est l’assortiment idéal.

Alors tu vas me dire, c’est quoi le rapport avec Rome ???

C’est le suspense là, tu comprends pas ?

Bon.

Donc Rome. Rome est une ville étrange. Étonnante, plutôt. D’abord parce qu’en y arrivant, on ne s’y sent pas comme dans une capitale. Des petites routes pavées. Des herbes folles partout. Et du vert. Des arbres. Des champs. Du vert du vert du vert. On se croirait en Normandie, printemps, lendemain de pluie.

Et pas dans le Sud, climat Méditerranée, comme on connait bien chez moi, où des champs couverts d’herbes vertes, on y pense même pas.

Voilà pour la salade, la fraicheur, le vert.

ceci n’est pas un fond d’écran, mais une photo de la Toscane. alors ok c’est pas Rome, mais ça donne une idée du truc. du vert, quoi.

Et puis tu arrives dans cette ville. Pleine d’arbres. Des ruelles pavées. Des gens. Des chats. Des immeubles à grandes fenêtres. Des murs ocres. Des vestiges romains. Le soir tombe, il fait encore bon. Tu sors prendre un verre, en terrasse. Les gens sont dehors, ça parle, il y a dans l’air ce quelque chose qui ne m’est pas inconnu,  un quelque chose de mon Sud natal, un quelque chose provincial qui n’existe pas à Paris.

Cette tiédeur du soir qui tombe, ces lumières, ces murs ocres. Cette ambiance tellement Méditerranéenne. C’est ce poulet revenu à la poêle, posé encore tiède dans la salade. Ce goût des pizzas si particulier ici, ce sont les croûtons et le parmesan. Ces couleurs ocres, c’est la viande roussie, le pain grillé.

(là tu te dis que j’ai totalement perdu la tête. bon)

Ok, ma métaphore est bizarre. Tant pis. Ce qu’il y a c’est que cet antagonisme entre la verdure  so Fresh et l’ambiance so Sud, je ne connaissais pas. Ce mélange des styles, des gens, des modes de vie, c’est bien différent de ce qu’on connait en France.

Alors bien sûr, il y a Berlusconi, et la sécurité sociale n’a rien à voir avec la France. Les salaires sont plus bas qu’à Paris, et les loyers tout aussi hauts. Mais un cocktail coûte « seulement » 7 euros dans un bar branché. Avec open buffet. Les pizzas sentent le feu de bois et la pâte est alte. Le vin est doux, presque sucré. Et des platanes partout.

Mes hôtes & guides improvisés Italiens m’ont parlé de Dolce Vita. C’est en se promenant dans les rues nocturnes de la Ville Eternelle que cette expression prend tout son sens.

*Edit: Il parait que s’il y a « comme » alors c’est une comparaison, pas une métaphore. BON.

5 Comments

  1. « Cette ambiance tellement Méditerranéenne. C’est ce poulet revenu à la poêle, posé encore tiède dans la salade. Ce goût des pizzas si particulier »

    Là, on se croirait dans une pub MacDo. T’as le sponso dans le sang !

  2. « Cette ambiance tellement Méditerranéenne. C’est ce poulet revenu à la poêle, posé encore tiède dans la salade. Ce goût des pizzas si particulier »

    Là, on se croirait dans une pub MacDo. T’as le sponso dans le sang !

  3. @Sélenite et dire que je suis même pas payée pour écrire ce post ! je vais négocier un truc avec l’office de tourisme ici tiens…
    pub MacDo, c’est pas gentil pour Rome et la salade César… 🙁

  4. @Sélenite et dire que je suis même pas payée pour écrire ce post ! je vais négocier un truc avec l’office de tourisme ici tiens…
    pub MacDo, c’est pas gentil pour Rome et la salade César… 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *