Archives

sims my life

Tout a commencé à Noël, lorsque le Garçon m’offrit cette boite. Pas très grande, pas très lourde, mais de quoi occuper mes soirs & week ends, en mode Millenium. Parce que oui, pour moi c’est un peu vintage, ce qui se trouvait dans cette boite. Des souvenirs d’adolescence, de nuits blanches et de temps qui passe trop vite.

Et puis il y a eu les vacances. Tout se passait plutôt bien, ça avançait à son rythme. On a commencé par faire connaissance, avec un premier avatar, puis Léa et Ro Main, que j’ai mis en couple tout de suite. Ensuite, ça a été le tour de Nico, avec Candy. Ils se sont appelés Fluo, comme le nom de scène de l’ex DJ, ils ont eu un chat (Mister), un deuxième chat (Kim), et puis une petite fille, Millie. Je lisais un bouquin dont c’était un des personnages – une petite fille de 6 ans, ceci explique l’inspiration.

Millie a grandit, ses parents ont fini par mourir. Toute seule avec ses deux chats, encore vierge à son âge, ça commençait à tirer vers le fait divers de journaux. C’est que je n’avais pas prévu de la garder indéfiniement, à la base c’était un test, pour continuer avec une nouvelle famille. Mais elle était devenue riche, Millie, en héritant de ses parents. Dommage de gâcher un si beau pactole en repartant de zéro.


Entre temps, je m’occupais à d’autres inventions. Mon avatar, et puis celui d’une amie, et bien entendu celui d’Eric, Valérie, et Canaille (un border collie). Que j’envisageais de placer pas trop loin l’un de l’autre, histoire qu’ils se rencontrent, se draguer, tombent amoureux et fassent des enfants. Rien que ça.

Ludi et Ello ont donc emménagé avec Millie, les deux chats, et le cheval (ah oui, il y avait un cheval dans le coup, Millie pratiquait l’équitation depuis son adolescence sur le canasson de son père, un bâtard dont j’ai oublié le nom). Manque de pot, le terrain de leur nouvelle maison était un peu exigu pour le garder, et puis Millie, devenue adulte, avait d’autres chats à fouetter. Elle a donc revendu le cheval (devenu entre temps une bête de concours et un excellent étalon), et construit une piscine à la place de l’ancienne stalle. Kim (le chat) est morte, suivie de près par Mister (l’autre chat), qui pleura sa disparition.

Après quelques jours de cohabitation, des amitiés – et plus ont commencé à naitre. Millie et Ludi se sont naturellement trouvées attirées l’une vers l’autre, tandis qu’Ello et Eric faisaient connaissance – avec plus ou moins de facilité pour réussir à se voir. Ello s’engageait en effet dans une carrière de journaliste, partageant son temps entre son boulot et l’écriture de romans à succès, tandis qu’Eric, au chômage, tentait de draguer ailleurs.

Eric finit par emménager chez les filles, et s’engager comme footballeur pro, jusqu’à devenir une star de renommée mondiale. Pendant ce temps, Millie achevait sa carrière comme Musicienne de l’orchestre symphonique, et Ludi passait une nuit sur deux en prison à cause de ses activités de cambrioleuse.

Le temps passait, et Ello et Eric, après s’être mariés en toute intimité, ont voulu avoir un premier enfant. Ello est donc tombée enceinte, une première fois. La grossesse a duré. Un jour, deux jours, trois jours… cinq jours, dix jours. Coincée sans fin dans une position de gros ventre, elle a dû avorter, pour une seconde grossesse. C’est là qu’un incendie éclata, alors que Ludi essayait (en vain) de réparer le lave-vaisselle et provoqua un court circuit. Ello, en plein accouchement de jumeaux, ne pouvait pas faire grand chose, et malgré les efforts des pompiers, le feu se rallumait sans cesse.

Il était temps de couper court, sans sauvegarde, et recommencer – à nouveau. C’est parti pour une troisième grossesse, qui comme la première sembla très vite ne plus vouloir en finir. Deuxième avortement (heureusement, Ello est solide). Au bout du premier mois de congé maternité et de la quatrième grossesse, elle accoucha enfin d’un petit garçon, Arthur.

Entre temps, Ludi et Millie s’éprirent d’une envie soudaine de maternité, et adoptèrent une petite fille: Lola, qui grandit avec Arthur tandis qu’Eric désira un deuxième enfant. Cinquième maternité pour Ello, cette fois ci sans encombre, et naquit un deuxième petit garçon: Luca.

Nous voilà donc aujourd’hui, Arthur et Lola commencent à aller à l’école, et Luca vient de commencer à marcher. Millie a abandonné sa carrière de musicienne pour se consacrer à la peinture et à l’entretien de son jardin, tandis que Ludi a quitté la pègre pour s’engager dans un laboratoire. Ello a enfin terminé son congé de maternité infini, et Eric, après avoir pris sa retraite en tant que sportif et tenté une incursion dans l’armée, s’est reconvertit en flic (pas véreux). Ils comptent bientôt déménager car leur maison est devenue un peu trop petite, et Arthur, Lola et Luca risquent de se disputer leurs jouets et vouloir une chambre bien à eux (et un cheval).

Eric aimerait encore un enfant, une fille, et au vu de ses cinq grossesses plus ou moins compliquées, Ello se tâte à adopter un enfant déjà grand (parce que les bébés, c’est chiant et qu’elle aimerait bien reprendre une vie professionnelle normale). L’avantage c’est qu’ils ont plein de Simsflouz (normal, ils sont propriétaires de la moitié de la ville), et que la grossesse ne lui a laissé aucune vergeture (la chance).

Bref, je Sims ma vie.

(et ma nouvelle maison déchire trop, non ?)

* toute ressemblance avec des personnages ou des situations réelles ne seraient que pure fiction fortuite, et je présente d’avance mes excuses aux personnes qui se seront reconnues dans mon histoire…*

Tagged: , , ,

6 Comments

  1. J’adoore 🙂 Super histoire ! Ce jeu me rappelle tellement de souvenir, de construction de générations et de villes entières, pendant des heuuuures et des heuuuuures … Et si le PC avait le malheur de planter tu pleurais ton travail 2/3 jours… Super article en tout les cas, j’ai pris plaisir à le lire 🙂 !
    Bises

  2. Ca prends trop de temps ce jeux, le dernier le 3 j’ai passé un week-end entier dessus et j’ai du m’arrêter. Après c’est toi qui n’as plus de vie.

  3. @Malicia 😉

    @itmode pas encore terminée l’histoire ! mais je crois qu’on est beaucoup à avoir qq souvenirs ! merci

    @Denis comme tout jeu si tu te limites pas tu peux y passer des heures, mais c’est pas juste les sims… perso j’essaye de me limiter à n’y jouer que le week end ou quand je suis seule à la maison sinon on devient très vite no life !

  4. Tu me donnes envie de ressortir mon jeu…
    J’ai passé une partie de ma grossesse à y jouer (quand je ne bloggais pas encore trop), j’ai dû arrêter net pour me sevrer et enfin bosser un peu mes cours… :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *