Montréal, Québec

moins vingt neuf degrés celsius

Ca, c’était la température à Montréal cette semaine. Enfin on peut chipoter qu’avec le facteur vent il y a un peu plus ou un peu moins, qu’en température ressentie c’est différent, etc. Tout ce que je sais, c’est que j’ai connu qu’une fois un -26°C, et que c’était froid.

Ca, c’est la température que je vais peut être trouver en sortant de l’aéroport de Montréal-Trudeau dans 10 jours. Lundi 4 février, à 13h30, je décollerai de Roissy pour Montréal. Et je ne réalise toujours pas.

J’avais écrit ce titre de billet le week-end dernier, en prévision d’un post humoristique sur la notion de froid et de neige en France, et puis la semaine a passée, j’ai passé 3 jours à Londres (qui m’ont permis de penser à autre chose, et ça fait du bien), et puis là je rentre et je reçois ce mail que j’attends depuis des mois. La validation définitive de mon Visa. J’ai mon PVT, je suis admise à vivre et travailler au Canada, je pars dans 10 jours, et je balance entre excitation et un genre de « freaking out » parce que putain ENFIN !! Des mois que j’attends ce départ, que je rêve de ma vie future sans trop pouvoir dire si oui ou non je pourrais partir dans les conditions que je voudrais, et là en quelques semaines tout s’est enchaîné: j’ai eu la validation intermédiaire de mon PVT, pris mon billet, trouvé une coloc, et j’ai la confirmation Visa. J’ai presque envie de pleurer tellement c’est pour de bon, parce que j’arrive au bout de cette attente, au bout de mon projet – du moins à un tournant décisif, il faudra encore arriver là bas, m’installer, trouver un job, refaire ma vie. Putain. Je répète putain mais c’est tellement ça, ce sentiment que ça arrive enfin, c’est réel, ça fait des mois que je végète dans l’attente de ce départ et ça y est, je pars dans une semaine à l’autre bout du monde, et je ne réalise toujours pas.

tempête du 27 Décembre –  Bob August

Il fait – 29°C à Montréal, et presque 15 au soleil l’après midi chez moi. Sur la page d’accueil de mon navigateur, la météo de Montréal, que je suis avec attention, me préparant psychologiquement au choc climatique. Pendant ce temps, en France, il neige trois flocons et le monde s’arrête de vivre, les trains ne roulent plus, les avions sont bloqués au sol, et je pense « – 3°C ? mais c’est chaud par rapport à ce que je vais vivre là bas !! ». On me demande « t’as pas peur du froid ? » je réponds non. J’ai hâte, vous imaginez même pas. On me dit « prépare tes gants, ta tuque et tes bottes chaudes ! ». Je n’ai pas peur. Juste envie de découvrir tout ça. La neige, le vent, le froid, l’Igloofest, le Saint-Laurent gelé, les rues de Montréal ensablées, les arbres sans feuilles, les jours de tempête où la neige absorbe tous les bruits, la chaleur d’un appartement douillet, d’un chocolat chaud, d’un endroit où je pourrais à nouveau me sentir chez moi.

Une semaine. Dernière ligne droite, remplir mes valises, finaliser les trucs administratifs, prendre mon assurance PVT, faire le plein de produits que je trouverai pas là bas. Trouver un boulot. Commencer ma vie…

J’ai hâte de vous raconter mon arrivée, mes premières découvertes, hâte de revoir mes amis là bas, de rencontrer de nouvelles têtes, de trouver de nouveaux repères, hâte de travailler à nouveau (non cette phrase n’est pas bizarre vraiment). Alors restez dans le coin…

 

Photos Instagram @Unefillelatoile

Tagged: , , ,

16 Comments

  1. Je te filerai ma recette du chocolat chaud italien au goût de noisettes. J’ai pas encore atteint le niveau d’Il Pecorino, mais je m’y approche.

    Je vais être altruiste : je suis hyper contente pour toi. Je sais ô combien ces tournants sont décisifs et excitant. Et stimulant. Si c’était à refaire, je le referais, tête baissé. Je te souhaite tout le meilleur 🙂
    Mais je suis humaine. Et égoïste. Tu vas PUTAIN de me manquer. T’as pas idée.

    (et merde, mon khôl coule)

    1. <3
      Et puis d'abord vous allez venir me voir. Et me rejoindre. Ok ? Bon. Voilà.
      (vous allez me manquer aussi…. j'y pense pas je veux paaaass !!!!)

  2. Je te souhaite bonne chance et bon vent pour cette nouvelle aventure ! Mes cousins et un couple d’amis vivent là-bas, pour les premiers depuis toujours et en revanche mes amis, eux, sont arrivés il n’y a même pas 1 an. Tous s’y plaisent à merveilles. Pour ma part, j’y suis allée en vacances, chez mes cousins à Montréal et j’ai adoré. Tout paraît plus simple, les gens sont adorables et on y mange pas si mal ! 😉
    Donne-nous des nouvelles de là-bas.

    1. Merci ! Je me fais pas de soucis pour l’intégration j’ai beaucoup d’amis là bas qui ne veulent plus quitter montréal 😉
      Je ferai de mon mieux pour partager ma vie là bas, encore plus car ce blog sera un peu le « lien » le plus rapide pour donner de mes nouvelles !

  3. putain! Ca donne envie de partir avec toi tellement ca a l’air bon comme sentiment!! Belle nouvelle vie! J´attends les prochaines lignes avec impatience:))

  4. Coucou,
    Je suis tombée sur ton blog par hasard et là j’apprends que tu pars vivre à Montréal! Bravo! C’est également mon projet pour l’année prochaine donc je vais suivre ta nouvelle aventure québécoise avec enthousiasme! Enjoy!

  5. Felicitations pour ton PVT tu as de la chance de faire parti des 6750 rares qui ont obtenu le sesame en 50h seulement 🙂 Je suis installee a Toronto et je peux affirmer que le PVT c’est un changement de vie!

  6. Coucou !
    Je découvre ton petit blog et ton bel univers ! Avec mon homme, nous avons aussi ce projet PVT Canada pour l’an prochain. Nous devions le faire cette année aussi comme toi à la base. Je suivrai tes aventures 😉 ! En tout cas, éclate toi à fond. Tous les amis que je connais qui l’ont fait ne sont toujours pas revenue à l’heure actuelle. Bisous et bonne nouvelle vie à toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *