je vais bien, merci

Je n’ai pas vraiment eu/pris le temps de bloguer ces derniers jours. Entre Marseille, Lyon, la Savoie enneigée et Paris je continue doucement mon Tour de France, histoire de prendre l’air, et de voir mes amis. Les jours et les semaines passent à une vitesse folle – je veux dire, J – 7 avant la fin du monde -, je ne réalise pas que dans deux mois – grand maximum, même si la date se décale chaque jour en attente de mon Visa – je serai enfin là bas.

Il y a cependant une chose que j’avais besoin d’écrire, parce que ça faisait longtemps, parce que c’est important: je vais bien. Après ces derniers mois compliqués, bousculés, parfois difficiles, j’ai fini par atteindre une forme de sérénité, de calme intérieur qui me permet de relativiser et de profiter à fond de ce que la vie m’apporte en ce moment. Et ça fait du bien.

Ces dernières semaines ont été riches de ces petites choses et moments qui comptent et qui font du bien, retrouver des amis, rencontrer de nouvelles personnes, des discussions passionnantes avec des gens passionnés, un tatouage dont j’avais envie depuis longtemps et qui fait désormais partie de moi, et Montréal qui se dessine doucement…

Mon dossier PVT est enfin entre les mains de l’Ambassade, j’ai reçu l’accusé de réception cette semaine. C’est la dernière ligne droite, si tout est bon je recevrais dans quelques semaines ma lettre d’introduction pour entrer sur le territoire Canadien. Et ce sera parti pour la suite… A moi de me bouger pour trouver du boulot, reprendre une vie à peu près « normale » pour une fille de 26 ans, à base de métro boulot, mais en gardant à l’esprit cette immense envie d’expérimenter et toujours découvrir de nouvelles choses, quitte à prendre des risques parfois. Parce que c’est comme ça qu’on se sent vraiment vivant…

(oui je vous re-balance des photos de mon flux Instagram parce que voilà)

  

  

  

  

  

  

  

5 Comments

  1. Séb

    C’est le post que j’attendais de pouvoir lire depuis un moment, content qu’il arrive enfin! Profite bien de tout et de tous avant de rejoindre enfin les pingouins au fort accent!

  2. Heureuse que tu retrouves le sourire, je sais qu’il est difficile de se dire que les choses s’arrangent avec le temps, mais pourtant, derrière les nuages il y a toujours le soleil. Étant passée par là, j’imagine le soulagement que tu ressens à présent. Enjoy 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *