Voyages

berlin calling

J’ai le feu au cul. Non je te parle pas de trainer ma langue dans un tas de bouches diverses et variées,et plus si aff., espèce de pervers. De ce côté je suis bel et bien maquée et ne pratique pas le libertinage. Non, je te parle de cette incapacité à rester en place, ce besoin de toujours bouger. Ca doit avoir un rapport avec Paris, la pollution, la monotonie des jours, toussa.

(lol)

Comment te dire. Je suis à Londres en ce moment même. Pour MonJob, certes, mais à Londres quand même. Vendredi, je pars en vacances. Au programme, la Suède, Stockholm, les lacs, les forêts, les lacs, les forêts, les lacs (oui t’as compris mais faut dire qu’en Suède, quoiqu’en montre Millenium, y a pas 50 trucs à voir à part des lacs, des forêts et des bords de mer) (puis d’ailleurs c’est pour ça que j’y traine le Garçon). Comme ça me suffit pas, les grands blonds de chez IKEA et H&M, après ça je passe le pont de l’Oresund et je vais au pays des Lego. Copenhague, on dit, comme la capitale du Danemark

(oui Lego c’est Danois, tu te coucheras moins bête en sachant ça) (et Playmobil, c’est Allemand. ouf, isn’t it ?)

Je ne suis pas encore rentrée de Londres, ni même partie dans les contrées nordiques, que j’ai déjà envie de repartir. Après New York, Rome, Londres, Stockholm et Copenhague, je suis à deux doigts de réserver des billets pour Berlin.

Non, s’il te plait, ne fais pas cette tête de mec qui pense que l’Allemand est une langue ultra moche et que y a vraiment rien à voir là bas et pourquoi tu veux aller au pays des nazis ? Nan vraiment, sors un peu, et rends toi compte qu’il n’y a pas que Barcelone dans la vie.

Parce que Berlin, c’est le genre de ville dont on peut tomber gravement addict. J’y suis allé deux fois, et je n’ai qu’une envie: y retourner.

oui, c’est aussi ça, Berlin

Je ne vais pas faire l’apologie. Après, des gens y vont et sont un peu déçus. Mais je sais que certains me comprendront.

Alors bien sûr Berlin ce n’est pas New York, ce n’est pas Londres. C’est une ville qui a été pratiquement détruite pendant la guerre, en plein reconstruction, autant physique qu’économique. Et c’est ce côté là qui m’attire. C’est une ville en friche, en plein renouveau. A chacun de mes voyages, le paysage urbain était différent. Une visite en haut de la Fernsehturm suffit à se rendre compte des évolutions. Alexander platz par ci. Le Palast der Republik par là. Berlin est aussi une ville fascinante par son côté urbain. Immense (8 fois Paris intra muros) mais peu peuplée (4 millions d’habitants), cela en fait une ville humaine. Des rues larges, des arbres. Une ville en plein travaux depuis 50 ans, où se mêle histoire et modernité. Une ville où la vie n’est pas forcément facile, à cause du chômage, mais où la population très jeune a envie d’avancer.

Le genre de ville où en on a envie de se laisser porter, sans forcément suivre les tracés touristiques, se perdre dans des quartiers comme Mitte, entre boutiques de créateurs et Adidas Store; ou vers Friedrichshain, ou au milieu des friches se dresse la pointe de la Fernsehturm, point central de la ville.

Voilà pourquoi j’en suis tombée amoureuse, un jour d’Août 2005, voilà pourquoi en Novembre, j’y retourne, et j’y emmène le Garçon (et autres).

Sur cette déclaration d’amour, je m’en vais déjeuner. Au programme: Topshop & Miss Selfridges. London’s calling too.

7 Comments

  1. COMMENT? PLAYMOBIL c’est ALLEMAND?! C’est fou ça, je savais pas! J’suis tellement fan de ces bonhommes à qui on peut changer de cheveux avec leur voisin 🙂

    Berlin j’y suis jamais allée mais bon si un jour c’est le cas je penserai à toi (et prépare-toi à me rembourser le voyage si j’aime pas!).

    PS: tu dis que tu vas y emmener le Garçon (et autres). Mais quels autres?

  2. Aaaaah, Berlin… j’y suis aussi allée 2 fois, et j’en suis tombée amoureuse 🙂 même si dans mon coeur la première place (des villes) reste Munich, LA ville allemande de la douceur de vivre.
    N’oublie pas les brunchs du dimanche, une institution!! pour 10-12 euros tu as des immenses buffets à volonté 🙂
    Et balade toi du côté de Kreuzberg, quartier jeune, anciennement turc, qui bouge pas mal et donc le prix du cocktail est le moins cher de berlin 🙂 c’est ptet pas aussi joli que Mitte comme quartier, mais niveau vie, ça vaut le coup!! (si un jour j’habite à berlin, je m’installe dans ce quartier, pour dire).

  3. @PBMV T’ES JAMAIS ALLEE A BERLIN ???!!!! mais
    pf quoi
    et oui c’est culturel 🙂

    @(lau)(ri)(ane) oui c’est allemand Playmobil. mais c’est pas grave hin 😉 pour Berlin peut être qu’on ira un jour ensemble, mais je fais pas d’offre « satisfait ou remboursé ».
    les « autres » : cf commentaire suivant 😉

    @Mymy YEAAHH (j’espère surtout que vous serez pas déçus !)

    @DFP 🙂

    @Aratta Munich est la seule ville « digne d’intérêt » où je suis pas encore allée en Allemagne. j’exagère mais j’ai fait Berlin, Dortmund/Düsseldorf/Köln, Frankfurt, Stuttgart, et pas encore Munich ! d’dailleurs je me rends compte que l’Allemagne est le pays que j’ai le plus visité après la France… weird…
    pour Kreuzberg j’étais logée là bas à chaque visite, et je pense y reloger. pareil pour les brunchs, de super souvenirs des oeufs brouillés et autres super bonnes choses… 🙂 rhaa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *