Voyages

PVT*

Il y a trois jours, je recevais un SMS et un mail de l’OFQJ (l’Office Franco Québécois pour la Jeunesse), qui m’annonçait que les quotas pour le PVT 2013 étaient ouverts. A ce moment, j’ai commencé à réaliser que ça y est, c’est réel, je vais partir… Quelques heures plus tard, penchée sur les horribles formulaires de l’Ambassade (si si je t’assure c’est super chiant et super tricky, genre y a des cases à cocher et OH au milieu yen a une qu’il faut pas cocher mais écrire S/O dedans. sisi), je déchantais un peu. Honnêtement on a l’impression que l’Ambassade du Canada rend le truc compliqué juste pour sélectionner les gens capables (ou non) de remplir correctement leurs papiers. Et j’ai beau avoir un Bac+5, j’ai bien galéré (surtout que ya pas vraiment droit à l’erreur…).

C’est là qu’existe un site magnifique et néanmoins flippant (je t’explique après pourquoi), qui s’appelle PVTistes.net, et qui se fait fort d’aider les futurs PVTistes (comme moi) à remplir leur dossier. Avec tuto en 12 parties etc. Et c’est pas du superflu (le truc de la case à pas cocher, je m’en suis rendue compte grâce à ce fameux tuto). Voilà aussi comment je me suis retrouvée à refaire mon CV à 1 heure du matin avant hier, en réalisant que j’avais pas fait la liste des toutes mes expériences professionnelles de ces 10 dernières années (j’avoue j’ai « zappé » le « distribution de journaux Metro Plage », qui a occupé 3 samedi matins de mon été 2008). J’ai aussi (un peu) bloqué sur la possibilité qu’ils refusent mon dossier parce que vois tu mon prénom s’écrit avec un é au début, et que je sais pas faire le é majuscule sur un clavier azerty (alors que mon prénom a bien un é majuscule sur mon passeport) (par contre j’ai bien mis la cédille à mon deuxième prénom) (bon). Donc on dira que c’est bon, le fait de rajouter un accent au stylo sur un E majuscule passe. Grâce à ce tuto magnifique, j’ai aussi pu me demander si c’était vraiment une bonne idée de signer toutes ces pages dans le TGV, parce que ça bouge un peu et que merde ma signature a pas EXACTEMENT la même gueule d’une page à l’autre.

Bref. 

Je vous disais que le site PVTistes.net est flippant, disons qu’outre la précision extrêmes des consignes pour remplir ce foutu dossier (si je vous dis que l’administration Canadienne est tatillonne…), il y a un forum. Le forum de PVTistes.net, c’est un  peu le royaume des stressés de la vie. Et l’endroit où il ne faut ABSOLUMENT pas trainer à moins d’avoir une question très précise (et encore). En effet, on y trouve des gens qui préparent leur PVT depuis plus d’un an (sisi t’as bien lu), des gens qui font relire tout, de leur CV à leur lettre de motivation en passant par l’attestation du banquier, des gens qui flippent pour rien, qui se stressent tout seul, ou pas (il y a même un topic « cellule de soutien psychologique » #truestory), en bref, le truc à ne pas lire si on veut partir au calme. Flippant, donc.

ceci n’est pas le pire message que j’ai pu y lire. FYI.

Cet après midi (après 3 jours d’ouverture, donc), le site de l’ambassade a annoncé que les quotas pour le PVT 2013 étaient fermés. Que seuls les dossiers envoyés aujourd’hui au plus tard seraient pris en compte. C’est à dire qu’en 3 jours plus de 6750 personnes (ie le nombre de places disponibles pour cette session) ont téléchargé le dossier (et une partie l’ont déjà envoyé). L’an dernier, ce chiffre avait été atteint en 12 jours. Je n’ai qu’une chose à dire: les gens sont fous.

[Petit intermède: Je rassure tout de suite: les quotas « fermés » ne veut pas dire qu’il ne reste plus de places, juste que suffisamment de gens ont téléchargé le dossier d’inscription pour remplir les quotas. Et j’ai posté » mon dossier ce midi, cachet de la Poste daté du jour, donc reste plus que j’ai pas fait d’erreur et que je sois encore dans les temps… Ce qui n’est pas le cas de tout le monde, j’ai dans mon entourage des exemples de gens qui ne pourront pas envoyer le dossier avant demain faute d’avoir tous les éléments. ]

J’avoue être restée sur le cul face à cette annonce. Hallucinée par la rapidité (stupidité ?) des gens, et par la quantité de personnes qui veulent aussi partir au Canada (car je suppose qu’il y en a beaucoup qui n’ont pas encore terminé leur dossier…). Et honnêtement, je ne comprends pas cette « mode », ni ce qui pousse tout le monde à vouloir part là bas… Et j’ai du coup l’impression d’être un mouton (alors que bon, ma première tentative pour partir à Montréal date de 2008…). Ce qui m’énerve le plus, c’est de me dire que parmi ces gens ayant postulé, une partie ne restera « que » quelques mois (avant de se rendre compte qu’en fait non ça leur plait pas ou qu’ils ne trouvent pas de boulot là bas), et que certains ne partiront pas tout court, alors que d’autres y tiennent réellement…

Je suis donc complètement hallucinée sur cette « vague » de départs, que les gens se soient rués sur ce visa, et l’attraction énorme du Canada aujourd’hui (on est d’accord c’est un phénomène assez isolé, les autres PVT ne partent bizarrement pas aussi vite…). Effet Hollande ? Hausse d’impôts ? Chômage… ? Je voudrais bien qu’on m’explique. En attendant je croise les doigts pour que mon dossier n’ait pas d’erreur…

*NB: Le PVT est un visa d’un an qui autorise à travailler sur le territoire. Pour y prétendre il faut être âgé de 18 à 35 ans, résident en France, et remplir quelques conditions pas très difficiles à obtenir (justifier d’un certain montant sur son compte, remplir certains documents). L’obtention des PVT est basée sur le principe du « premier arrivé premier servi », sous réserve que le dossier soit complet. Il existe ce type de Visa pour le Canada mais aussi d’autres pays: Nouvelle Zélande, Australie, Corée du Sud, Japon…

EDIT de 1 heure du matin: d’après PVTistes.net, l’Ambassade aurait déjà reçu 12 000 candidatures. 12 000 envoyées entre mercredi et jeudi, donc la mienne (envoyée le vendredi avec les milliers d’autres « retardataires ») risque d’être bien noyée dans la masse. Je commence donc à regarder une autre solution pour partir là bas… et je continue d’halluciner. 12 000…

Tagged: , , , ,

20 Comments

  1. Et ben, je pensais pas que c’était si compliqué de partir là bas en fait, le Canada me fait rêver mais pour les vacances, j’connais pas du tout la vie là bas, mais bon si on me propose un job en or je fonce (ouais on peut rêver lol).

    Sinon le é se tape grâce à ALT + 144 😉 (avec le pacé numérique)

    1. Merci pour l’astice du é 🙂 j’ai pas de pavé numérique par contre…

      Et pour le Canada je comprends l’attrait (j’y pars…) mais je comprends pas pourquoi d’un coup c’est devenu tant à la mode. Enfin 😉

    1. En effet, petite erreur sur un des PVTistes.net, c’est corrigé !
      Bravo pour la réactivité en tous cas, et au passage MERCI pour toutes les infos que vous avez données pour ce PVT… heureusement que vous êtes là !

  2. « Les rats quittent le navire. »
    Effet: pas de job, salaires bas, prix hauts => pas d’avenir en France (surtout a Paris)

    J’espere que tu feras parti des heureux elus.

  3. En 3 jours 6750 ! C’est DINGUE ! Après je peux comprendre que ce soit attirant. Plus d’emplois, moins de chômage dans certains secteurs… (qui me ferait presque aller au Canada moi aussi !).
    Bref, c’est dingue (trop de dingue dans ce commentaire), en ce moment, tout le monde autour de moi me parle du Canada, entre mes camarades de classe qui reviennent d’un an/semestre à Québec et qui disent que c’est génial/trop beau/même pas froid parce que t’as des vêtements top confort et qu’ils ont fait plus la fête qu’aller en cours, ceux qui y sont allés cet été en stage (et qu’il faisait trop beau trop chaud, les gens sont trop sympa, c’est grand, c’est beau, c’est vert), même le père des gamins que je garde en baby sitting m’a dit que c’était génial/qu’il y a plein d’emplois pour les ingénieurs (blablabla).
    Bref, tu as fait sans doute le BON choix 🙂
    (et je croises les doigts pour toi 🙂 )

    1. C’est dingue, tu peux le dire et le répéter, je suis moi aussi sur le cul, et encore plus d’apprendre que 12 000 dossiers ont déjà étés reçus à ce jour…
      Et oui ça a l’air trop bien et j’ai adoré quand j’y étais mais pourquoi tout le monde veut faire pareil ? :'(

  4. Salut! Il m’a bien fait rire ton article!

    Je vis au Canada depuis 6 ans et je peux comprendre l’engouement que ce pays suscite. Moi par exemple, je suis aide-enseignante (un emploi qui n’existe pas en France) et je gagne très bien ma vie. Je ne me suis pas battue, ni pour trouver ce travail, ni pour me loger. En France, avec mon BTS Assistante Trilingue, les emplois qui se proposaient à moi ne me tentaient pas du tout. Ici, ils m’ont donné ma chance et je me sens vraiment valorisée professionnellement. Grâce au Canada, je me suis complètement épanouie. Mais comme beaucoup après plusieurs années ici, j’ai décidé de rentrer en Europe, dans deux ans. J’ai choisi Bruxelles, je fais parti de ceux qui disent : » Tout, sauf la France ». Mais bien sûr, à chacun son histoire!

    De mon temps, le PVT était aussi simple à obtenir qu’un certificat de naissance! La résidence c’était du boulot, mais pas autant qu’aujourd’hui. Là je lance ma citoyenneté (avant de repartir) et c’est simple comme bonjour!

    Je croise les doigts pour toi et tu as bien raison de prendre cela cool-raoul.

    1. Je comprends qu’on veuille aller au Canada puisque je veux aussi y aller, mais ce qui me dépasse c’est pourquoi tant de monde depuis 2 ans ? Comme tu dis ça a bien changé, et j’aurais préféré faire ma demande dans des conditions moins stressantes… ils vont peut être revoir leurs critères de sélection pour 2014 après ça.

      Et pour ma part rien contre la France, c’est juste une envie de voir/vivre autre chose, on verra si je reste quelques années, ou plus, ou si comme toi je pars ailleurs (en Allemagne ;))

      Profite de Montréal d’ici ton départ 🙂

    1. J’ai vu ça, je viens de faire un edit sur mon billet… mais ça rend mes chances de partir bien moins importantes, du coup je vais m’orienter sur un autre type de visa 🙁

  5. Merci! En fait, je vis à Toronto 🙂 J’ai seulement vécu deux ans à Montréal, l’hiver m’a achevée là-bas!

    Tu sais, je pense que tout cette agitation vient certainement du bouche à oreilles. Ceux qui ont vécu ici et qui repartent en parlent, ça donne envie aux autres qui ne voient peut-être pas d’avenir en France. Et puis dans une grande majorité des cas, ils choisissent le Canada car il y’ a la possibilité de rallonger avec d’autres permis et de demander la résidence si cela les intéresse. Au fil des ans, j’ai remarqué que les pvtistes que j’ai croisé venaient ici avec un projet à long terme.

    Mais ça devient vraiment la conquête du graal le PVT et la résidence. Après comme tu dis, pas besoin de s’en rendre malade (je dis ça mais je l’ai été aussi…), ils peuvent toujours essayer d’autres pays (même en Europe) en attendant!

    Ah l’Allemagne, mon pays de coeur, ma maman est allemande! 🙂

    1. Mais oui Toronto ! En plus je suis passée sur ton blog il y a peu et je m’étais fait la réflexion que ça changeait des français à Montréal 🙂
      C’est sûr que l’effet bouche à oreilles doit jouer. J’ai moi aussi un projet à long terme (jeune travailleur puis résidence permanente), mais c’est vrai que le PVT simplifie beaucoup les choses… normalement !

      Et oui l’Allemagne est une autre destination qui me tente, j’y ai déjà vécu qq mois mais je rêve d’aller habiter à Berlin. Un jour sûrement !

  6. J’ai été aussi assez hallucinée quand j’ai vu ça sur ton compte Instagram… 3 jours et 12 000 dossiers, wow ! Mais je ne vois pas ça comme de la folie ou de la stupidité. Les jeunes ont envie de partir au Canada, c’est tout.
    Toujours est-il qu’avec tout ça, je compte vraiment sur mon visa d’études pour l’an prochain…
    Sinon il y a bien la Résidence Permanente… plus long, plus cher mais plus sûr aussi ! Je croise les doigts en tous cas pour ton dossier 😉

  7. Le Canada a toujours eu une très bonne réputation… mon commentaire ne va rien apporter de plus mais juste te dire que j’ai un certain âge (putain merde je suis né en 1972) et que déjà qu’en j’étais à la Fac c’était une destination phare chez les étudiants. A priori rien ne change ! 🙂

  8. Perso j’ai pas vu le tutoriel donc j’ai zappé le fameux S/O… On verra bien j’hallucine un peu du succès de ce visa. 5 ans que je veux y aller, vais-je y arriver un jour?

  9. Oh ben mince, j’avais rate ton billet sur ca!
    Moi j’ai super peur aussi, et j’hallucine completement. 12000 personnes qui veulent se casser, seriously?!

    Bon, y’a plus qu’a croiser les doigts (et eventuellement aller parler sur le topic de soutien psychologique – qui m’a fait halluciner aussi!)

  10. C’est aussi une question de facilité. Maintenant avec internet, on peut quasiment faire un PVT en pyjama devant son PC.
    Je pense que Montréal a toujours été à la mode, et c’est bien normal, mais avant c’était plus compliqué d’y aller. Sans parler des choses qui ont changées pour rendre l’éloignement plus facile : Skype, Facebook, Twitter et compagnie.
    Plus c’est facile, plus il y a de gens… et plus il y a de gens, plus c’est facile, parce que tout est de mieux en mieux fait pour les arrivants (genre le forum de pvtistes).
    Les candidats au PVT ne sont pas des fous furieux, quand on pense à l’impact qu’à ce petit formulaire sur notre vie, c’est normal de stresser ^^ C’est pas comme s’inscrire chez Free.
    En tout cas, il n’y a rien de mal à passer pour un mouton. Montréal, c’est bien, c’est tout 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *