Montréal, Québec

au bord du Canal Lachine

Le week-end dernier, c’était encore un peu l’hiver.

Pourtant, il faisait presque beau, et on en avait marre de trainer enfermés. Alors on s’est levés un peu plus tôt, on a pris un sac, l’appareil photo et nos pieds, et on est partis. Pas si loin, non, mais de l’autre côté de Montréal, au bout de la ligne orange, là où on rechigne d’habitude à aller.

45 minutes plus tard, on était arrivés. Direction le marché Atwater – l’autre marché, après Jean Talon, celui des anglos de Westmont.

 Après avoir mangé un sandwiche (rôti froid, salade, cheddar, mayo – the best ever – je vous conseille fortement la boucherie/charcuterie au fond du marché juste à côté de Première Moisson, une tuerie) au soleil, une tarte au citron et un suçon « tire la neige », on est partis marcher.

Il faisait un peu plus froid que prévu, alors on s’est emmitouflés dans nos manteaux, on a relevé nos capuches, et on a affronté le vent. L’herbe est encore grise, l’eau pas vraiment montée, mais on pouvait percevoir un avant-goût du printemps. Et puis le soleil fuitait à travers les nuages – on a attendu la pluie qui n’est pas venue – des goélands volaient un peu partout, les berges du Canal Lachine sont encore souillées des déchets de l’hiver – ambiance étrange.

Arrivés au bout – le bout de la ligne verte, après être passés sous le pont de l’autoroute Décarie – on a traversé un quartier étrange, comme une image fanée du Montréal d’il y a 20 ans – coiffeurs aux vitrines vieillies, magasin « à rayons », épiceries à 2$ le kilo de fraises. Et puis on a repris le métro, il était tard, c’était une belle journée.

Tagged: , ,

10 Comments

  1. Oh que de souvenirs… Je travaillais à deux pas – dans les grands bâtiments sur ta 3e photo. ^^
    La fin de l’hiver apporte toujours une ambiance à part en ces lieux. Vivement l’arrivée du printemps, le retour des kayaks et des yogis sur les berges !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *