Au quotidien

le déménagement

Voilà, on y est. Enfin, je pourrais dire. Je vous écrit depuis ma (nouvelle) (grande) (blanche) (lumineuse) cuisine. Je l’aime déjà, cette cuisine. D’amour. Fort fort. Je lève les yeux et je vois mes fenêtres (oui, yen a trois. TROIS!) et le gros arbre derrière qui bouge ses branches dans le vent, et je kiffe. Puis bon, je vois aussi le bordel autour, l’échelle vintage de mon proprio, la balayeuse (aspirateur) encore plus vintage (toujours à lui) (il vient de terminer de repeindre/rénover tout l’appart…), les cartons IKEA, les serviettes qui ont rien à faire dans la cuisine mais que y a pas encore de rangement dans la salle de bains. Mais c’est pas grave, le bordel, ça va se ranger, doucement, on va monter l’étagère, ranger les livres et les casseroles, acheter une étagère pour la salle de bains, peindre les placards et le frigo (parce que c’est un peu trop blanc), adopter quelques plantes, et ce sera parfait.

Manque plus que la petite Camille pour rajouter sa bouffe végé à côté de mes thés et de mon pot de Nutella (et me coller du masking tape partout).

Parce que oui, je l’ai peut être pas vraiment dit ici, mais voilà, Camille va être ma nouvelle roomate, pour ma sixième (!!) colocation. En Septembre, c’est dans un peu loin, mais ça va arriver vite. D’ici là va falloir que je me retienne de pas redécorer tout l’appart, pour lui en laisser un peu. Ca devrait être facile, j’ai plus de sous.

Dans cet appartement, y a aussi deux grandes chambres, blanches, lumineuses. Et un salon, encore un peu vide, mais j’ai commencé à mettre des trucs sur la corniche qui court le long du mur, pour faire ça y est, on est chez nous. Un jour on aura un vidéoprojecteur pour regarder des films et des séries en mangeant des muffins, et des gros fauteuils pour s’écraser dedans. Y a un couloir, long (pas aussi long que celui de l’appartement aux murs gris ceci dit), une salle de bains avec un carrelage super vintage et super cute, des placards, et puis un chat.

  

Elle s’appelle Dora. Elle est arrivée un jour sur le balcon d’un couple d’amis. Il pleuvait, elle regardait par la fenêtre comme une âme en peine, alors mon ami (qui a déjà deux chats et est bénévole dans un refuge de chats – hastag cat lover) lui a fait un abri, et a commencé à la nourrir. Deux semaines plus tard, (que c’est étonnant) la chatte était toujours là. On savait pas trop, c’est un mâle ou une femelle ? Quel âge elle a ? D’où elle vient ? Personne a sa recherche, l’ami commence à s’attacher à cette petite bête, et puisqu’il est un peu compliqué pour eux de prendre un troisième chat, ils lui cherchent un nouveau maître. Voilà, ça fait deux mois que Dora vivait chez sa famille d’accueil, le temps que je quitte mon ancien chez moi (et les deux chats de ma coloc) et que je m’installe ici. Elle est arrivée ici le 1er août, en même temps que moi. Vous avez vraiment cru que c’en était fini des photos de chats… ? 🙂

Ces derniers jours ont donc été une sorte de course – entre le déménagement, le rangement/ménage de l’ancien appart, l’installation, le passage (obligé) chez IKEA, le montage des meubles, le frigo et placards à remplir… C’est dans ces moments là qu’on réalise à quel point les amis, c’est important. Ceux qui viennent donner un coup de main pour porter les cartons (et l’horrible canapé super lourd…) un lundi soir. Ceux qui s’occupent d’un chat pendant 2 mois, vétérinaire inclus, et qui viennent encore aider à monter quelques meubles lorsqu’ils l’amènent. Ceux qui squattent la chambre libre, en vacances à Montréal, mais qui donnent l’impression d’emménager autant que moi ici : ménage, vaisselle, rangement, montage de meubles… Celle qui prend tout son courage pour conduire un énorme camion et m’accompagner chez IKEA. Bref, voilà. Merci.

On y est. Va falloir encore quelques temps pour que la déco ressemble à quelque chose, que je récupère une porte pour ma chambre, que mon dressing soit monté. Mais malgré ces murs blancs et vides, je me sens déjà chez moi.

Camille, je t’attends !!!

Tagged: ,

15 Comments

  1. L’appart à l’air vraiment canon ! L’aménagement est toujours un moment assez stressant mais qui laisse aussi parfois de très bons souvenirs de moments de rigolade entre amis. Bon courage et bonne installation dans ce nouveau nid douillet !

  2. oh camille va venir! Je lis aussi son blog grace a toi c marrant vos articles vont se croiser ptêtre pour raconter 🙂 c chouette! Et tu croises toujours la route de trop jolis chats! Bon emménagement!!

    1. Ouiiii 🙂 Ca risque d’être marrant d’avoir les 2 versions (moi aussi j’ai hâte de lire ses posts à son arrivée et de suivre MA vie sur SON blog :P)

  3. C’est marrant, je relis cet article aujourd’hui en me disant que je devrais commenter des articles deja lus, mais sur lesquels je n’ai pas pris le temps de m’arriver. Et voila que Camille( que j’ai decouverte grace a Celie, et par qui je t’ai decouvert et Hellocoton aussi) est arrivee a Montreal, tu disais que septembre etait loin dans cet article mais en fait, c’etait tout pret, on est deja en octobre. Je vous souhaite une tres belle coloc toutes les deux, cet apparement est superbe et me donne encore plus envie de venir poser mes valises a Montreal, et puis c’est pas comme si vous aviez l’air de deux chouettes filles 🙂

    des bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *