Montréal, Québec · Voyages

Montréal #2 – Le Plateau

Vendredi 12 octobre, il a neigé sur Montréal (enfin « neigé », tu vois le micro flocon que tu te demandes c’est quoi ce machin qui tombe d’au dessus de ta tête et que ça dure même pas 5 minutes ? ben voilà). Autre fait remarquable, j’ai goûté la fameuse poutine québécoise (enfin goûté, pris une micro fourchette dans l’assiette du québécois sympathique qui me faisait visiter la ville), et je n’ai pas détesté. Ces deux faits sont sûrement liés, ceci dit on s’en fout un peu…

(à part ça j’ai découvert le nouveau clip de Lana Del Rey, et on peut dire tout ce qu’on veut sur elle, mais c’est beau. et ça renforce ma déception de la voir arrêter la musique, voilà.)

Voilà donc déjà 5 jours que je suis à Montréal. Mis à part le froid (quelque chose comme 0°C ressentis vendredi après midi, et des températures en dessous de zéro pendant la nuit) et la pluie, c’est une ville très agréable. Comme à mon habitude lorsque je découvre une ville, je ne « visite » pas Montréal, du moins je n’ai pas d’itinéraire touristique précis, mais je me laisse porter. D’une rue à l’autre, découvrir les magasins, les restos, les parcs, la vie des gens. Alors il y a quelques points de départ, de passage et d’arrivée, quelques places* que j’ai noté « à voir », mais c’est au feeling, au jour le jour, en fonction de mes envies et ma motivation. J’estime que c’est comme ça qu’on apprend à connaitre une ville, en se laissant porter, en se perdant aussi un peu, de façon à quitter les sentiers battus pour voir « de l’intérieur »…

Le premier jour, après une matinée à me reposer un peu, je me suis donc dirigée vers le Plateau. Je suis en effet logée chez un ami près de ce quartier assez connu, c’était donc l’occasion d’aller y faire un tour. Le Plateau, c’est un peu le coin « bobo » de Montréal (enfin j’ai trouvé ça bobo…), des petites rues arborées, des maisons colorées « typiques » avec escaliers et porches en bois (celles qu’on voit dans les films – vous allez voir sur les photos c’est plus parlant), des magasins divers, des bars et restos d’à peu près tous les coins du monde. C’est un quartier francophone devenu très branché depuis quelques années.

J’ai donc laissé mes pieds me guider à travers ce quartier, entre l’Avenue Duluth, ses restos multi culturels et ses grafs, la rue Saint-Laurent, la rue Saint-Denis, et bien sûr Mont-Royal, pour tirer jusqu’au parc Lafontaine. Il pleuvait, mais ça ne m’a pas empêché d’aller dire bonjour aux canards et voir des écureuils. De traîner chez Urban Outfitters (parce qu’Urban Outfitters, c’est le bien en terme de livres/accessoires/chaussons tricotés/baume à lèvres à la fraise) (devinez quels auront été mes achats en sortant de là ?). Et de manger un super bon sandwich (végétarien) chez José, un petit bar resto bien sympathique (et d’oublier le tip* pour la serveuse) (c’était le premier jour, je me suis rattrapée depuis). Et de remettre ça le lendemain, alors que le ciel s’était dégagé…

Entre cette première visite et le moment où je continue/termine cet article, j’ai passé pas mal de temps au Plateau. Je m’y suis promenée à nouveau, le jour, le soir, je suis sortie plusieurs fois, bars, boites ou restos. On ne va donc pas tourner longtemps autour du pot: je suis un peu tombée en amour* du Plateau. Parce que c’est joli, que j’aime ces petites maisons et leurs escaliers extérieurs (presque autant que les maison Bretonne en pierre et volets bleus, c’est pour dire), parce qu’il y a plein de magasins et de restos sympas, que c’est la ville sans être la ville et pas loin du centre ville aussi, que c’est plein d’arbres et de rues quasi vides et de maisons mignonnes, et de parcs avec des écureuils aussi, qu’on y trouve des chouettes coins pour sortir (aussi), et que voilà. Alors c’est vrai que je n’ai pas non plus visité 50 autres quartiers de Montréal, mais c’est déjà acquis que j’aime celui là.

 Salut toi…

*les mots en italiques sont des expressions Québécoises

Tagged: , , ,

21 Comments

  1. C’est joli comme tout ! Au passage, je partage complètement ta conception des voyages et ta manière de découvrir des villes. C’est comme ça que l’on procède avec l’Homme : des petits restos trouvés sur le net qui ont l’air de perles, deux ou trois endroits à voir, et pour le reste on déambule, on laisse nos pieds nous porter où ils veulent !

    J’ai hâte de voir d’autres photos de Montréal, tu as du boulot 😉

    Bises, bonne continuation !!

    1. Il y a des villes qui se visitent plus que d’autres c’est sûr mais oui je trouve que c’est une bonne manière de découvrir de jolis coins…

    1. Merci !
      J’ai vu que tu avais parlé du clip de Lana justement, j’avais pas fait le lien car je viens de retrouver ton commentaire ds mes spams… :/

  2. En effet, il a l’air très plaisant, ce quartier. Merci pour la visite, je ne connaissais pas du tout, et c’est vrai que ça donne envie d’y aller.

  3. Se balader au gré du hasard et des envies est une merveilleuse façon de découvrir Montréal. D’ailleurs, je trouve que c’est une ville qui ne se « visite » pas mais qui se « vit ».
    Le Plateau était (sans surprise) mon quartier de résidence l’an passé (entre les métros Laurier et Mont-Royal), et on a beau le critiquer autant qu’on veut (trop de Français, trop de bobos, trop cher…), n’empêche qu’il est SUPER bien placé et SUPER agréable à vivre !
    Dans le même style, mais plus hispter, je pense que le Mile-End, un peu plus au nord, devrait te plaire (dans le genre restos/bars/cafés chouettes en veux-tu-en-voilà, jolies rues arborées et maisons colorées) !

  4. Je comprends que tu aies aimé ce quartier. Ca semble moins effréné qu’un centre ville et les maisons colorées ont un charme fou ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *