20 Comments

  1. Et ben, je pensais pas que c’était si compliqué de partir là bas en fait, le Canada me fait rêver mais pour les vacances, j’connais pas du tout la vie là bas, mais bon si on me propose un job en or je fonce (ouais on peut rêver lol).

    Sinon le é se tape grâce à ALT + 144 😉 (avec le pacé numérique)

    • Merci pour l’astice du é 🙂 j’ai pas de pavé numérique par contre…

      Et pour le Canada je comprends l’attrait (j’y pars…) mais je comprends pas pourquoi d’un coup c’est devenu tant à la mode. Enfin 😉

    • En effet, petite erreur sur un des PVTistes.net, c’est corrigé !
      Bravo pour la réactivité en tous cas, et au passage MERCI pour toutes les infos que vous avez données pour ce PVT… heureusement que vous êtes là !

  2. Twister

    « Les rats quittent le navire. »
    Effet: pas de job, salaires bas, prix hauts => pas d’avenir en France (surtout a Paris)

    J’espere que tu feras parti des heureux elus.

  3. En 3 jours 6750 ! C’est DINGUE ! Après je peux comprendre que ce soit attirant. Plus d’emplois, moins de chômage dans certains secteurs… (qui me ferait presque aller au Canada moi aussi !).
    Bref, c’est dingue (trop de dingue dans ce commentaire), en ce moment, tout le monde autour de moi me parle du Canada, entre mes camarades de classe qui reviennent d’un an/semestre à Québec et qui disent que c’est génial/trop beau/même pas froid parce que t’as des vêtements top confort et qu’ils ont fait plus la fête qu’aller en cours, ceux qui y sont allés cet été en stage (et qu’il faisait trop beau trop chaud, les gens sont trop sympa, c’est grand, c’est beau, c’est vert), même le père des gamins que je garde en baby sitting m’a dit que c’était génial/qu’il y a plein d’emplois pour les ingénieurs (blablabla).
    Bref, tu as fait sans doute le BON choix 🙂
    (et je croises les doigts pour toi 🙂 )

    • C’est dingue, tu peux le dire et le répéter, je suis moi aussi sur le cul, et encore plus d’apprendre que 12 000 dossiers ont déjà étés reçus à ce jour…
      Et oui ça a l’air trop bien et j’ai adoré quand j’y étais mais pourquoi tout le monde veut faire pareil ? :'(

  4. Salut! Il m’a bien fait rire ton article!

    Je vis au Canada depuis 6 ans et je peux comprendre l’engouement que ce pays suscite. Moi par exemple, je suis aide-enseignante (un emploi qui n’existe pas en France) et je gagne très bien ma vie. Je ne me suis pas battue, ni pour trouver ce travail, ni pour me loger. En France, avec mon BTS Assistante Trilingue, les emplois qui se proposaient à moi ne me tentaient pas du tout. Ici, ils m’ont donné ma chance et je me sens vraiment valorisée professionnellement. Grâce au Canada, je me suis complètement épanouie. Mais comme beaucoup après plusieurs années ici, j’ai décidé de rentrer en Europe, dans deux ans. J’ai choisi Bruxelles, je fais parti de ceux qui disent : » Tout, sauf la France ». Mais bien sûr, à chacun son histoire!

    De mon temps, le PVT était aussi simple à obtenir qu’un certificat de naissance! La résidence c’était du boulot, mais pas autant qu’aujourd’hui. Là je lance ma citoyenneté (avant de repartir) et c’est simple comme bonjour!

    Je croise les doigts pour toi et tu as bien raison de prendre cela cool-raoul.

    • Je comprends qu’on veuille aller au Canada puisque je veux aussi y aller, mais ce qui me dépasse c’est pourquoi tant de monde depuis 2 ans ? Comme tu dis ça a bien changé, et j’aurais préféré faire ma demande dans des conditions moins stressantes… ils vont peut être revoir leurs critères de sélection pour 2014 après ça.

      Et pour ma part rien contre la France, c’est juste une envie de voir/vivre autre chose, on verra si je reste quelques années, ou plus, ou si comme toi je pars ailleurs (en Allemagne ;))

      Profite de Montréal d’ici ton départ 🙂

    • J’ai vu ça, je viens de faire un edit sur mon billet… mais ça rend mes chances de partir bien moins importantes, du coup je vais m’orienter sur un autre type de visa 🙁

  5. Merci! En fait, je vis à Toronto 🙂 J’ai seulement vécu deux ans à Montréal, l’hiver m’a achevée là-bas!

    Tu sais, je pense que tout cette agitation vient certainement du bouche à oreilles. Ceux qui ont vécu ici et qui repartent en parlent, ça donne envie aux autres qui ne voient peut-être pas d’avenir en France. Et puis dans une grande majorité des cas, ils choisissent le Canada car il y’ a la possibilité de rallonger avec d’autres permis et de demander la résidence si cela les intéresse. Au fil des ans, j’ai remarqué que les pvtistes que j’ai croisé venaient ici avec un projet à long terme.

    Mais ça devient vraiment la conquête du graal le PVT et la résidence. Après comme tu dis, pas besoin de s’en rendre malade (je dis ça mais je l’ai été aussi…), ils peuvent toujours essayer d’autres pays (même en Europe) en attendant!

    Ah l’Allemagne, mon pays de coeur, ma maman est allemande! 🙂

    • Mais oui Toronto ! En plus je suis passée sur ton blog il y a peu et je m’étais fait la réflexion que ça changeait des français à Montréal 🙂
      C’est sûr que l’effet bouche à oreilles doit jouer. J’ai moi aussi un projet à long terme (jeune travailleur puis résidence permanente), mais c’est vrai que le PVT simplifie beaucoup les choses… normalement !

      Et oui l’Allemagne est une autre destination qui me tente, j’y ai déjà vécu qq mois mais je rêve d’aller habiter à Berlin. Un jour sûrement !

  6. J’ai été aussi assez hallucinée quand j’ai vu ça sur ton compte Instagram… 3 jours et 12 000 dossiers, wow ! Mais je ne vois pas ça comme de la folie ou de la stupidité. Les jeunes ont envie de partir au Canada, c’est tout.
    Toujours est-il qu’avec tout ça, je compte vraiment sur mon visa d’études pour l’an prochain…
    Sinon il y a bien la Résidence Permanente… plus long, plus cher mais plus sûr aussi ! Je croise les doigts en tous cas pour ton dossier 😉

  7. Le Canada a toujours eu une très bonne réputation… mon commentaire ne va rien apporter de plus mais juste te dire que j’ai un certain âge (putain merde je suis né en 1972) et que déjà qu’en j’étais à la Fac c’était une destination phare chez les étudiants. A priori rien ne change ! 🙂

  8. Oh ben mince, j’avais rate ton billet sur ca!
    Moi j’ai super peur aussi, et j’hallucine completement. 12000 personnes qui veulent se casser, seriously?!

    Bon, y’a plus qu’a croiser les doigts (et eventuellement aller parler sur le topic de soutien psychologique – qui m’a fait halluciner aussi!)

  9. Aurélie

    C’est aussi une question de facilité. Maintenant avec internet, on peut quasiment faire un PVT en pyjama devant son PC.
    Je pense que Montréal a toujours été à la mode, et c’est bien normal, mais avant c’était plus compliqué d’y aller. Sans parler des choses qui ont changées pour rendre l’éloignement plus facile : Skype, Facebook, Twitter et compagnie.
    Plus c’est facile, plus il y a de gens… et plus il y a de gens, plus c’est facile, parce que tout est de mieux en mieux fait pour les arrivants (genre le forum de pvtistes).
    Les candidats au PVT ne sont pas des fous furieux, quand on pense à l’impact qu’à ce petit formulaire sur notre vie, c’est normal de stresser ^^ C’est pas comme s’inscrire chez Free.
    En tout cas, il n’y a rien de mal à passer pour un mouton. Montréal, c’est bien, c’est tout 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *